Accueil Au quotidien Résultats
 

Trail de PARIS Samedi 16 février 2008

vendredi 22 février 2008. - 1691 visites


Le 16 février 2008 avait lieu le 1er ECO TRAIL de PARIS : 82kms, 1510m de dénivellé positif autour de PARIS dont 80% de Forêts et parcs, avec l’arrivée au 1er étage de la Tour Eiffel, avec des barrières horaires à respecter, pour avoir la chance d’y monter.

7 coureurs du Jogging Club parmi les 900 autres, ont pris le départ de la base de loisirs de St Quentin en Yvelines, par un froid sec, rendu vif par le vent. Plusieurs grands noms du trail et de l’ultra sont au rendez vous pour cette première.

Arrivée au 1er ravitaillement (21km) des constatations s’imposent : Les vestes sont tombées, le soleil est là

Le parcours est agréable et roulant

Rien ne manque surles tables

Parcours remarquablement fléché, et des bénévoles au top, super agréables et gentils. (c’est ça aussi les parisiens)

Les 29 kms qui nous séparent du 2ème ravitaillement vont être plus techniques : successions de faux plats "casse pattes", passages dans de petites villes, dans de belles forêts, les écarts vont se creuser. Ces 29 kms semblent longs et pourtant, une pancarte annonce déjà 43 kms,... plus que 7.

Aux 50 kms, on recharge les camelbacks, on se ravitaille, il en reste 32, la nuit ne va pas tarder. Pour ma part, je ne croise aucun coureur de ma connaissance : prochain arrêt dans 13 kms.

Toujours un trail roulant , coupé par des côtes courtes mais dures et fréquentes, il faut aussi faire attention aux racines. Beaucoup de parisiens se promènent, ils ne sont pas habitués à voir des coureurs avec un tel accoutrement. "c’est le 1er trail" Personne ne se perd, le fléchage est présent, la nuit est tombée et les lucioles s’allument.

On arrivera trés vite aux 63 kms et aux 72 kms, dernier point de ravito : en route pour la grande dame.....

Les 10 derniers kms sont magiques. Après avoir descendues les dernières forêts, on se retrouve le long des quais de Seine. De belles péniches y sont amarrées. Il reste 2 à 3 kms et certains coureurs s’affairent avec leur téléphone pour annoncer leur arrivée.

Elle scintille de millions de lumières, à ses pieds on est petit, mais trés fier, on va y monter.

Passage obligatoire dans une tente et sur une estrade, beaucoup de monde pour nous applaudir et nous encourager. On passe dessous, on nous dirige vers un de ses pieds, l’arrivée est au premier.

Les 1ères marches seront "attaquées" rapidement par presque tout le monde, mais la raison nous fera vite baisser de régime,..... il y en a 348.

On est au 1er étage, il fait froid, PARIS est à nos pieds,le devoir est accompli.

Superbe arrivée, superbes courses et organisations : Bravo les parisiens ! vous avez organisé un trail qui est promis à un grand avenir......

Diverses fortunes pour les coureurs du J.C.E.

Yohann COOPMANN abandonnera au 30ème km, mais on le connait, plus dure sera la revanche....

43ème Yannick LEVERT : 7h 46’ Bravo au petit nouveau

84ème Jean-Claude PAROLI : 8h 10’ Les V2 "causent"...

156ème Hervé GOMES : 8h 38’ les distances deviennent intéréssantes

172ème Gérard SIECKER : 8h 44’ Dans l’ultra aussi il devient bon

534ème Jean THIEBAULT : 10h33’ Une arrivée pour lui, au 1er étage, plus près de la larme, Bravo Jeannot

628ème Gérard MAFFRE : 11h 03’ à sa cadence, il se remet d’une bronchite et a profité de ce magnifique tracé.

Article rédigé par Hervé GOMES

Gérard MAFFRE et Gérard SIECKER en pleine préparation

Ainsi qu’Hervé GOMES et Jean THIEBAULT (...qui ne peux pas se passer de sa marque préférée d’ancien concessionnaire....)

Yannick LEVERT (et son ami Thierry LECOURT) déjà dans la course

Plusieurs transports en commun pour se rendre au départ : métro, RER, bus...tout se passe impeccable

C’est parti au bord du plan d’eau de St Quentin en Yvelines

Autour du plan d’eau

Temps frais, mais plein soleil et terrain sec

L’eau et les arbres seront souvent présents le long du parcours...jusqu’à la Seine

Une grimpette parmi tant d’autres....cela rappelle le trail de la vallée de Chevreuse

50 km : tout va bien, dans une heure il fera nuit, la suite des photos avec mon jetable...c’est pas terrible...


Répondre à cet article

Forum de l'article