Accueil Au quotidien Résultats
 

ULTRA TRANS AUBRAC Samedi 19 avril 2008

mardi 22 avril 2008. - 3048 visites


100 kms et près de 3000m+, il y a longtemps que nous avions fait une épreuve dure et technique, la faute à la météo....mais aussi beaucoup de plaisir.

Nous étions 4 : Hervé GOMES, Claude AUBRY, Franck PLANCON et moi ainsi que notre ami de Reims, Claude TOCUT, tout à fait dans l’esprit du club.

Il est tombé des trombes d’eau la veille jusqu’au milieu de la nuit et nous savions que le terrain serait détrempé avec le vent froid en prime.

Nous étions tous les 5, soit en récupération du 24h de Rennes, soit en préparation d’épreuves aussi difficiles dans un mois : la NOVE COLLI en Italie pour Hervé GOMES (202 km route et 4500m+), l’Olympienne en Grèce pour Claude AUBRY et moi (180 km route et chemins et 3700m+). Donc pas question de prendre le risque de se blesser ou d’accumuler trop de fatigue.

Debout à 2h 15 du mat, petit déj et rendez-vous au joli village d’arrivée de LAISSAC pour prendre le bus à 3h30 jusqu’à la ligne de départ à STE GENEVIEVE SUR ARGENCE à 6h (1h30 de bus ).

154 inscrits en individuel et 16 relais de 4

Départ à 6h avec la frontale jusqu’à LAGUIOLE (si..si...les fameux couteaux y sont fabriqués ) situé à 22,7 kms. Les nuages s’estompent au fur et à mesure pour un plein soleil 2h45 plus tard.

Après un départ plutôt roulant, les difficultés ne tardent pas, chemins transformés en torrents de boues et d’eau, gués de plusieurs mêtres à traverser avec de l’eau parfois jusqu’à mi jambe " chaude " de quelques degrés. Tout se passe bien, pas de chute et il vaut mieux car pour la 1ère fois en course, j’ avais pris l’appareil photos numérique.

Frank et Claude TOCUT m’accompagnent, les paysages sont magnifiques sous le soleil. A LAGUIOLE : ravitaillemnt musical, vidage de chaussures (feuilles, boue et cailloux) et c’est reparti pour 22,84 km vers AUBRAC, sans avoir oublié de gratter les "roustons" du célèbre taureau de bronze...ça porte bonheur !!!

Gros dénivellé sur cette étape, toujours bien accompagnés de l’eau, la boue et les pierres, 20km sans habitation, mais quel spectacle !!!Nous passons de 800 à 1342m dans la neige (plutôt frais avec le vent sur les sommets), puis retour à la civilisation et le ravito à AUBRAC (45 km en 6h). Revidage de chaussures.

nous repartons avec Claude et Franck (pas de nouvelles d’hervé, ni de Claude AUBRY qui ne doivent pas être bien loin derrière) pour l’étape la plus longue (33.6 km) avec le plein d’eau et ravito. Après les sommets, pratiquement que de la descente avec toujours des passages trés techniques. Passage près de ST CHELY D’AUBRAC, traversée de 2 fermes ( avec les bonnes odeurs de mon enfance), nous sommes en plein dans les paysages typiques de l’AUBRAC.

Claude TOCUT commence à fatiguer et Franck a des problèmes de genoux qui lui génère des douleurs, l’obligeant à ralentir. Que faire ?? continuer ?? , s’arréter ??, c’est son seul choix.

Ca tient jusqu’au petit ravitaillement en eau, imprévu au km 73 à ST COME D’OLT et son clocher "vrillé". Après la traversée du lot au débit impréssionant, il faut grimper jusqu’au rocher de la vierge de Vermus et de la superbe ville d’ ESPALION, descente technique et arrivée à Espalion au km 79.14...je ne sais plus à quelle heure.

Plus que 21,4 km et 584m+ pour arriver à LAISSAC. Franck voit un médecin pour son genoux, Claude se repose un peu. Ils ne savent trop que faire et me demandent de partir seul. Je laisse mes amis, quitte Espalion par l’ancienne ligne de chemin de fer et le tunnel, et attaque tranquillemnt l’une des dernières côtes : une pure merveille : du caillou, de belles ornières bien profondes, de la forêt...du sauvage avec 250m+ sur 2,5 km. J’en profite pour faire quelques photos, croise un troupeau de moutons, un brin de causette avec la bergère et c’est (déjà) l’arrivée, fatigué après 13h30 dans la montagne, mais tellement heureux.

Je m’inquiète pour mes amis, mais pas bien longtemps car en fait Franck et Claude ont décidé de faire la dernière étape en marchant et d’un pas dynamique sont arrivés à peine une heure derrière moi, puis Claude AUBRY à 20mn et Enfin Hervé 10mn plus tard.

5/5 à l’arrivée 19h30 à 21h sans avoir besoin de resortir la frontale et tous enchantés par cette nouvelle épreuve certes trés difficile pour une 1ère, mais si variée et si belle.

Organisation impeccable : balisage au top, ravitaillements également, repas d’après course chaud et copieux (petit regret : pas de bière,mais quand même un bon vin rouge ), beaucoup de bénévoles jeunes et moins jeunes, dévoués et souriants malgré le froid et la nuit (les arrivées s’échelonnent jusqu’à 2h du matin !!!).

Bravo à tous les bénévoles, les accompagnateurs et les autochtones pour leur accueil et gentillesse.

Résultats : 154 inscrits, 108 classés

31ème Jean-Claude PAROLI 13h30

45ème Franck PLANCON et Claude TOCUT 14h 17

47ème Claude AUBRY 14h 37

53ème Hervé GOMES 14h 49

Voir photothèque

Jean-Claude PAROLI


Répondre à cet article

Forum de l'article