Accueil Au quotidien
 

NEWSLETTER Décembre 2014

jeudi 18 décembre 2014. - 1715 visites


Calendrier Marnais


-  Samedi 3 janvier 2015 (19h) : corrida de Ste Menehould : 9km
-  Samedi 10 janvier (15h30) : trail du hibou FISMES : 10km
-  Samedi 7 février : trail des fondus au clair de lune (18h) : 14 et 30km
-  dimanche 8 mars : 10km de Witry les Reims

Retour en novembre : de Matthieu dans les Yvelines, de Franck dans le Vaucluse et vos arrivées à Fère Champenoise

Dimanche 9 novembre : Course royale FONTENAY le FLEURY (78)

Matthieu, faisant ses études dans les Yvelines et travaillant tous les WE chez Décathlon, ne pourra pas faire beaucoup de course en Champagne....il fera connaitre le club et le Sparnatrail en ile de France...(plusieurs clients ayant participé à nos courses)

Sur ce 20km , il termine 61ème sur 200 en 1h 32’ 54’’

classement course royale - 29.8 ko

classement course royale

Samedi 22 novembre : trail nocturne de BONNIEUX (84)

Un trail de nuit pour Franck dans le Vaucluse, qui s’est bien passé.....(25km et 1100m+), jusqu’ à la panne de piles de la frontale...ça arrive et ne pose que peu de problème lorsqu’on peut courir à côté d’un autre coureur, c’est plus difficile dans les monotraces, mais c’est quand même une nouvelle 1ère place en VH3. (90ème sur 245 en 2h 51’ 18’’)

Résultat trail nocturne de BONNIEUX - 81.3 ko

Résultat trail nocturne de BONNIEUX

frontale HS - 121.9 ko

frontale HS

mais une 1ère place en VH3 - 55.2 ko

mais une 1ère place en VH3

Retour sur la Corrida de FERE CHAMPENOISE

.....en photos : comment se sont passées nos arrivées....manque Olivier

Départ en musique - 100.8 ko

Départ en musique

Christophe..a réalisé son chrono prévu - 106.3 ko

Christophe..a réalisé son chrono prévu

Paulo sur sa lancée....  - 109.3 ko

Paulo sur sa lancée....

Jérome : à toi à moi avec Paulo - 105.6 ko

Jérome : à toi à moi avec Paulo

Sébastien...toujours un peu difficile le macadam - 102.2 ko

Sébastien...toujours un peu difficile le macadam

Christophe....rapide la jeunesse.. - 108.3 ko

Christophe....rapide la jeunesse..

4’ au kilo ...ça me va - 103.9 ko

4’ au kilo ...ça me va

Loic-Michel a ressenti la sortie de la veille - 105.9 ko

Loic-Michel a ressenti la sortie de la veille

Benoit améliore sa vitesse  - 101.9 ko

Benoit améliore sa vitesse

Nadine ....dans le bon couloir - 107.3 ko

Nadine ....dans le bon couloir

Yannick : il faut surveiller ses arrières  - 104.4 ko

Yannick : il faut surveiller ses arrières

Pour David aussi les chronos tombent - 105.9 ko

Pour David aussi les chronos tombent

Claude et Fred ...doucement un gros ultratrail nous attend semaine prochaine  - 106.3 ko

Claude et Fred ...doucement un gros ultratrail nous attend semaine prochaine

Christian : verdict chronométrique - 105.5 ko

Christian : verdict chronométrique

Hervé : les corridas lui vont bien - 106.2 ko

Hervé : les corridas lui vont bien

Patrice satisfait - 101.8 ko

Patrice satisfait

Philippe : 1ère course en V3 - 103.3 ko

Philippe : 1ère course en V3

André n’en loupe pas une - 108.3 ko

André n’en loupe pas une

Jean-Gé..à l’attaque - 106.2 ko

Jean-Gé..à l’attaque

les cousines Valérie et Christelle ...course commune - 108 ko

les cousines Valérie et Christelle ...course commune

Nathalie toujours en apprentissage, ça vient.. - 102.2 ko

Nathalie toujours en apprentissage, ça vient..

Chantal et chouchou en bagarre - 111.6 ko

Chantal et chouchou en bagarre

Christian et Jeannot : nos coureurs de 6 jours font course commune - 103.9 ko

Christian et Jeannot : nos coureurs de 6 jours font course commune

Marcel : retour en course - 111.3 ko

Marcel : retour en course

Rodolphe et Alexandra que du bonheur - 108.8 ko

Rodolphe et Alexandra que du bonheur

Daniel, mais non il n’est pas dans le dur - 113.6 ko

Daniel, mais non il n’est pas dans le dur

Martine....comme Marcel ..le retour - 106.3 ko

Martine....comme Marcel ..le retour

Nicole ..presque sur ses terres - 103.8 ko

Nicole ..presque sur ses terres

les patates attendent les clients - 119.4 ko

les patates attendent les clients

le podium aussi - 122.1 ko

le podium aussi

attente aussi des tirages au sort  - 127.6 ko

attente aussi des tirages au sort

Nadine : 3ème VF1, 7ème féminine - 67.3 ko

Nadine : 3ème VF1, 7ème féminine

le podium VH3  - 76.4 ko

le podium VH3

Samedi 6 décembre : le vertrail VERSAILLES (78)

Un 1er trail nocture pour Matthieu TRICHET-BOUVET : 16.8km et quand même 360m+ dans la forêt de Porchefontaine.

RESULTAT : 81ème sur 391 partants en 1h 31’ 37’’

Classement vertrail 2014 - 41 ko

Classement vertrail 2014

...quelques changements de direction !! - 88.8 ko

...quelques changements de direction !!

il y en a qui profitent toujours de la frontale des autres... - 27.6 ko

il y en a qui profitent toujours de la frontale des autres...

Dimanche 7 décembre (0 heure ) LA SAINTELYON

Le profil de St Etienne à Lyon point culminant 885m - 58.9 ko

Le profil de St Etienne à Lyon point culminant 885m

Aux douze coups de minuit, plus de 14 000 coureurs ont illuminé la nuit stéphanoise pour rallier la capitale des Gaules. Les uns ont passé le relais en cours de route, les autres ont affronté seuls, jusqu’au bout des 72 km, les températures négatives (-1°C à -3°C), le vent et l’effet Wind Chill qui les a fait ressentir jusqu’à -6°C, -8°C, la boue... Une vraie SaintéLyon hivernale pour la 61e édition de la doyenne des courses nature. L’organisation

Lorsque l’idée fut lancée il y a quelques mois par l’un d’entre nous, il n’a pas fallu longtemps pour former un groupe. Hervé GOBILLARD avait fait la Saintexpress 44km et 950m+ au départ de Sainte Catherine l’année passée, l’envie de passer à la course reine fut irrésistible, un 2ème ultratrail au compteur après l’écotrail de Paris. David BAYARD voulait améliorer son chrono de l’an passé, une 1ère pour Claude AUBRY, une distance qui lui est néanmoins familière, une 1ère également pour Francis RONDEAU avec comme expériences, les templiers en 2010 et le marathon du Mont Blanc cette année, Bruno ALEXANDRE ....qui n’avait jamais couru cette distance. Gérard MAFFRE a trouvé du changement...sa 1ère Saintelyon datant de .....20 ans (1994) avec Bertrand et moi.

3ème édition pour Hervé GOMES et 4ème pour moi. Cette course nous a toujours réussie !

Historique de la SAINTELYON au Club

En 1994, c’était mon 1er ultratrail ....(2 ans après naissait le SPARNATRAIL). Nous sommes restés ensemble avec Gégé et Bertrand (qui a couru sans frontale !!), le but étant de finir ce 64km à l’époque (526ème/998 en 7h 49’ pour nous trois).

Retour à Saint Etienne en 2001 avec un groupe tous finishers : grosse bagarre en fin de course (1421 arrivants) 199ème en 6h14, 6h15 pour Jean MAZINGUE, 6h36 pour Hervé GOMES et aussi une arrivée groupée en 7h 40 pour Chantal HATON, Philippe PERFETTI, Jean-Louis CUITOT et les 2 compères de course Stéphane BRUYEN et à nouveau Bertrand ROBINET

On y prend gout ....en 2004 : un nouveau groupe se forme, on ne dépasse pas les 1600 coureurs pour 68km.

là encore, nous réaliseront une belle course :je termine 67ème en 6h 08’, Hervé GOMES 6h32, Franck PLANCON 6h59, Chantal HATON 7h13 et 2ème VF2. Jean-Paul GOBEAUX, Jean THIEBAULT, Philippe AUBERGER et Franck HATON sont aussi finishers

Depuis d’autres coureurs du Club ont participé à "la Doyenne" . En 2005 : Sylvie BOUREL et Philippe LAGACHE terminent ensemble en 8h 04’.En 2007 : Yannick LEVERT en 7h 14’. En 2010 : Yannick LEVERT et Fabrice MORALES ensemble en 8h 31’. En 2012 : Medhi SEGUELAS : 186ème en 7h 35, Guy COOPMANN, Jérôme GOSENDE, Sébastien QUATRESOLS, Frédéric SEGUIN et Alexandre DROUET. En 2013 : Fred WARRAND en 8h 08’ et David BAYARD, Hervé GOBILLARD sur la Saintexpress.

Le 1er ayant fait la Saintelyon étant Bertrand, (n’étant pas encore au club ) en 1992 .....sa 2ème course....et déjà ...sans frontale

2014

Sébastien QUATRESOLS étant forfait, il sera remplacé dans notre minibus par Renaud MAITRE ( ami de Bar sur Aube) , David partant directement de REIMS avec ses amis.

11h30 : départ d’Epernay pour Lyon, arrivée vers 16h30 au palais des sports. Des centaines de personnes au retrait des dossards, mais tout se passe vite et bien.

samedi 11h30 - 165.8 ko

samedi 11h30

avec mon copilote...trés performant à l’aller....éteint au retour ! - 125.5 ko

avec mon copilote...trés performant à l’aller....éteint au retour !

Remise des dossards - 137 ko

Remise des dossards
17h45 : resto...difficile à trouver, car ils sont déjà bien remplis...fêtes des lumières à Lyon oblige.

Puis préparation de nos sacs et direction les bus vers le parc des expositions de St Etienne. (plus de 300 bus utilisés par la manifestation...)

Surpopulation au parc des expos à St Etienne - 130.5 ko

Surpopulation au parc des expos à St Etienne
21h : arrivée à St Etienne : il pleut, il y a du vent, il fait bien frais. Le plus dur commence .....il faut attendre 3 heures avant le départ. Les habitués sont équipés en sac de couchage....pas nous : ce sera le ciment froid, pour non pas dormir ( c’est trop tôt), mais nous reposer, nous concentrer, rencontrer des amis, prendre un café, manger et boire régulièrement....et voir comment la météo va évoluer...certains hésitent encore sur leur équipement à mettre et à prendre...le speaker nous repassant en boucle : " beaucoup de boue dans la 1ère partie, jusqu’à Ste Catherine, de la neige sur les crêtes, des températures négatives, un vent glacial et 2 descentes dangereuses dans le bois d’Arfeuille et..etc.." bref un vraie Saintelyon.

Prépa ....tranquille  - 141.9 ko

Prépa ....tranquille

Il faut tuer le temps en attendant minuit - 120.4 ko

Il faut tuer le temps en attendant minuit

Sur le ciment à côté de la plaque d’égout...pas trés confortable - 107 ko

Sur le ciment à côté de la plaque d’égout...pas trés confortable

Vu le nombre important de coureurs au départ (6000 et plus 1000 relayeurs), les organisateurs ont prévu des départs par vague de 1500/2000, la 1ère pour les coureurs estimant mettre entre 5 et 7h, la seconde entre 7 et 9h ..etc..Nous avions tous prévu de partir avec la vague 7h/9h, mais 3/4h avant je décide de partir devant. En effet l’année passée Fred avait fait 232ème en 8h08, ce n’était donc pas possible que 1500 coureurs arrivent en moins de 7h .....effectivement, ils seront seulement une centaine !!.

11h30, il faut commencer à se remuer.....bonne nouvelle, la pluie a cessé - 135.1 ko

11h30, il faut commencer à se remuer.....bonne nouvelle, la pluie a cessé

la pression monte - 92.7 ko

la pression monte

....la voie lactée ? - 82.4 ko

....la voie lactée ?

minuit....laché(e)s dans la nuit  - 73.4 ko

minuit....laché(e)s dans la nuit

Pour moi cette course revêtait un caractère particulier et me tenait à cœur pour plusieurs raisons.

D’ abord en 1994 (il y a 20 ans...comme Obelix dans la potion, je suis tombé dans « la marmite du trail ) c’était mon 1er trail et 1ère longue distance. Puis j’ai fait la 50ème édition en 2001 avec un chrono correct et en 2004 où je termine 67ème / 1584 au pied du podium Vétéran 2....Ce raid nocturne m’a toujours réussi, alors 20 ans après mes débuts en ultra trail, je souhaitais faire un bon résultat, mais sur ce type d’épreuve, rien n’est jamais acquis d’avance, malgré une bonne préparation spécifique.

Autre raison, lors de mon inscription début octobre, j’avais vu que je pouvais gagner ma 100ème victoire en VH3 à la Saintelyon. Beau Challenge, mais pas facile à réaliser, compte tenu de la densité de bons coureurs V3, et auparavant, il me fallait encore.... trois podiums (pas gagnés d’avance). Ce fut fait à Nouvion, Cormontreuil et Fère Champenoise.

Restait la dernière grosse marche....Même en décidant de partir avec les 1ers, pas d’ affolement, ni de pression,( on y laisse de l’énergie)....après 10 semaines de préparation : faire ce que l’on sait faire et.....bilan à l’arrivée ...

Je n’ai pas rencontré de problème sur la course : boisson, alimentation, équipements. Aucune gène par les autres coureurs dans les monotraces, ni d’attente aux ravitos ( ça n’a pas été le cas pour le gros du peloton).

nuit magique - 36.1 ko

nuit magique
Une seule alerte à quelques kms de l’arrivée, car j’ai zappé un peu le dernier ravito et je n’ai pas voulu changer les piles de ma frontale qui faiblissait.....résultat : panne sèche de frontale...et de sucre . Contraint à la marche plusieurs centaines de mètres sur le quai du Rhone, j’ai avalé 2 barres de céréales, mais un peu tard, ce qui m’a coûté plusieurs minutes et places.

rapprochement - 37.2 ko

rapprochement

de Lyon - 51.5 ko

de Lyon
Peu importe, 213ème / 5550 partants en 7h33 et 1er VH3 /130 suffisent à mon bonheur que nous allons partager tous ensemble.

Huit coureurs du club au départ et huit à l’arrivée + notre ami Renaud MAITRE, ainsi que Karine ELLNER du Racing Club d’Epernay qui a partagé en préparation nos sorties longues. Avec comme seule expérience le P’tiot Sparnatrail, c’est fort (9h 53’).

autre moment d’émotion - 31.9 ko

autre moment d’émotion
Pour David, même si on ne peut pas complètement comparer 2 éditions (les conditions étant toujours différentes)l’amélioration est significative : 10h36 en 2013 et 9h27 cette année.

Hervé (GOBILLARD) et Francis décident de rester ensemble. Peu d’expérience sur la distance et pas en nocturne, c’est une bonne idée. A leur rythme, il vont remonter régulièrement au classement....jusqu’à rattraper Gégé vers le 50ème km. Ils n’ont jamais été bien loin derrière, mais Gégé a "un bon coup de moins bien"....pas question de le laisser, à trois ça remotive et petit à petit Gégé va repartir à un meilleur rythme.

Puis ce sera au tour de Claude d’être rattrapé par le trio. Claude est épuisé ...et n’avance plus, mais par contre, il a une grande expérience en ultra et...du mental. Là non plus pas question de laisser un copain à la dérive. : marche, course, motivation....et ça va doucement...mais ça avance.

De trio , c’est un quator qui va rejoindre la ligne d’arrivée au palais des sports....

Et bien non....c’était sans compter Hervé (GOMES), parti très prudemment, car il n’était pas du tout en forme, sous antibiotique, il s’est fait violence pour venir, son seul souhait étant de finir. Encore 2918ème au 27ème km, il va remonter à son rythme près de 1000 places......et le quator Sparnacien à 3km de l’arrivée.

L’attente est longue à l’arrivée au palais des sports pour les supporters - 136.1 ko

L’attente est longue à l’arrivée au palais des sports pour les supporters
... le quator devient finalement un quintet qui va passer la ligne d’arrivée main dans la main en 9h 43’ ....belle image, belle solidarité et beaucoup d’ émotion et de fierté pour nos 5 finishers.

....elle est là...la fameuse ligne - 126.1 ko

....elle est là...la fameuse ligne

la belle arrivée groupée des

la belle arrivée groupée des "mercenaires"

Reste le « Rookie of the Year » alias Bruno : 1er ultratrail nocturne. Dans la 2ème moitié du peloton, 3000ème au 1er ravito au 15ème km, il coupe la ligne 2515ème....20’ derrière le quintet....et un beau tee shirt finisher !!!

Nous attendrons encore un peu Renaud,, qui avec peu d’entrainement , mais un gros mental, termine en 11h24’ , encore loin du délai maxi de 15h.

Sans attendre Gégé et Claude, Francis et Hervé en avaient encore sous le semelle...mais le chrono n’était pas leur 1er souci. Claude a péché sûrement par un entrainement un peu aléatoire en oubliant quelques sorties longues spécifiques. Sans être très difficile ( 11% d’abandons), la distance n’est pas anodine ; à terminer dans le dur, on ne se fait pas plaisir et la récupération est d’autant plus longue....ça nous arrive tous un jour ou l’autre.

Mais après une coupe de Champagne bien méritée et un repas d’après course ...très, très léger (quelques pâtes chinoises dans du bouillon !!) le retour vers Epernay va se faire lentement mais joyeusement....et déjà d’autres projets communs mûrissent...

RESULTATS : Nocturne de 72km : 1800m+ : 4938 arrivants

-  213ème : Jean-Claude PAROLI : 7h 33’ 13’’ : 1er VH3
-  1468 : David BAYARD : 9h 18’ 51’’
-  1962 : Hervé GOMES : 9h 43’ 00’’
-  1963 : Francis RONDEAU  : 9h 43’ 02’’
-  1964 : Gérard MAFFRE : 9h 43’ 03’’
-  1965 : Hervé GOBILLARD  : 9h 43’ 05’’
-  1966 : Claude AUBRY : 9h 43’ 06’’
-  2516 : Bruno ALEXANDRE  : 10h 06’ 30’’
-  3881 : Renaud MAITRE : 11h 24’ 51’’

Classement Saintelyon 2014 - 471.4 ko

Classement Saintelyon 2014

Samedi 6 décembre : L’ORIGOLE

Le parcours de l’ORIGOLE comprend trois boucles nature qui partent et reviennent en un point central situé au centre du Perray en Yvelines. A partir des chemins qui partent du village, chaque boucle fera le tour des principaux Etangs de la Communauté de Communes des Etangs. Parcours dans le Massif forestier de Rambouillet avec 92% de sentiers pour la plupart très gras avec traversées de rigoles, des Etangs et bien sur du domaine des biches, cerfs, sangliers...Le parcours n’est pas fermé, alors faites attention aux VTT le matin. Même de nuit, restez vigilants sur les traversées de routes. Balisage tous les 30 à 50 mètres environ avec de la rubalise réfléchissante.

Beau succès populaire - 51.3 ko

Beau succès populaire

Ce n’est pas le tracé du parcours, seulement les 3 zones où les coureurs vont évoluer - 177.1 ko

Ce n’est pas le tracé du parcours, seulement les 3 zones où les coureurs vont évoluer

C’est ça l’Origole....mais de nuit - 263.8 ko

C’est ça l’Origole....mais de nuit

Ca met en appétit.... - 244.6 ko

Ca met en appétit....

facile ??? pas forcément après une nuit de course - 291.6 ko

facile ??? pas forcément après une nuit de course

Comme pour la Saintelyon : Historique du Club sur ce difficile Trail de nuit (le parcours change à chaque édition.)

En 2007 : 71 km 1800m+ 173 partants Le Club avait fait fort, avec la 1ère place au scratch pour Johann + 2 podiums et une 2ème place par équipe, car cette année là il n’y a eu que 36% d’arrivants ....

Tous finishers au JCEC  - 38.7 ko

Tous finishers au JCEC

-  1er : Johann COOPMANN  : 7h 30’ 02’’
-  19 : Jean-Claude PAROLI : 9h 09’ 57’’ : 1er VH2
-  29 : Hervé GOMES  : 10h 09’ 33’’ : 3ème VH2
-  44 : Gérard SIECKER 10h 25’ 35’’
-  51 : Claude AUBRY : 10h 38’ 34’’

2ème par équipe (sur 3 coureurs )

En 2008 : Sur 75km Paulo DE MAGALHAES est 17ème en 10h25’, Hervé remet le couvert : 29ème et 3ème VH2 en 10h 39’ et Gérard SIECKER 44ème en 11h03’

En 2009....il aime l’eau et la boue....Hervé : 56ème en 12h 12 et 2ème VH2

Cette année, il devait être 4, malheureusement Thierry LECOURT (blessé) et Yannick LEVERT (malade) n’ont pas pu participer.....et la pression reposait sur Paulo, connaissant le type de terrain et une 1ère pour Fred WARRAND.

Trés important la prépa  - 132.3 ko

Trés important la prépa

Un peu tendu avant le départ.....Fred lui aurait mis la pression ?? - 124.4 ko

Un peu tendu avant le départ.....Fred lui aurait mis la pression ??

On s’encourage....bonne nuit - 166.8 ko

On s’encourage....bonne nuit

Pas peu fiers les guerriers finishers - 198.1 ko

Pas peu fiers les guerriers finishers

A tout à l’heure pour la seconde...puis la 3ème boucle - 111.8 ko

A tout à l’heure pour la seconde...puis la 3ème boucle

la nuit fut difficile pour tous les deux : froid, boue, souvent bien liquide, des dénivelés importants 2500m+ pour 82km.

Ils terminent tous les deux parmi les seulement 61% d’arrivants , ce qui est pas mal cette année....

RESULTATS : 82km : 2500m+ :258partants : 159 arrivants

-  25ème Frédéric WARRAND : 10h 45’ 06’’
-  33 Paulo DE MAGALHAES : 11h 14’ 01’’

Classement ORIGOLE 2014 - 112.9 ko

Classement ORIGOLE 2014

Dimanche 14 septembre : cross national de REIMS

La saison des cross est déjà lancée depuis un mois, mais c’était le 1er pour Florent et Damien

Les cross sont le support idéal de la préparation hivernale et il y a plusieurs bonnes raisons à s’y mettre.

-1.Casser le rythme et la monotonie d’une saison entièrement tournée vers la course sur route.
-  2.Trouver une motivation à s’entraîner dur pendant l’hiver, à l’heure où les compétitions en extérieur (route, trails, piste) se raréfient....
-  3.Axer une préparation sur le développement de la VMA, la technique de course (et de pose des appuis), la tactique, le mental et le dépassement de soi dans la confrontation directe, sans chrono.
-  4.Préparer de manière optimale les objectifs du printemps : 10 km, semi-marathon, marathon, trails ...
-  5.Choquer son organisme et sortir des carcans habituels de course régulière, avec temps de passage définis à l’avance. Pas de ça en cross, où l’effort est plutôt découpé en « départ rapide pour se placer, course au train, final au sprint ». Progresser, c’est aussi être capable de s’adapter

Florent est plutôt satisfait, même si ça manque un peu de fraicheur sur la fin de course.

parcours roulant au parc de Champagne - 174 ko

parcours roulant au parc de Champagne
RESULTATS : Cross national de REIMS : 8.650km  : 62 arrivants

-  17ème Florent PAROLI 31’ 10’’
-  47 Damien COLLIGNON 35’ 05’’

Classements complets cross de REIMS - 134.6 ko

Classements complets cross de REIMS

Dimanche 14 septembre : Corrida de CHATEAU-THIERRY

Nouveau record de participation à la très conviviale corrida de Noel avec 175 arrivants.

Mais cette année, seuls 2 coureurs du JCEC sur le circuit ultra plat de 7.2km .....en 6 tours. Du spectacle pour les supporters !!

Bon chrono de Jérôme qui améliore nettement son chrono de 2013 : 26’50’’ contre 27’31’’ , les séances de VMA du vendredi ....sont efficaces. RESULTATS : 7.2km  : 175 arrivants

-  16ème Jérôme GOSENDE 26’ 50’’
-  87 André ADAM 35’ 11’’

Classements complets corrida de CHATEAU - 87 ko

Classements complets corrida de CHATEAU

bon départ de jérôme - 83.5 ko

bon départ de jérôme

André dans le brouillard castel - 60.1 ko

André dans le brouillard castel

André ....pris à couper le virage !! - 71.3 ko

André ....pris à couper le virage !!

Comme sur les cross , sur les corridas....on ne làche rien - 55.3 ko

Comme sur les cross , sur les corridas....on ne làche rien


Répondre à cet article

Forum de l'article