Accueil Au quotidien Actualités
 

NEWSLETTER SEPTEMBRE 2011

jeudi 29 septembre 2011. - 3031 visites


Dimanche 7 août : Trail UBAYE SALOMON (04)

Petit retour en arrière dans les Alpes, où Gérard MAFFRE va se battre avec les éléments pour finir 198ème/311 partants (24 abandons et 6 disqualifiés) en 6h 46’ pour 42km et 2500m+

Météo : été 2011 !! - 42.5 ko

Météo : été 2011 !!

Samedi 3 septembre :Entre vignes et forêts

Il faisait trés chaud entre vignes et forêts en ce début de mois. Une chaleur brutale 29/30° à l’ombre.

Pas de chance pour les organisateurs, qui avaient aussi avancé la course d’une semaine, afin d’éviter les vendanges. !!!! Résultat : moins de coureurs, beaucoup d’ abandons et d’athlètes en difficulté. Quelques problèmes de balisage également ont perturbés les résultats. Certains ont su gérer cette chaleur....d’autres moins bien.

Sur le 3okm (76 arrivants seulement), Christophe CONGIUSTI a su gérer sa course, il termine 9ème en 2h 43’ et 3ème SEH. Pascal BLUM a beaucoup souffert de la chaleur et termine dans la douleur avec des crampes....19ème en 2h 58’

Guy COOPMANN prend la 1ère place en VH3 (24ème en 3h 04’)....bien dans "le dur". Evelyne LECLERT 1ère VF2 (62ème en 3h 41’)....soit 1/2h de plus que l’édition précédente. Patrice la suit à 8’. Thierry PIERRON est 52ème en 3h 30’. Quand à Yannick LEVERT et Jean Fabrice TOULCANON, ils ont mis "la flèche".

Sur le 15km (174 arrivants), c’était moins long, mais tout aussi chaud. Florent PAROLI, parti trop vite compte tenu des conditions, est victime d’un coup de chaleur...et d’une erreur de parcours. Il finit "à la ramasse" : 14ème en 1h 21’. Fabrice MORALES est 3ème VH2 en 1h 38’. Marcel DUBOIS....Pour le semi de LILLE, j’ai loupé mon inscription, donc j’ai couru à AY pour le 15km. Avec la grosse chaleur, les côtes et course nature que je n’aime pas beaucoup...j’ai foiré cette course. Je l’ai faite 2 fois : la 1ère fois Mutigny avec 1h 33’ et une autre fois à Hautvillers. Là ...2h 03’, même dans les descentes, je ne pouvais plus courir, les 5 derniers km, j’ai marché au bord de l’écroulement.

L’arrivée....enfin...finie la galère....je suis vidé...on vient me chercher....des secouristes

Je mets 1/2 heure pour me rétablir, avec l’aide du masque à oxygène.Mais je ne reste jamais sur une défaite...entraînement à partir de lundi. Dimanche (11),j’ai couru à HOLNON près de St QUENTIN pour ma 4ème course RUNNING TOUR ASPTT. Les 10km en 53’10’’, parti un peu vite (5’10’’ au km), mai ça m’a rassuré sur mes courses prochaines.....le mourant d’AY est oublié (MARCEL).. Les autres ont aussi bien galéré. Seule Céline PAROLI était satisfaite , elle termine 69ème en 1h 43’ (8ème féminine sur 39 arrivantes)

Yannick LEVERT - 121.9 ko

Yannick LEVERT

Fabrice MORALES - 101.9 ko

Fabrice MORALES

Florent PAROLI - 69.3 ko

Florent PAROLI

Cédric BOURGEOIS - 148.4 ko

Cédric BOURGEOIS

Gérard MAFFRE - 131.1 ko

Gérard MAFFRE

Céline PAROLI - 70.5 ko

Céline PAROLI

Guy COOPMANN - 96.7 ko

Guy COOPMANN

Yannick LEVERT - 50.4 ko

Yannick LEVERT

Fabrice MORALES - 108 ko

Fabrice MORALES

Dimanche 4 septembre : trail de CORMICY

Après la grosse chaleur de la veille à AY, c’est plus de 10° de moins le lendemain au nord de REIMS, avec une paire d’averses orageuses.

Un temps idéal pour un trail de 21,4km et 650m+ (et une randonnée de 10km pour Monique PAROLI et Nadine HERBOUX)

Dommage que la course (n’étant pas dans les calendriers officiels) n’a réuni que 73 coureurs dont 7 du Club et aussi un beau (petit plateau) avec les frères MANDOUR, G FRICOTEAUX, Christophe SCHNEIDER....

Belle organisation : parcours fortement boisé, bien balisé avec des côtes et descentes raides , avec changements de direction et rythme fréquents.

Buvette, restauration, stand Footing + , animation musicale....bref un trail à faire connaître.

Jean-Fabrice TOULCANON, encore un peu émoussé après son abandon la veille à AY termine 10ème en 1h 42’. Je termine juste derrière lui (11ème en 1h 43’ 1er VH3). J’ étais revenu à 30m dans la dernière montée, mais la descente et le plat d’avant l’arrivée m’ont été fatale en vitesse (les 160km du Raid des pyrénées une semaine avant et les vendanges terminées la veille y sont certainement pour quelque chose). Je suis néanmoins satisfait...la récup a été rapide.

Il faut dire que derrière, Frédéric SEGUIN et le 1er VH2 Patrick BOUR (EFSRA) ne m’ont pas laissé tranquille. Toujours derrière moi, dans les descentes, je refaisais l’écart dans les côtes. FREDERIC est 12ème en 1h 45’ et Franck PLANCON 14ème en 1h 47’ et 2ème VH2.

Beau tir groupé du Club...(pas trop fatigant les vendanges ????)

Plus loin Bruno ALEXANDRE, manifestement pas remis de ses vacances à Argelès (l’entraînement a peut-être été un peu négligé au profit de l’apéro ??) termine en 2h 13 avec Patrick HERBOUX qui l’a motivé !!!! Thierry GADAL arrive 61ème en 2h 31’ et satisfait de sa course.

Température et terrain bien différents d’AY la veille - 108.4 ko

Température et terrain bien différents d’AY la veille

Parcours superbe et bien balisé - 81.5 ko

Parcours superbe et bien balisé

Bruno ALEXANDRE, sous la pluie...et dans le dur !! - 73.6 ko

Bruno ALEXANDRE, sous la pluie...et dans le dur !!

Bouquet de fleurs aussi pour les hommes ...sympa - 67.1 ko

Bouquet de fleurs aussi pour les hommes ...sympa

Après l’effort - 73.2 ko

Après l’effort

Dimanche 4 septembre : Trail du QUESSOY (22)

Philippe et Martine POMPON :Nous sommes actuellement en Bretagne et nous avons couru le trail du QUESSOY (Cötes d’Armor) dimanche, long de 15.2km. Superbe parcours, 90% de chemins et forêts pour 10% de bitume. Malgré un temps relativement humide, TITINE a parcouru la distance en 1h 41’, classée 103/107. J’ai terminé en 1h 18’ et classé 63ème, pas de bonnes sensationsdansle corps ; mais ravissement dans la tête. L’DOU

Vendredi 9 et samedi 10 septembre : L’infernale des Vosges à ST NABORD (88)

"Grosse" performance d’ Hervé GOMES sur cette 1ère édition

Impressionnant !! - 35.8 ko

Impressionnant !!

150km et 7350m de dénivellé positif, le tout sous la chaleur. Il y aura beaucoup d’abandons : 60 arrivants pour 142 partants !!, mais Hervé (lui aussi après une semaine de vendanges) a géré toutes les difficultés en terminant 13ème en 31h 47’ et 1er VH2.

Récit d’Hervé

Cette année et pour la 1ère fois, le département des Vosges se dotait d’un ultra-trail : l’INFERNAL(156kms sur le papier -160 en réalité-, 7400m de dénivelé et un temps maxi de 42h pour rallier l’arrivée. Cette épreuve se déroulait le week-end du 10 et 11 septembre avec un départ et une arrivée au même endroit : Saint-Nabord. Le tracé de cet ultra sillonne les Hautes-Vosges en passant par tous les points les plus hauts de cette région, ce qui donne un graphique assez impressionnant !

Après une vérification des sacs, du matériel obligatoire, un briefing suivi d’un feu d’artifice, je me retrouvai sur la ligne de départ avec 150 autres concurrents à minuit ce 10 septembre. Et c’est par une nuit très douce que tout le peloton s’élancera, chacun à sa cadence, mais avec l’espoir de revoir Saint-Nabord dans les délais impartis...

Pour ma part, j’adopte une cadence qui me semble raisonnable ; si les kilomètres ne m’effraient pas, le dénivelé me fait un peu peur. Je m’aperçois que la route s’élève de suite, cédant la place à des chemins montagneux, et que le brouillard s’est invité à la fête : la prudence va être de mise ! Je suis étonné, ainsi que d’autres coureurs, de constater que, même dans la forêt, se trouvent des spectateurs pour nous encourager ; merci à eux !

Après une terrible montée taillée à "la serpe", j’arrivais au 1er ravitaillement pour découvrir que nous devions repasser à cet endroit au retour. Je mange peu, repars de suite, avec pour objectif le second ravito. Je fonctionne beaucoup comme ça : le tracé passe après ; de toutes façons, je ne comprends pas grand chose à leur carte, mes jambes feront le reste...

Les montées et les descentes se succèdent : « les MAZELLES » (880m), le col de CHENEAU (750m), la ROCHE (820m), et le petit jour se pointera, nous libérant tous de ce foutu brouillard. Arrivé au « HAUT DU TOT » (17km et 4ième ravito) un vosgien me dira : « elle était dure cette montée, hein ? Et bien, fais attention à la descente, elle est aussi raide ! ». J’ai pu vérifier : taillée à la hache le long des pylônes électriques. Heureusement, je descends plutot bien.

Je poursuivais donc ma route, attendant le gîte de RECES (74km) où j’avais prévu de me changer car je suis trempé de sueur. J’avais espéré à midi, je n’arriverai qu’à 12h30 :halte repas et l’occasion d’apprendre qu’il y a déjà pas mal d’abandons. Je reprendrai ma route rapidement, mais il me fallut alterner course et marche car les pentes étaient vraiment raides... Le HAUT DU TOC(+de 1000m), point culminant de notre épopée, offrait un paysage superbe. J’allais bientôt attaquer le chemin du retour...Il faisait bon courir. De nombreuses sources jalonnaient notre itinéraire ; il faisait chaud, il fallait boire. Les vosgiens croisés se montraient très accueillants et m’encourageaient volontiers.

Avec le centième kilomètre, à RUPT, arrive le premier sérieux coup de bambou. Je m’arrêterai 5 minutes, allongé dans l’herbe, tentant de récupérer un peu avant de reprendre cette fameuse côte du matin pour arriver en un lieu au nom évocateur : «  les MORTES ». Arrivé au ravitaillement suivant, GIRMONT 121km, j’apprends que je suis dans les 20 premiers et que tous ses braves gens n’ont encore pas vu de vétéran comme moi. Réconforté, je m’abandonnerai quelques minutes aux bienfaits d’un massage prodigué par deux charmantes kinés et repartirai de là, dans du sec et sous des applaudissements.

Restent alors quelques passages délicats, mais je suis déterminé. Je croiserai un sanglier autant et peut-être plus apeuré que moi... Après le ravito «  LES DEMOISELLES », je traverserai une rivière et escaladerai des roches, dernières difficultés. La suite sera plus roulante. Dernier ravito, un coureur s’était assis pour manger. Je fis de même. Il restait alors 11km, à peu près deux heures d’efforts nous a-t-on dit. Il est 6h-10 et je comptais finir avant 8h ! Il me reste bien peu d’illusions...

Aussi, cette dernière partie je la ferai en compagnie de Johan, nous encourageant l’un l’autre. Le son du micro de l’animateur de la course se rapproche. Johan connait les lieux et me dit : « on arrive, ça va descendre jusqu’au bout ! » . En effet, SAINT-NABORD est en vue.

Encore un tour au-dessus du stade, 400m, et c’est ensemble que nous franchirons la ligne d’arrivée bras dessus-bras dessous sous les applaudissements... 31 HEURES 47 de course !!! Deux gentilles jeunes-filles nous feront la bise en nous remettant médaille et maillot finischer.

Je terminerai ce récit, comme je l’ai décrit pour vous, comme j’ai vécu cette course, avec bonheur. Je me suiis défoncé, mais j’ai été récompensé :

13 ème au scratch et 1er V2

Bravo au vainqueur ERIC BONOTTE (23h38), à tous les finishers à peine 40%, aux organisateurs et grand merci aux bénévoles pour leur accueil et leur gentillesse. (Hervé)

Samedi 10 septembre : Marathon du MEDOC

La nème édition pour Jean-Gé EMERIQUE et toujours autant de plaisir avant et surtout après , car Jean-gé fait sérieusement la course : 1240ème sur 7354 arrivants en 4h 39 et une bonne place en VH3

Ramiro FERNANDEZ est surtout venu pour préparer agréablement les 100kms de MILLAU : allure spécifique : 3359ème et 5h 36’.

Dimanche 11 septembre : Triathlon de CHALONS courte distance

Mon 1er triathlon courte distance par Christophe CONGIUSTI

J’ai participé la semaine dernière à mon premier triathlon à Chalons. Au programme, 1500m de natation, 40km à vélo et 10km à pieds.

J’avais pas mal d’appréhension sur la natation et effectivement ca a été dure !!!

Je départ a été dure et les 1500m qui ont suivi aussi, j’ai du alterner brasse et crawl car j’étais ko. Je pensais savoir nager mais en eau vive avec tous ces mecs qui te touchent... on peut dire que je me suis bien hydraté !

La transition c’est pas encore ca, j’ai pris près de 5 minutes pour passer de la natation au vélo, faut dire que j’avais la tête qui tournait.

Je suis parti calmement à vélo puis l’ambiance gros braquet m’a vite motivé mais bon il y avait bcp de vent (j’ai quand même fait près de 36km/h de moyenne !).J’ai bien apprécié la transition vélo/course à pieds et fait un temps convenable de 44’ sur le 10km mais bon, je peux mieux faire.

Résultat, je termine 51ème sur 116 en 2h26’, pas si mal pour un premier et en plus j’étais très très bien à l’arrivée, près a en faire un deuxième. 87ème temps en natation, 42ème temps à vélo et 41ème à pieds (étrange j’ai fait mieux à pieds qu’a vélo !).

Je pense pouvoir gagner rapidement 10’ sur ce temps mais bon va falloir que je fasse des progrès en natation.

transition - 82 ko

transition

Dimanche 11 et dimanche 18 septembre : Course des 3 pétales (66) et course du CAP D’AIL (04)

La Chaleur et le soleil sont bien présents depuis que nous sommes dans le sud, à part dimanche 18 où nous avons subit un violent orage juste avant la course du cap d’Ail.

Résultats : 11 Septembre

Challenge de montagne du Conflent ,massif du Canigou Course des 3 pétales (FILLOLS) .... 17km300 714m+ 2ème VF3 2h15’32’’ Superbe course

18 Septembre :

Course pédestre du Cap D’ail( Monaco) 13km220 Final du challenge Spiridon 88ème sur 130 au départ 2ème VF3 1h18’22’’

Chantal et Doudou HATON

Départ CAP D’AIL - 86.2 ko

Départ CAP D’AIL

Chantal HATON (en rouge) - 122.9 ko

Chantal HATON (en rouge)

Dimanche 17 septembre : Trail du TETRAS LYRE (St Andéol 38)

Après le GR20 en août, notre Président Bertrand ROBINET continue sa préparation, en vue du Grand Raid de la Réunion le mois prochain.

Quoi de mieux que ce sympathique trail dans le Vercors, chez notre ami Jolyon toujours présent à notre Sparnatrail. ?

39,5km pour 2127m+, c’est du costaud, d’autant que le parcours n’est pas un boulevard. Bertrand termine 45ème / 48en 6h 40’

Dimanche 18 septembre : 7 et semi de Tinqueux

Le 7 et le semi de TINQUEUX ont repris des couleurs, plus de 400 coureurs sur le 7km, plus de 300 sur le semi.Stands, animations musicales, manège et jeux pour les enfants, buvette à bière pression, restauration...pour les adultes, un beau plateau, il n’en faut pas plus pour que chacun y trouve son compte.

Florent PAROLI devait s’aligner sur le semi, mais il lui a fallu une semaine pour se remettre d’AY, c’est donc sur le 7km qu’il se rassure en gagnant facilement en 23’ 10’’ ; Pascal BLUM bien remis également termine 29ème en 26’ 38’’. Céline PAROLI, bien boostée par J-Fabrice TOULCANON (102ème)est 101ème en 31’28’’. Suivent Patrice LECLERT 135ème en 32’ 36’’ et Evelyne 143ème en 33’ 01’’ et 2ème VF2 (contents ; mais un peu juste après le difficile 30km d’AY le dimanche précédent).

Trois coureurs sur le semi : Jérome GOSENDE espérait environ 1h 30’, il réalise 1h 33’59’ un peu déçu, mais TInqueux ce n’est pas facile avec le vent et les faux plats.

Laurent DAVIAUX et Marcel DUBOIS , sont "à leur place", respectivement 136ème en 1h 37’ 30’’ et 260ème en 1h 55’ 33’’.

Au départ du 7km - 155.8 ko

Au départ du 7km

Florent PAROLI et Xavier LARS ont pris le large - 167.8 ko

Florent PAROLI et Xavier LARS ont pris le large

Pascal BLUM trés l’aise - 145.6 ko

Pascal BLUM trés l’aise

Evelyne et Patrice LECLERT au départ - 194.7 ko

Evelyne et Patrice LECLERT au départ

Et à l’arrivée - 129.1 ko

Et à l’arrivée

Céline PAROLI et Jean Fabrice TOULCANON - 226.1 ko

Céline PAROLI et Jean Fabrice TOULCANON

Podium du 7km - 159.6 ko

Podium du 7km

Jérome GOSENDE sur semi - 145.4 ko

Jérome GOSENDE sur semi

Laurent DAVIAUX sur semi - 209.6 ko

Laurent DAVIAUX sur semi

Les mêmes avec Marcel DUBOIS à l’arrivée  - 220 ko

Les mêmes avec Marcel DUBOIS à l’arrivée

Samedi 24 septembre : 100km de MILLAU

40ème anniversaire du mythique 100km de MILLAU. S’il y avait un peu moins de monde qu’au 20ème (4000 coureurs environ), c’est quand même 3200 inscrits et ....des centaines d’accompagnateurs en vélo...c’est impréssionnant. Une fois de plus, une ambiance de fête, avec beaucoup de monde sur le parcours, de nombreuses animations musicales, "pom pom girls" et des centaines de bénévoles.

6 coureurs du Club ont fait le déplacement (plus Olivier PLATEAU qui reprend une licence au club après plusieurs années d’interruption), tous avec des objectifs bien différents.

Christian LHOTTE voulait renouer avec les courses d’Ultra, après quelques années à ne plus trop savoir où il en était. Et c’est plutôt réussi, l’objectif étant de terminer aussi bien physiquement que mentalement. Après un passage au marathon en 4h 25, il finit 593ème 11h 50’ 51’’, fatigué...mais heureux.

Quand à moi, mon objectif était uniquement de prendre du plaisir au 40ème avec beaucoup de monde (je ne serais pas "descendu" tout seul) et j’avais quelques RDV avec mes amis Ultratraileurs. Pour réussir un 100km, il faut être dans un trés bon état de fraicheur physique (surtout à MILLAU et ses 1000m+ ).Et ce n’est pas mon cas, après Le Grand Raid des Pyrénées 160km 10000m+, les vendanges et le trail de Cormicy de ce mois-ci. Ce n’était peut-être pas raisonnable, d’ailleurs de le faire...mais bon... à la sensation...ça passe toujours.. Je fais la 1ère boucle (42km) avec Olivier PLATEAU accompagné de son fils (en jouant au yoyo, revenant sur lui après chaque ravitaillement au bout de 500m à 1km). C’est là qu’on voit l’intérêt d’un accompagnateur vélo,pour celui qui veut faire un temps, le coureur ne s’arrétant quasi pas, d’autant que cette année, c’était plutôt la bousculade aux tables !!, mais dans une bonne ambiance.

Passage au marathon en un peu plus de 4h, ensuite ça va être un peu plus difficile, avec des mollets plutôt en "vrac" dus, je pense à des chaussures avec trop peu d’amorti et une récupération incomplète. Bref passage 3 fois (environ 15’) chez les kinés (toutes et tous charmants) ce qui me permettait de bien repartir...pour 1/2h 3/4h !!. Au final je fais 11h 46’, sans avoir vu le temps passer.

Christian VELLY, lui avait un gros objectif : celui de finir, après 2 échecs à MILLAU. La 3ème est la bonne. Bien aidé et bien boosté par son accompagnateur vélo, il termine "en trombe" 1115ème en 13h 14’.....heureux.

Un autre heureux, c’est son copain de course Jeannot THIEBAULT , il avance sans se poser de questions...ça va le faire....1533ème en 14h 19’ et un nouveau podium : 2ème VH4 sur une quarantaine d’inscrits : bravo Jeannot !!

Un autre finisher du Club : Claude AUBRY....aie ! aie ! aie !....un jour sans...la cata !. Nous nous croisons au 65ème km. Claude descend vers St Affrique ..en marchant et pas bien du tout. Il lui manque beaucoup de kms d’entrainement suite à son problème de tendinite et aussi la fatigue de L’ Ardenne Méga Trail (80kms 4000m+), les entraînements vélo n’ont pas compensé....mais il est finisher : 1553ème en 14h 23’, et il y a du monde derrière. ...et en dehors de la course, avec Claude tout s’est bien passé..comme d’hab !

D’ailleurs les 6 du Club sont finishers puisque Ramiro FERNANDEZ, descendu avec ses copains CH’ti termine 2103ème en 16h 50’.

Sans oublier Olivier PLATEAU : 191ème en 10h30’.

Encore un beau week-end plein de souvenirs.

C’est

C’est "l’été indien" à MILLAU

Samedi 9h30 + de 3500 coureurs (100km + marathon) - 381.8 ko

Samedi 9h30 + de 3500 coureurs (100km + marathon)

Saine occupation la veille ! - 210.8 ko

Saine occupation la veille !

Sympa le camping quand il fait beau - 56.4 ko

Sympa le camping quand il fait beau

Christian LHOTTE, Claude AUBRY, Jean-Claude PAROLI et Dominique BOUE - 163.8 ko

Christian LHOTTE, Claude AUBRY, Jean-Claude PAROLI et Dominique BOUE

Ramiro FERNANDEZ prêt pour une longue journée - 263.2 ko

Ramiro FERNANDEZ prêt pour une longue journée

Hé oui, c’est MILLAU, sans les centaines de bénévoles, pas de course...pas de fête - 218.4 ko

Hé oui, c’est MILLAU, sans les centaines de bénévoles, pas de course...pas de fête

Presqu’autant de coureurs que de vélo,...et tout se passe bien - 162.7 ko

Presqu’autant de coureurs que de vélo,...et tout se passe bien

Samedi 24 et dimanche 25 septembre RAID EPERNAY CHAMPAGNE

Je ne sais pas combien de coureurs du Club ont participé, ne possédant que les noms d’équipes

Les ALLEGES : Gérard MAFFRE et son fils ALEXIS terminent 24ème sur 57 équipes du parcours C

Les

Les "MAFFRE" fidèles au raid

Mais LES COUSINES : Valérie CONGIUSTI et Christelle RICHE font mieux, elles montent sur la 1ère marche du podium et prennent la 21ème place au général.

Heureuses et Charmantes ! - 158.7 ko

Heureuses et Charmantes !

Bravo à tous les 4, ainsi qu’à Thierry LECOURT et Luc AUBRY (voir photos), mais je ne connais pas leurs résultats

Thierry LECOURT - 161.7 ko

Thierry LECOURT

Luc AUBRY - 172 ko

Luc AUBRY


Répondre à cet article

Forum de l'article