Accueil Au quotidien Actualités
 

NEWS 21 avril 2016

jeudi 21 avril 2016. - 1514 visites


Calendrier des courses de la Marne

-  vendredi 29 avril : 10km d’EPERNAY
-  Dimanche 1er mai : trail de ST AMAND / FION : 13km
-  Mercredi 4 mai : corrida d’Orgeval REIMS : 8km
-  Samedi 14 mai : 10km de BEZANNES
-  Dimanche 15 mai : Epicurace (route) BETHON : 15km
-  Dimanche 15 mai : La Mai’zonnaise MUIZON : 12,19 et 35km
-  Dimanche 29 mai : Scaptrail TRIGNY : 18km

Vendredi 1er avril : Remise du trophée partenaire à CARREFOUR

L’hypermarché Carrefour est le partenaire historique du Sparnatrail. Depuis 20 ans, il fournit les ravitaillements de nos 3 épreuves.....de 70 coureurs en 1996 à 1500 en 2015. Réception sympathique à Carrefour. Pour ces 20 ans, Bertrand a remis un trophée partenaire du club au directeur actuel et n’a pas manqué de remercier Adeline GOMES et Mme AMEL de Carrefour (en retraite depuis quelques jours), toutes les deux à l’origine du partenariat....qui va bien sûr se poursuivre.

Adeline et Mme Amel - 114.4 ko

Adeline et Mme Amel

Un vendredi soir au Parc Maigret ....

Petit travail de préparation physique avant la séance sur piste.

Toutes et tous à l’écoute de Jérôme...qui rectifie (ou tente de rectifier) les positions dans une bonne ambiance...ca fait partie de l’entrainement, c’est ludique, ça apporte plus de confort en course...de meilleurs chronos et beaucoup de satisfaction.

Samedi 2 avril 2016 : Trail’or « la forestine » MEILLANT (18)

La Forestine est un trail d’une douzaine de km exclusivement parcourus dans la forêt de Meillant avec 280m de D+, il y aura pour tous les profils de coureurs.

Un départ qui pique, des passages techniques, des parties roulantes, un 100m magique et une fin casse-pattes, c’est ce qui vous attend. L’organisation

Guy qui était chez sa fille dans le centre s’est laissé tenter par ce petit trail après l’Ecotrail de Paris, malgré un tendon douloureux.

C’était aussi l’occasion de courir avec sa fille, c’est toujours sympa.

RESULTAT : 12km : 270m+  : 272 arrivants

-  49ème  :Guy COOPMANN  : 1h15’12’’ : 1er M3H

Résultats trail’or - 229 ko

Résultats trail’or

. - 134.4 ko

.

La Forestine est une friandise originaire de Bourges, dans le département du Cher. - 37.4 ko

La Forestine est une friandise originaire de Bourges, dans le département du Cher.

Château de Meillant - 119.5 ko

Château de Meillant

. - 85.5 ko

.

. - 189.9 ko

.

passage technique....c’est parfois plus simple à côté... - 197.7 ko

passage technique....c’est parfois plus simple à côté...

Dimanche 3 avril 2016 : Marathon de PARIS

En avril, cette traversée de Paris, partie des Champs Elysées vers l’avenue Foch en passant par les bois de Vincennes et de Boulogne, offre un décor incomparable émaillé d’animations toutes plus populaires les unes que les autres...... ....Le défi personnel se conjugue avec une excursion dans la ville conduisant les sportifs à battre le bitume sur les artères et les places les plus prestigieuses de la capitale : au pied de l’Arc de triomphe, les participants prendront le départ en descendant les Champs-Elysées, direction Concorde. La rue de Rivoli les conduira ensuite à la place de la Bastille, et après un séjour « au vert » dans le bois de Vincennes, la difficulté du trajet retour sera adoucie par les perspectives sur la cathédrale Notre-Dame, puis sur la Tour Eiffel.L’ORGANISATION

Quand on commence à courir, on dit ..."un marathon ? c’est n’est pas pour moi, ...trop dur, trop long....". Puis les séances d’entrainement se passent de mieux en mieux, les semaines et les mois passent, les 1ères courses aussi et on allonge les distances sur route , en trail, en nocturne....et puis.... "je tenterai bien un marathon, qu’Est-ce que tu en dis ?? chiche, je viens avec toi..." ..."tu peux me faire un plan ?"

Et voilà 3 nouvelles marathoniennes au club avec la manière puisqu’elles ont été très régulières et n’ont pas connu le "mur" des 30kms....qui n’existe pas, c’est uniquement environ la distance à laquelle il n’y a plus de carburant dans le moteur lorsque l’on part trop vite.

Pour Paulo qui a bien 2 dizaines de marathons au compteur et David (le second), l’objectif de 3h15’ est largement est atteint : respectivement 3h10’ et 3h12’

Résultats du Marathon de PARIS  : 42.195km  : 41708 arrivants

-  1805ème : David PIAT : 3h10’52’’
-  1952 : Paulo DE MAGALHAES : 3h12’14’’
-  8122 : Carole GENET : 3h42’18’’
-  9873 : Elodie MARION  : 3h47’48’’
-  30053  :Céline LANCELOT PERCEVAL : 4h45’48’’

Difficile de se sentir seul(e)... - 186.2 ko

Difficile de se sentir seul(e)...

...et pourtant  - 199 ko

...et pourtant

Carole, que du bonheur - 188.1 ko

Carole, que du bonheur

Dimanche 3 avril 2016 : Courir pour la vie CHALONS en CHAMPAGNE

On court à Châlons, pour se tester sur des distances mesurées ou en préparation d’échéances plus importantes : préparation de marathon pour Sébastien et Laurent notamment et travaille de vitesse pour Jérôme....

RESULTATS : 10km : 610 arrivants

-  37ème : Jérôme GOSENDE : 39’48’’
-  130  :Julien DUMAS  : 46’18’’

RESULTATS : 21.1km  : 278 arrivants

-  29ème : Sébastien MICHAUT : 1h28’48’’
-  66 : Yves HUBERT : 1h35’41’’
-  78 : Thierry LECOURT  : 1h37’36’’
-  112 : Fabrice BROQUET : 1h44’45’’
-  183 : Laurent GAMELIN  : 1h54’’47’’
-  253 : Julie PILLETTE  : 2h08’33’’

Dimanche 3 avril 2016 : 10km Rives du Doubs BESANCON (25)

3 nouveaux résultats pour Marcel qui continue sur le Challenge ASPTT

RESULTAT : 10km  : 346 arrivants

-  242ème  :Marcel DUBOIS  : 55’33’’

Résultat rives du doubs - 2.5 Mo

Résultat rives du doubs

Dimanche 10 avril 2016 : 15km de LINDRY (89)

RESULTAT : 15km  : 257 arrivants

-  208ème  :Marcel DUBOIS  : 1h24’43’’

Résultat 15km de Lindry - 66.5 ko

Résultat 15km de Lindry

Dimanche 17 avril : 10km de TRAPPES (78)

Course classique autour de l’étang de Saint-Quentin-en-Yvelines. Le parcours se fait essentiellement sur des chemins de terre avec quelques parties goudronnées. Il est commun aux deux épreuves de cette matinée sportive.l’ORGANISATION

......circuit boueux, j’aime .... pas du tout,

heureusement c’était plat, une consolation pour moi.

classement : 167e sur 310 et 20e V3 en 56mn 15s. Comme c’était un trail, je suis content de ma course.MARCEL

RESULTATS : La ronde des butineuses :TRAPPES (78) 10km : 310 arrivants

-  167ème  :Marcel DUBOIS  : 56’15’’

Classement 10km de Trappes - 53 ko

Classement 10km de Trappes

Samedi 9 avril 2016 : Le défi des seigneurs : NIEDERBRONN les BAINS (67)

Le Défi des Seigneurs vous amènera encore plus à l’Est dans votre découverte du Parc Régional des Vosges du Nord. Vous traverserez la Vallée de la Faveur avant de vous diriger vers le petit village de Mattstall qui est situé à l’écart des axes de communication. Premier arrêt à Lembach, lieu de randonnée prisé. D’ici il faudra remonter vers le Gimbelhof, une clairière perdue en pleine forêt, puis vous longerez une superbe barre rocheuse d’où vous pourrez embrasser l’horizon du regard. La suite vous conduira au Fleckenstein, le château emblématique des Vosges du Nord. Savez-vous qu’ici nous avons la plus grande densité de ruines médiévales au monde ? Il faut dire que les pitons de grès se prêtent admirablement à l’édification de forteresses imprenables et que les seigneurs du moyen âge ne s’en sont pas privés ! Le nom de la course était donc tout trouvé. Une fois redescendu dans la vallée de la Sauer, le circuit flirte avec la frontière Allemande.

Le prochain château s’appelle la Froensbourg qui offre un superbe point de vue sur la vallée du Steinbach. Toute cette zone est truffée d’anciennes mines qui servaient à alimenter en minerai les forges De Dietrich que vous avez croisées à Jaegerthal. Le deuxième ravitaillement se situe à Obersteinbach. Dans ce village entouré de rochers d’escalade très appréciés se trouve la Maison des Châteaux Forts la bien nommée. Levez la tête et profitez du paysage ! Le tracé met ensuit le cap sur le Col du Wittschloessel (encore un château) en passant au pied du Gabelfels dont la forme a donné son nom au piton : le rocher de la fourche. C’est ici que l’escapade au pays des Rochers (c’est ainsi que les Allemands appellent cette zone) prend fin. Direction le château du Schoeneck dont vous pourrez admirer la réhabilitation en cours entreprise par une bande de passionnés.

Direction Dambach où vous croiserez peut-être des Highland Cattles, l’emblème des Vosgirunners. Puis ce sera la longue montée vers la principale difficulté du parcours, le Grand Wintersberg. Alors gardez-en sous la semelle afin que vos efforts ne soient pas...ruinés par une mauvaise gestion de votre course ! L’ORGANISATION

Tout est dit ci dessus quand au parcours : riche en ruines de châteaux forts, avec peu de difficultés techniques, sur des chemins roulants et secs et une météo idéale pour moi (4° à 12°)

Course plutôt d’entrainement, avec du dénivelé en vue d’échéances plus dures, j’ai d’ailleurs pris l’appareil photo....mais quand j’ai un dossard.....

Bref, ça s’est bien passé, très bien accueilli par l’organisation que je n’avais pas vu depuis ....14ans et j’ai retrouvé des amis traileurs des Alpes (eh oui, ça leur arrive de monter dans le nord), ainsi que Carmen Hildebrand (Allemande Suisse) avec qui j’ai partagé beaucoup de courses d’ultra et étapes.

Les 10 derniers kms principalement en descente ont été un peu durs, les cuisses manquant un peu de souplesse.

RESULTATS : 74km : 2700m+ :303 arrivants

-  36ème  :Jean-claude PAROLI  : 8h31’52’’ : 1er M3H

Résultats : Défi des seigneurs - 99.5 ko

Résultats : Défi des seigneurs

Les parcours - 163.1 ko

Les parcours

Départ 400 m sur la piste avant la montée en forêt - 98.7 ko

Départ 400 m sur la piste avant la montée en forêt

1er km, 1ère montée - 206.6 ko

1er km, 1ère montée

Plusieurs coupes sur le parcours....c’est du trail - 218.8 ko

Plusieurs coupes sur le parcours....c’est du trail

il faut bien viser .... - 189.7 ko

il faut bien viser ....

Au détour d’un chemin ?? - 134.8 ko

Au détour d’un chemin ??

le grès rose des Vosges du nord - 170.7 ko

le grès rose des Vosges du nord

Château du Fleckenstein - 89.3 ko

Château du Fleckenstein

et un château en ruine de plus - 165.3 ko

et un château en ruine de plus

....parfois il en reste trés peu - 124.9 ko

....parfois il en reste trés peu

Ravito du 44ème - 115.5 ko

Ravito du 44ème

seule eau sur le parcours - 131.2 ko

seule eau sur le parcours

il faut parfois lever les yeux - 156.4 ko

il faut parfois lever les yeux

ravito 56ème - 122.4 ko

ravito 56ème

Retour sur Niederbronn - 149.6 ko

Retour sur Niederbronn

Podium sympa - 116 ko

Podium sympa

Podium masculin - 232.8 ko

Podium masculin

Samedi 9 et dimanche 10 avril 2016 : 24h de RENNES

Cette édition 2016 est terminée, aprés une journée de samedi un peu agitée point de vue météo (de bonnes giboulés et des rafales de vents), et une nuit trés fraiche, avec une belle gelée matinale et un vent glacial au lever du jour... les "marcheurs blancs" étaient de sortie !

Quand au 24 Heures, tout s’est joué dans la dernière heure pour la gagne, avec un suspens haletant, et un renversement de situation à seulement une poignée de minutes du terme : mémorable, poignant, passionnant !!!L’ORGANISATION

2 habitués des courses horaires, Jeannot et Christian et 2 nouveaux sur le circuit : Evelyne et Patrice, qui sont satisfaits de leur kilométrage avec une gestion de la nuit pas facile.

RESULTATS : 56 arrivants

-  32ème : Jean THIEBAULT  : 131,535km : 2ème M4H
-  39 : Evelyne LECLERT  : 123.605km : 2ème M2F
-  40 : Patrice LECLERT  : 122.572km
-  54 : Christian VELLY  : 83.600km

Résultats 24h de Rennes - 85.2 ko

Résultats 24h de Rennes

circuit de 1033m...il y en a qui aiment - 42.8 ko

circuit de 1033m...il y en a qui aiment

Dimanche 10 avril 2016 : Corrida de CORMONTREUIL

PAROLI sait comment faire.

Au métier, le Sparnacien s’est imposé hier dans la périphérie rémoise. Mais Quentin BOUVIER, son jeune dauphin, promet beaucoup.

Ils étaient au coude à coude pour la victoire à Cormontreuil début décembre.

Hier il s’agissait d’une sorte de "replay" à St Brice Courcelles, où une fois encore, le dernier mot est revenu à Florent Paroli. le sociétaire du JC Epernay a pour lui une longue expérience des situations en tête de course. Il sait comment gérer tactiquement un duel pour la gagne.

Malgré une impressionnante série de victoires dans toutes les catégories jeunes, Quentin Bouvier (Dac Reims) est encore en phase de découverte chez les seniors....Une chose est sûre avec le Rémois, les "anciens" ne sont pas à la fête. "Nous avons pris des relais, Quentin dans le 1er tour, moi plutôt dans les suivants" rappelle Florent Paroli "il fallait que je durcisse la course, j’ai réussi à ne pas relâcher la pression et c’est passé" L’UNION lundi 11 avril

Bonne course de Damien, 6ème, malgré un manque de temps pour ses entrainements et belle course de Cyril et Mathilde qui s’améliorent au fil des compétitions.

RESULTATS : 9km  : 205 arrivants
-  1er : Florent PAROLI  : 30’24’’
-  6 : Damien COLLIGNON : 32’37’’  : 2ème SEH
-  73 : Cyril LESURE  : 42’06’’
-  136 : Mathilde GUEDAL  : 48’37’’

Résultats St Brice - 55.6 ko

Résultats St Brice

La relève ....22 ans d’écart - 123.1 ko

La relève ....22 ans d’écart

Damien - 123.4 ko

Damien

Damien  a pris un tour.. - 131.7 ko

Damien a pris un tour..

Cyril  - 128.8 ko

Cyril

Mathilde - 136 ko

Mathilde

Florent : 1er - 130.6 ko

Florent : 1er

Arrivée : 6ème - 113.1 ko

Arrivée : 6ème

Arrivée de Cyril - 117.4 ko

Arrivée de Cyril

et de Mathilde - 129 ko

et de Mathilde

3ème génération de Paroli : Jules 3ème - 124.5 ko

3ème génération de Paroli : Jules 3ème

Podium masculin - 108.2 ko

Podium masculin

Dimanche 10 avril 2016 : Marathon de ROME

3 nouvelles marathoniennes à PARIS, une de plus à ROME et quatres nouveaux marathoniens. Comme à PARIS, tous ont bien réussi leur marathon dans la Capitale Italienne.

Finisher d’un 1er marathon, on a l’impression d’être passé dans la cour des grands.....d’ailleurs quelle question pose un novice de la course à pied ?? "tu as déjà fait un marathon ???....Waouh !!!"....et parfois "de combien de km ??"

Ci-dessous les récits de Guillaume, Damien et celui émouvant de Patrice....dans lequel certains se reconnaitrons lors de leur 1er marathon....et ça va certainement donner des envies à d’autres....mais choisissez en un mondialement connu.

Rome ville éternelle, capitale de l’Empire romain et emblème du Christianisme, Rome est la seule ville à réunir autant de chefs-d’œuvre d’époques aussi différentes. Les temples antiques y côtoient les forteresses médiévales, les palais de la renaissance, les églises baroques. Les musées renferment parmi les plus belles collections de sculptures antiques et de peintures de la renaissance. Rome, c’est aussi ses ruelles et ses placettes, ses cafés et ses terrasses sur les toits, son atmosphère, sa « dolce vita » et ses boutiques d’avant gardes.

En ce qui me concerne, je suis ravi de mon résultat ( 3h14’40 pour un objectif à 3h15’ ) avec une course régulière malgré un grand soleil et de nombreux changements de direction.

Mais surtout, je suis super content que toute la bande ait réussi ce défi, il y a eu beaucoup d’émotions à l’arrivée. C’était du bonheur !

Un super week-end avec de nombreuses visites dans une ville magnifique et une soirée mémorable le lendemain du marathon pour fêter les 5 médailles ! GUILLAUME

Premier marathon et seul mot : Génial. !!! On a passé un week-end formidable le parcours était top, dur quand même à la fin avec les pavés et un beau faux plat montant qui a fait du dégât. Mais quel joie et quelles émotions à l’arrivée quand on s’est retrouvés... Concernant ma course ; j’ai mis 3h29min31s pour un objectif à 3h30mim. Malgré une préparation diminuée par une petite blessure qui m’a forcé au repos pendant 10 jours J’ai commencé à ralentir sur les dix derniers km (surtout sur les deux derniers) mais j’ai tenu le coup. J’ai même fait un sprint à l’arrivée voyant les 3h30 approchées ! Mais au visionnage de la vidéo du final ce n’était que dans ma tête...

Bref vivement le prochain ! : DAMIEN

RECIT de PATRICE Avant fin Décembre 2015 je ne pensais même pas être capable de courir un Marathon et pourtant, je l’ai fait à Rome ce dimanche 10 avril 2016 accompagné sur la ligne de départ, de Guillaume, Damien, Ivan et Bérangère. Alors avant tout, Merci à tous ceux qui m’ont apporté de précieux conseils que ce soit du jogging club ou du club de triathlète d’Épernay, voir les deux pour certains.

Ce fut une longue et difficile préparation : 4 entrainements par semaine (sortie du mardi cool, fractionnés courts le mercredi, fractionnés longs le vendredi et sorties longues ou courses le dimanche). Avant 2015 je ne courrais qu’une fois par semaine avec mon pote Guillaume Girard et une séance de piscine, cela me suffisait pour avoir la sensation d’être un sportif. Aujourd’hui, c’est un peu différent, faisant partie des deux clubs, je me suis investi beaucoup plus et cela me va bien. Pour en revenir à ce jour de Marathon, ce fut pour moi une expérience incroyable en sensations et en émotions. Pour commencer, une bonne gestion de l’alimentation et des boissons, essentiellement des pâtes de fruits et pâtes d’amande que j’alternais en demi portion avant chaque ravitaillement en eau tous les 5 kms, puis quelques morceaux de banane quand l’occasion se présentait.

Mes conseilleurs m’ont certifié que l’alimentation, c’était la clé du succès avec en plus une régularité dans les temps fixés au km (heu !!! là j’ai été moins bon, je crois ??). En effet je m’étais fixé 5.30 min du km et je courrais souvent entre 5.05 et 5.15, voire parfois 5.20 à 5.45 du km, suivant l’environnement de course. Alors c’est là, je pense que j’ai payé un effort irrégulier car Mademoiselle contracture d’un gros muscle de ma cuisse droite est revenue me dire bonjour comme ce fut le cas au Trail du Coq de cette année. Mais avant cela il faut que je vous explique tout ce que j’ai du puiser pour aller au bout. Pour le départ, Guillaume eu l’idée sympathique d’équiper les Mâles de bérets et Bérangère d’une charlotte, avec l’intention de s’en séparer après quelques foulées...Hé bien non ! 3 d’entre nous ont gardé ce couvre-chef, peut-être pour des raisons différentes, mais pour ma part quand j’entendais à mon passage « Allez La FRANCIA » inutile de vous dire que j’avais des ailes qui me poussaient dans le dos. Kilomètre 21 : j’ai fait la moitié du boulot, cool c’est une ballade tout va bien, je vais bien... Kilomètre 23 : je m’arrête faire une bise à ma compagne qui m’accueille avec un grand sourire, ça fait du bien de rencontrer un visage familier car pour ceux qui ne le savent pas encore, sur un marathon on part à 21 000 coureurs, mais en fait on est tout seul, enfin presque seul ... il y a cette petite voix dans notre tête qui est capable du meilleur comme du pire quand la machine part en vrille. Mais ça c’est les autres, moi je suis au top. Kilomètre 32 : je flippe de le voir arriver car c’est la distance maximum que j’ai couru 1 mois avant et je n’étais pas très frais ce jour-là. Pourtant ça passe. Km 33 : ma compagne à nouveau, tiens c’est bizarre elle me regarde comme si j’avais l’air fatigué, pourtant tout va bien...la preuve en est, c’est qu’au kilomètre 35 j’ai eu une pensée pour la ligne d’arrivée, et sans que cela me prévienne je me retrouve avec un sourire béant et des larmes de joie qui ne demandent qu’à sortir (mais non, je les garde pour plus tard). Kilomètre 36 : je pousse le bouchon un trop loin pour ma seconde compagne de voyage, sournoise et à l’affut de la moindre faiblesse, elle bondit comme un Zébulon qui sort de sa boîte pour me rappeler à l’ordre et me faire douter de moi quant à l’issue de ce mythique 42.195 kms. Oui, Mademoiselle courbature fait son apparition là où je me sentais invincible. Comme quoi, rien n’est gagné d’avance. Ce n’est pas grave, je vais gérer ça comme le reste. Je tire sur ma jambe vers l’arrière pour tendre au maximum ma cuisse. Mince, ma jambe ne veut plus me porter...Comment faire ? .... Tant pis, je marche en tapant du plat de ma main sur ce muscle récalcitrant en espérant que cela va passer. Quelques minutes passent et je décide de courir à nouveau. Grand moment de solitude, « mince je suis venu pour faire un marathon, c’est inconcevable de stopper si près du but » je n’ai pas fait deux cent mètres que ma jambe se tétanise. Peu importe je tire à nouveau dessus, je bois le reste d’eau que j’avais emportée et j’avale cette infâme mixture de glucose en gel pour garder un maximum de force. Le mental est un allié précieux à ne jamais négliger. Je repars à nouveau en économisant au maximum la portée sur cette jambe rebelle. Décidé à en découdre, je cours plus loin, et c’est à cet instant précis que je me mets à penser à ma fille de 15 ans comme un flash et l’espace d’un instant j’ai reçu l’équivalent d’une dose d’adrénaline pure dans le corps. La douleur était là mais elle n’avait plus de place dans mon esprit, seule l’arrivée comptait et rien d’autre ne pouvait m’arrêter. J’ai vu passer des centaines de gens que j’avais doublés auparavant à chacune de mes poses étirements et pourtant cela ne me perturbait pas, j’avais accepté de concéder cela en échange de temps précieux pour me donner les moyens d’atteindre cette ligne d’arrivée. Doucement mais sûrement. Km 41 : c’est un festival dans ma tête, j’y suis presque. Km 42 : Putain, c’est vrai qu’ils sont longs ces 195 m. Pourquoi il y a des gens allongés, bloqués, tétanisés et j’en passe. Si près du but... Ligne d’arrivée : whaoouuu, ça y est je l’ai fait je suis heureux, simplement heureux. Je déambule pour retrouver ma compagne et mes amis afin de partager mes émotions et enfin lâcher cette petite larme communicative. (Ouais, ils ont tous lâché une larme quand je leur ai raconté le passage où je pense à ma fille. Trop fort la séquence émotion) Mission accomplie, quand Guillaume me lance gentiment devant le Colisée « ça y est mon TITI tu es Marathonien pour la vie »........ et ben !! Moi ça me fait chaud au cœur. C’était génial, je veux recommencer, des sentiments forts, des sensations incroyables, de la joie, des belles personnes... Je signe tout de suite. Merci à tous

RESULTATS : 42.195km : 13884 arrivants

-  776ème : Guillaume GIRARD : 3h14’44’’
-  1847 : Damien PARANT : 3h29’31’’
-  7162 : Patrice WILLOT  : 4h10’51’’
-  8389 : Bérengère THIBAULT BELET : 4h21’34’’
-  8390 : Yvan MOREAU : 4h21’35’’

Dossards  en main - 250.5 ko

Dossards en main

....ils sont fous ces romains.... - 140.3 ko

....ils sont fous ces romains....

......HEUREUX ..... - 134 ko

......HEUREUX .....

Patrice, le drapeau italien c’est vert -BLANC -rouge - 142.6 ko

Patrice, le drapeau italien c’est vert -BLANC -rouge

Dimanche 10 avril 2016 : Sortie dominicale à BAYE

Une belle sortie décentralisée à Baye avec au programme, VTT, trail et randonnée. Plus d’une cinquantaine de participants du Jogging Club, d’Epernay triathlon et des amis d’Yves .

Les parcours (parfois très boueux) étaient très variés et tous ont passé une superbe matinée.

Merci à Yves et Sylviane pour leur excellent accueil.

Photo de famille - 161.8 ko

Photo de famille

On essaie de garder les chaussures au sec....en vain - 178.8 ko

On essaie de garder les chaussures au sec....en vain

Il y a aussi du D+ à Baye !! - 177 ko

Il y a aussi du D+ à Baye !!

En duo  - 176.3 ko

En duo

....en danseuse.... - 146 ko

....en danseuse....

..allez on se lance... - 146.1 ko

..allez on se lance...

....mince je n’avais pas vu le photographe ! - 171.5 ko

....mince je n’avais pas vu le photographe !

Dimanche 10 au 16 avril 2016 : Marathon des sables MAROC 250km en 6 étapes

Simplement quelques mots de cette grande épreuve. Renaud nous fera un compte rendu de son séjour par étapes....et sûrement en faire rêver quelques uns d’entre nous.

...On revient différent quand on fait le marathon des sables. C’est une course d’exception, avec beaucoup d’émotions, de partage et de solidarité. C’est une course individuelle que l’on fait collectivement.....Les étapes sont de plus en plus dures, mais je me suis fait vraiment plaisir....même s’il est possible qu’un bon randonneur puisse finir, il faut être bon sportif et surtout avoir un super mental....RENAUD....à suivre

Résultat : 1008 partants

-  884ème  : Renaud MAITRE  : 66h22’23’’

Renaud vit son rêve... - 138 ko

Dimanche 17 avril 2016 Semi marathon d’ANNECY

Record personnel pour Julien DUMAS qui termine en 1h45’41’’

-  1134ème sur 3681 arrivants

Dimanche 17 avril : trail du pays d’Argonne

Le trail du pays d’Argonne prend du volume, le tout récent classement en station de trails raidlight n’est pas étranger à ce succés. (Il existe une vingtaine de stations de trail en France, plus une paire en dehors de nos frontière, Ste Menehould étant la 1ère en "plaine", les autres étant en montagne).

Les parcours ont évolué dans le bon sens, ils sont plus variés...mais les côtes à fort % sont toujours présentes surtout dans les 1ers kms et le terrain bien boueux à beaucoup d’endroits.

404 coureurs sur le 24km pour 287 en 2015

177 coureurs sur le 44km pour 110 en 2015.

Du côté du club, nous sommes aussi nombreux.

Sur le 44km, tous les coureurs du club sont en préparation pour la maxi race d’Annecy fin mai (86km 5000m+) ou le 80km du mont blanc fin juin (82km 6000m+)....sauf Yves et Valérie qui commence à goûter aux distances supérieures au marathon.

Christophe termine 5ème et confirme sa belle progression en ultra, Yannick 9ème malgré un manque d’entrainement, David 17ème peut-être pas totalement récupéré du marathon de Paris. Les Fabrice terminent ensemble (podium M2 pour Fabrice M).

Reprise tranquille après blessure pour Hervé qui accompagne les 2 filles....ouf ça va !! (podium M3 pour lui et Claude). Quand à David Bayard, il accompagne un ami dont c’est le 1er trail.

Sur le 24km,on retrouve les habitués de la distance mais aussi David Moreira et Sandrine MORIN plus habitués à des distances plus courtes : no problème pour eux deux.

Quand à moi, ayant bien récupéré du 76km de la semaine précédente, j’ai couru aussi le 24 et ça s’est bien passé également.

RESULTATS : Trail du pays d’Argonne :STE MENEHOULD : 44km : 1050m+ : 177 arrivants

-  5ème  :Christophe LABROCHE : 4h01’33’’ 3ème SEH
-  9 : Yannick LEVERT  : 4h11’45’’
-  17 : David PIAT : 4h28’27’’
-  28 : Fred WARRAND  : 4h38’47’’
-  32 : Yves HUBERT : 4h41’27’’
-  36 : Fabrice LOGETTE  : 4h45’40’’
-  37 : Fabrice MORALES  : 4h45’40’’ 3ème M2H
-  50 : Francis RONDEAU  : 4h54’58’’
-  77 : Claude AUBRY : 5h09’44’’ : 2ème M3H
-  104 : David BAYARD : 5h27’14’’
-  111 : Karine ELLNER  : 5h29’04’’
-  112 : Hervé GOMES  : 5h29’04’’ : 3ème M3H
-  114 : Valérie CONGIUSTI  : 5h29’33’’

RESULTATS : 24,7km :580m+  : 404 arrivants

-  40ème : Jean-Claude PAROLI : 2h09’17’’ : 1er M3H
-  72 : Yannick GARILLON : 2h18’38’’
-  169 : Gérard MAFFRE : 2h35’20’’
-  248 : David MOREIRA : 2h44’03’’
-  256 : André ADAM  : 2h44’59’’
-  261 : Sandrine MORIN  : 2h45’27’’
-  273 : Jessy COLAS  : 2h47’28’’
-  339 : Sandrine JOURNE  : 3h03’42’’
-  340 : Stéphane JOURNE  : 3h03’43’’

Résultats trail d’Argonne - 230 ko

Résultats trail d’Argonne

profil  du 44km - 78.5 ko

profil du 44km

Profil du 24km - 71.5 ko

Profil du 24km

Au départ du 24km - 185.5 ko

Au départ du 24km

Quelques belles côtes dans la 1ère partie - 208.5 ko

Quelques belles côtes dans la 1ère partie

André surpris  - 196.1 ko

André surpris

A chacun son groupe d’allure - 172 ko

A chacun son groupe d’allure

parcours revus ....plus variés - 172.5 ko

parcours revus ....plus variés

Valérie tente de s’échapper - 167 ko

Valérie tente de s’échapper

David au détour d’un single a surpris Hervé en charmante compagnie.... - 89.6 ko

David au détour d’un single a surpris Hervé en charmante compagnie....

Un peu de dévers... - 154.7 ko

Un peu de dévers...

Un vrai plaisir de dérouler sa foulée sur des monotraces bien souples - 159.7 ko

Un vrai plaisir de dérouler sa foulée sur des monotraces bien souples

Balisage

Balisage "station de trail"

Dernière côte à quelques kms de l’arrivée.... - 165.4 ko

Dernière côte à quelques kms de l’arrivée....

C’est dur aussi pour les randonneuses.... - 357.8 ko

C’est dur aussi pour les randonneuses....

Yannick 9ème du 44 ....on serre les dents - 155.8 ko

Yannick 9ème du 44 ....on serre les dents

David à l’arrivée....(avec l’appareil photo 2h dans les mains, j’oublie parfois de nettoyer l’objectif !!!) - 105.4 ko

David à l’arrivée....(avec l’appareil photo 2h dans les mains, j’oublie parfois de nettoyer l’objectif !!!)

Après course, barbecue et bière dehors....juste un peu frisquet .. - 173.9 ko

Après course, barbecue et bière dehors....juste un peu frisquet ..

Christophe : 5ème et 3ème SEH sur 44km - 146.6 ko

Christophe : 5ème et 3ème SEH sur 44km


Répondre à cet article

Forum de l'article