Accueil Au quotidien Actualités
 

8, 9, et 10 mai 2008 Relais Epernay Ettlingen : 400 kms non stop

mardi 13 mai 2008. - 2673 visites - 2 réponses


Il y a 15 ans déjà (comme dit la chanson), le Jogging Club et quelques coureurs du Racing Club avaient déjà fait ce parcours de 400 kms.

Pour le 55ème anniversaire du jumelage entre les 2 villes, Le Comité de Jumelage et le Maire d’Epernay nous ont à nouveau demandé de mener l’invitation au Maire d’Ettlingen à participer aux festivités qui se dérouleront début juin à Epernay.

Après la réussite de 1993, l’accueil reçu en Allemagne et la 1ère expérience de ce type d’épreuve sportive, nous avons accepté.

Nous ne serons que 14 du Jogging Club au départ, car le Racing Club qui devait également participer avec 6 ou 8 coureurs a finalement renoncé.

Nous avions décidé de faire le relais non stop, afin de rester moins de temps sur la route et un peu plus de temps chez nos amis Allemands. Coté budget, nous économisions 2 nuits d’hébergement et 2 repas de resto. Et depuis 15 ans, nombre de coureurs sont passés à des distances plus longues voir trés longues et beaucoup d’expérience en course de nuit.

La préparation ne m’a pas pris trop de temps, grâce aux archives de 1993 avec des améliorations. 2 véhicules 9 places trés confortables 1 Fourgon 3 places et tout le ravitaillement pour 2 jours et 14 personnes, sans oublier les cadeaux pour nos amis, Champagne, bière et café....nous ne manquions de rien, le tout bien préparé par Valérie ROBINET et Nadine HERBOUX...de vraies mères pour tous les coureurs. 3 VTT pour accompagner les relayeurs.

400 kms pour 11 coureurs cela faisait un peu plus de 36km en moyenne à 10,5 km/h.

J’ai adapté les relais en fonction des niveaux, du plus court de 8 km au plus long de 16 km. En fait sauf exception, chacun aura fait entre 40 à 70 kms car souvent, il y aura 2 coureurs ensemble sur la route. Heureusement que nous avons eu le beau temps, car à 11, c’ était quand même un peu juste.

Départ donc devant l’ Hotel de ville d’Epernay par notre président Bertrand ROBINET jeudi 8 à 4 h du matin : Température idéale de 11° qui descendra à 6° au lever du jour. Je prendrai le second relais suivi de Daniel FOURNAISE et Gérard SIECKER et nous arriveront à Châlons en Champagne à 7h 30 ou le reste de la troupe nous attend.

Franck PLANCON prend son relais jusqu’à MARSON, ou nous prenons le cafè, chez une "vieille" copine à gérard BAUCHET, vraiment sympa. Pour la petite histoire, notre Gégé BAUCHET qui ne court plus a accompagné presque tous les coureurs sur la route avec son VTT, il a dû rouler entre 120 et 150kms (80ans cette année) : chapeau bas, toujours avec sa bonne humeur et ses réchauds à café...

Martine ponpom, notre seule femme part pour 9 km et en "redemande" trouvant que ça passe trop vite, et cela jusqu’au lendemain.

Courent ensuite Patrick HERBOUX, Gérard MAFFRE qui connait le parcours, étant le seul à l’avoir déjà fait avec moi. Jean-Paul GOBEAUX, Philippe LAGACHE et Jean THIEBAULT terminent à 15h le 1er 1/3 du relais. Chacun va renouveler 2 fois dans cet ordre.

L’après midi va se passer sous la chaleur et dans la bonne humeur. Peu de voitures sur nos petites routes de campagne, de jolis petis villages, des habitants curieux et admiratifs, on "tape" la discute, prenons des photos, c’est la bonne ambiance, jusqu’à la nuit. Nous avons presque une heure d’avance sur l’horaire prévu. Ce ne sera pas de trop, car le manque de sommeil, la fatigue et le relief qui s’élève au fur et à mesure vont faire diminuer la moyenne.

Après la chaleur de la journée, la nuit va être trés agréable pour tous les relayeurs, voir un peu fraiche pour les accompagnateurs à VTT qui n’avaient pas prévu les gants. Ceux qui ont plusieurs heures avant leur prochain relais vont en profiter pour dormir un peu, soit dans les VIVARO ou sur le matelas installé dans le Master de Bertrand.

les croissants chauds de la boulangerie de FENETRANGE en Moselle (ouverte à 5h) et la bonne odeur de café de notre Gégé vont reveiller tous le monde ( y compris la brave dame de la maison devant laquelle nous étions garés...qui l’a pris du bon côté...limite...)

Plus qu’une bonne matinée et nous serons à la symbolique frontière sur le Rhin. Cette partie va être un peu plus éprouvante pour tous : Un peu de fatigue, beaucoup de chaleur, beaucoup plus de circulation ce vendredi 9 ou les camions circulent, et certains travaillent.

Nous étions à l’heure dans les relais initiaux, c’est à dire pour 15h à la frontière, mais comme nos amis allemands nous attendaient pour 14h , il fallait absolument regagner une heure , celle que nous avions à la fin du 1er jour.

Philippe LAGACHE est donc parti 1/4h avant la fin du relais de Jean-Paul GOBEAUX avec Franck comme accompagnateur en vélo.

Et comme cela ne suffisait pas, nous avons décidé de lancer les plus rapides sur les 13 derniers kms. Soit 2,5km chacun " à fond ".

Franck, Bertrand, Gérard SIECKER et moi : belle manoeuvre, nous sommes accueillis par nos amis coureurs d’Ettlingen à ...13h57. Mission accomplie, il était temps.

Quelques minutes pour faire ou refaire connaissance, un petit verre de vin blanc effervescent, et il faut repartir pour les 30 km qui nous séparent d’Ettlingen avec 27° à l’ ombre.

le représentant du conseil municipal d’ Ettlingen, Jean-Pierre MENU réprésentant du comité de jumelage d’Epernay, Karin, maillon indispensable entre les 2 villes et beaucoup d’autres personnes nous attendent sur les marches de la Mairie. Acceuil trés chaleureux, discours de bienvenue et remise officielle de l’invitation par notre président Bertrand ROBINET. Suit la séance traditionnelle de photos et un ravitaillement bien mérité pour les coureurs.

Après une bonne douche aux vestiaires du stade, nous nous installons dans les locaux de la Croix Rouge.

Le soir,nous nous retrouvons tous,invités par la municipalité d’Ettlingen, avec nos amis Allemands au restaurant pour une trés agréable soirée : repas de qualité ( bière et Champagne ne sont pas oubliés ) et beaucoup d’échanges entre tous. Après quelques "pîtreries" de Gérard MAFFRE, une bonne nuit nous attend et les ronfleurs seront vite oubliés.

Nous nous retrouvons tous au matin pour un petit déjeuner commun à l’ Université du temps libre ( Ancienne école que dirige notre guide Karin et ou l’on y pratique toutes sortes d’activités : sportives, culturelles, informatique...etc.... nos anciennes maisons des jeunes et de la culture).

Puis visite de la ville sous le soleil : simplement magnifique !!!!

Ettlingen compte environ 39000 habitants avec les 6 communes périphériques qui se situent en partie en altitude sur les proches hauteurs de la forêt noire.

C’est une vieille ville historique ou il fait bon flâner dans ses rues piétonnes au bord de la rivière ALB. Remparts, vieilles fontaines, église style baroque et son immense fresque contemporaine sous la voute.

Côté culture le magnifique château de style baroque et sa célèbre salle ASAM magnifiquement décorée ou des concerts de qualité sont donnés.

Après en avoir "pris plein yeux" et écouté Karin qui connait sa ville et son histoire mieux que personne, nous avions bien mérités une bonne bière au bar VOGEL.

Vient le temps des au revoir et rendez-vous est donné à tous à Epernay début juin.

Après un pique nique entre nous début d’après midi, et de bonnes parties de rigolade, le retour sur Epernay (par l’autoroute cette fois) ne nous demandera à peine 5 heures.

Merci à tous pour ces 3 jours de bonheur.

PS : le 1er semi marathon d’ Ettlingen se déroulera courant août...à suivre...nous pourrons peut-être faire le déplacement.

Jean-Claude PAROLI

Voir photothèque


Répondre à cet article

Forum de l'article