Accueil Au quotidien Actualités
 

NEWS Décembre 2016

mardi 20 décembre 2016. - 1284 visites


Calendrier des courses de la Marne

-  Samedi 28 décembre : Corrida de BETHENY : 8.1km
-  Samedi 7 janvier : Corrida de Ste MENEHOULD : 8km
-  Dimanche 8 janvier : Départementaux de cross EPERNAY (licenciés compétitions : inscriptions Jean-Claude Paroli )
-  Samedi 14 janvier : course nature "Le Hibou" FISMES : 10km
-  Dimanche 22 janvier : 1/4 de finale Championnat France Cross VRIGNE aux BOIS (engagements Jean-Claude PAROLI)
-  Samedi 4 février : Trails des fondus au clair de lune SEZANNE : 14 et 30km
-  Dimanche 26 février : trail des coqs DORMANS-SOILLY : 12 et 30kms

LA SAINTELYON

Samedi 3 et dimanche 4 décembre 2016

Avec plus de 62 hivers au compteur, la Saintélyon est un monument de l’Histoire de la course à pied en France.

Le mythique raid nocturne entre Saint-Étienne et Lyon, doyenne des courses d’ultra est devenu un véritable phénomène et la plus grande course nature de l’hexagone en terme de participants.

Trail et course sur route à la fois, course d’endurance par excellence au parfum d’aventure, la Saintélyon est le rendez-vous culte de fin de saison et envoûte littéralement tous ceux qui y participent, en solo ou en relais.

Courir la nuit, au cœur d’un immense ballet de frontales sur les crêtes des monts du Lyonnais est toujours, quelles que soient les conditions météo, synonyme de magie. Y participer un jour fait partie des grandes étapes qui jalonnent le parcours d’un coureur à pied. Ils sont ainsi chaque année plus nombreux à vouloir goûter au parfum d’aventure qu’elle procure.

”Courir la nuit, ça n’a rien à voir”

La doyenne et plus grande course nature française, grande classique pré-hivernale, a de nouveau, comme l’an passé, connu une météo clémente et des conditions idéales pour sa 63ème édition. Une édition marquée par un nouveau record de participation, avec près de 17 000 engagés sur 7 formules de courses distinctes : 72 km solo ou relais 2, 3 ou 4 coureurs, 44 km, 22 km et 12 km
.L’ORGANISATION.

1951

Naissance de la SaintéLyon

Les cyclotouristes Stéphanois et le « Cyclotourisme Lyonnais » créent une randonnée pédestre hivernale de 60km, organisée sur 2 jours en alternance entre Saint-Etienne et Lyon, via le GR7. Les premiers participants doivent venir à bout des 64 bornes de ce raid nocturne.

A l’époque, ils ne sont que quelques-uns à tenter l’aventure, arborant chaussures de montagne et sacs à dos. Le raid s’effectue sur deux jours avec coucher dans une auberge à Sainte-Catherine. L’objectif essentiel est alors le maintien de la forme des cyclotouristes lors de la saison hivernale.

L’épreuve évolue et s’organise au fur et à mesure des éditions. La participation grandissante entraîne le chronométrage du raid sur une seule nuit, qui devient ainsi une compétition de marcheurs (interdiction de courir sous peine de disqualification) sur un parcours de 63,2 km.

Personne n’imaginait alors qu’il était possible de relier les deux grandes métropoles régionales en courant sans interruption. En quelques années, les temps réalisés passent de 9h à 7h30, un chiffre symbolique, puisqu’il représente le temps mis par la diligence pour relier Lyon à Saint-Etienne au siècle dernier.

Fin des années 1970

L’émergence du jogging et des épreuves en « style libre » dû pour une large part à l’apparition de chaussures amortissant mieux les chocs et à la diffusion des méthodes modernes d’entraînement, sonnèrent le glas de la marche

En 1977 Les concurrents sont autorisés à courir.

Depuis un peu plus de 20 ans, près de 25 coureurs du club ont déjà participé une ou plusieurs fois à la doyenne des courses nocturnes.

Pour ma part, j’avais déjà 4 éditions au compteur avant ce week-end. Cette course m’a toujours plu et m’a toujours souri, quelles que soient les conditions météo, alors quand les 5 filles (Carole, Elodie, Karine, Valérie et Céline) m’ont demandé de les accompagner cette année, je n’ai pas hésité une seconde.

En 1994, c’était mon premier trail long. Mes deux 1ères expériences en trail étant le super marathon du Verdon 94km en 3 étapes en juin de la même année et "l’Ardennaise" (31km) en Belgique en juillet. Nous étions trois néophytes (ou presque, Bertrand l’ayant faite 2 ou 3 ans avant) et Gérard MAFFRE. N’ayant pas ou peu d’expérience, nous étions resté ensemble (classement 526ème / 998 en 7h49’ pour 64km)

Retour en 2001 , toujours 64km ..... les trois derniers kms "au sprint" depuis le haut de Fourvière avec Jean MAZINGUE sans qu’aucun des deux ne cède un mètre restera dans nos mémoires...on en rigole encore....(199ème / 1421 en 6h14’)

2004 fut aussi un bon cru. La distance est portée à 67km, un peu plus de chemins et un peu moins de macadam et je rentre dans le top 100 (68ème / 1584.....au pied du podium : 4ème V2H en 6h08’)

2014 : 10 ans sans Saintelyon...ça me manquait. C’est reparti avec anciens et nouveaux du club. La distance est désormais de 72km et 1800m+. ....Un peu plus trail...Bien préparé et sans coup de moins bien, c’est ma meilleure édition : (213ème / 4938 et 1er M3H en 7h33’)

2016 :

Nous devions être 11 au départ, malheureusement David BAYARD soigne une fracture de fatigue survenue 1 mois avant et Loïc-Michel PERRIN une contracture survenue quelques jours avant....à la piscine.

Départ samedi 11h vers Lyon (Valérie, Céline, Claude , Arnaud et moi), suivis par Karine et Carole qui ont prévu de ne rentrer que le lundi avec Elodie, en pleine forme, que nous retrouvons à Lyon....après une semaine de ski. Julien faisant équipe avec 2 amis.

Arrivée à Lyon avant 17h (L’organisation nous avait prévenu des risques d’attente importants suite aux mesures de sécurité).

halle Tony Garnier - 82.9 ko

halle Tony Garnier
Parking souterrain, fouille des sacs et fouille au corps avant de rentrer dans la magnifique halle Tony Garnier .

La Halle Tony Garnier est une salle de concert située dans le quartier de Gerland à Lyon. Avec une capacité de 17 000 places, elle est l’une des plus grandes de France. La Halle Tony Garnier est inscrite à l’inventaire des Monuments historiques depuis 1951.

Achat de notre ticket de bus pour St Etienne, remise des dossards, visite du salon et des stands organisateurs de trails....tout se passe très cool.

Je suis bien inscrite..... - 74.7 ko

Je suis bien inscrite.....

moi aussi.... - 133.4 ko

moi aussi....

Moi aussi.. - 292.8 ko

Moi aussi..
Retour à la voiture, préparation de notre sac pour le départ...et Karine (pas très en forme la veille) s’aperçoit que le sac et la frontale sont restés en Champagne....retour et achat sur les stands, chargement et réglage de la batterie chez PETZL....

Préparation au chaud - 91.4 ko

Préparation au chaud
Un peu d’attente pour prendre les bus vers le parc des expositions à St Etienne. Arrivée vers 20h30....nouvelle fouille et passage dans les sas de sécurité.

Commence alors la partie la plus difficile de la Saintelyon.....l’attente jusqu’à minuit. Chacun prend son petit repas préféré et déroule tapis de sol et sac de couchage pour 2 à 3h de "repos".. Puis c’est l’habillage tranquille. Dehors il fait 0° et c’est le dilemme de l’équipement. Il faut mieux prendre quelques centaines de grammes en plus car à 800m sur les crêtes, il risque de faire froid, surtout s’il y a du vent. Par contre pas de vêtement de pluie avec un ciel étoilé.

Camping à St Etienne - 139.8 ko

Camping à St Etienne

Ca repose les jambes.... - 183.5 ko

Ca repose les jambes....

Elodie pleine forme.... - 137.3 ko

Elodie pleine forme....

Le départ est modifié cette année compte tenu du nombre important de coureurs (5938 solos + 859 relais). Ce sera un départ par vague de 1300 toutes les 10’.

. - 74.7 ko

.

Karine, Carole et Elodie....no stress au départ - 119.5 ko

Karine, Carole et Elodie....no stress au départ
Je me cale dans la 1ère vague pour éviter les bouchons après les 7 premiers kms de traversée urbaine. Claude et Valérie, derniers de la 1ère vague n’ont pas été du tout gênés. Les autres ont pris les vagues suivantes sans trop de problèmes non plus.

Peu de modifications de parcours sur les 28 premiers kms jusqu’à Ste Catherine. Cette 1ère partie étant majoritairement montante et un peu plus technique, j’en profite pour garder ma place dans le classement, sachant que sur la fin plutôt descendante, je n’aurai pas la vitesse pour gratter des places.

Entre Ste Catherine (km 28) et St Genou (km39) c’est encore plus difficile avec la fameuse et mythique descente du bois d’Arfeuille et l’attaque de ce qui est certainement la grosse nouveauté et la plus grosse difficulté de la SaintéLyon 2016 - la Montée vers Saint- André-la-Côte par le Rampeau (750 m & 180 m D+ - pente de 20 % env.).. je vais doubler pas mal de coureurs .....puis avoir un coup de moins bien (manque de ravitaillement ??). les 12kms de côtes et descentes plus ou moins faciles entre St Genou et Soucieu (km 52) vont donc se faire un peu plus calmement, avant de reprendre un bon rythme ( et des coureurs) jusqu’à Chaponost. Je ne reprendrai plus de place dans les 10 derniers kms sauf dans la dernière côte de l’Aqueduc romain 16 à 18% .....que je vais perdre aussitôt dans la dernière descente....

Arrivée à la halle Tony Garnier (en 7h47’ 310ème / 5938 partants et 2ème M3H) ......le jour se lève....je n’ai pas vu passer la nuit et je suis plus que satisfait après une préparation allégée.

Céline arrive 3/4h plus tard en 8h32’...un peu déçue... Claude lui ayant prévu....8h30’ !!!

Leur plus longue distance pour Elodie et Carole . Elodie avait la pèche après sa semaine de ski et une distance plus longue ne l’aurai pas gênée.

Carole après des problèmes gastriques a été contrainte de laisser passer l’orage avant de reprendre la course et terminer en 9h27’ devant Claude 9h35’ qui gagne quelques minutes / 2014.

Valérie qui partait complètement dans l’inconnu pour son 1er ultra trail a fait une course prudente, l’objectif étant de terminer en se faisant plaisir et sans trop de problèmes physiques. 9h49’, 25’ devant Karine pas très en forme la veille mais qui avec de la volonté a terminé la course.

1er ultra trail pour Arnaud (le plus long étant le Sparnatrail 2015) fatigué mais très heureux à l’arrivée....il y en aura d’autres.

Quand à Julien, il s’arrêtera à Ste Catherine, un de ses 2 amis se faisant une entorse....c’était le deal au départ : arrêt pour les Trois.

Claude.....petite fatigue après la course - 121.8 ko

Claude.....petite fatigue après la course

RESULTATS : La Saintelyon St ETIENNE-LYON (nocturne) : 72km : 1800m+ :5938 partants

-  310ème : Jean-Claude  : 7h47’50’’ : 2ème M3H
-  764 : Céline QUIQUEREL-BOUCAR : 8h32’26’’
-  1248 : Elodie MARION : 9h02’03’’
-  1688 : Carole GENET : 9h27’03’’
-  1863 : Claude AUBRY : 9h35’41’’
-  2206 : Valérie CONGIUSTI : 9h49’12’’
-  2761 : Karine ELLNER  : 10h15’50’’
-  3997 : Arnaud REYBOIS  : 11h19’50’’

Résultats La Saintelyon - 1.3 Mo

Résultats La Saintelyon

Dimanche 20 novembre 2016 Le Gem Trail GEMENOS (13)

Petite distance mais important dénivelé pour Franck dans les bouches du Rhone.

RESULTATS : 42km : 2470m+ : 78 arrivants

-  45ème : Franck PLANCON  : 6h16’27’’ : 1er M3H

Resultats trail de GEMENOS - 130.4 ko

Resultats trail de GEMENOS

haut de côte pour Franck - 54.2 ko

haut de côte pour Franck

Samedi 3 décembre 2016 Trail semi nocturne de VOUZIERS

Une formule sympa que ce trail , entre la Corrida et le trail court. Un parcours de 5km, route et chemin, reste à choisir le nombre de tour. Deux tours pour Lionel qui veut retravailler sa vitesse (2ème Master 2 et top 10) et 3 tours pour Catherine.

RESULTATS : 10km  : 127 arrivants

-  10ème : Lionel GUILLAUME  : 39’10’’  : 2ème M2H

RESULTATS : 15km  : 116 arrivants

-  88ème : Catherine GUILLAUME  : 1h21’23’’ : 3ème M2F

Résultats trail semi nocturne de VOUZIERS - 99.5 ko

Résultats trail semi nocturne de VOUZIERS

Samedi 3 décembre 2016 Les foulées de l’espoir TROISSY

Pas de résultats sur le parcours de 9.6km. Ont participés Gérard MAFFRE et Yvan MOREAU.

Yvan - 73.3 ko

Yvan

Dimanche 4 décembre 2016 Corrida de FERE CHAMPENOISE

Coup d’arrêt cette année dans la progression des inscrits à la Corrida de Fère......(814 arrivants contre 974 en 2014) sauf pour le Club qui bat le record de participation avec 46 coureurs, soit le club le plus représenté et qui enlève le challenge du nombre : Bravo à tous.

Côté résultats, c’est chez les filles qu’on les trouve. Une 2ème place pour Nadine en VF1 et une troisième pour Evelyne, toute nouvelle V3F.

Un troisième podium pour Axel en cadet en trois courses sous les couleurs du Club, après sa 1ère place à la course nature du Sparnatrail et une 2ème place à Cormontreuil.

Départ sous le soleil - 83 ko

Départ sous le soleil

motivé le jcec - 151.2 ko

motivé le jcec

RESULTATS : 12km : 814 arrivants

-  25ème : Paulo DE MAGALHAES  : 44’20’’
-  53 : Christophe LABROCHE : 46’15’’
-  90 : David PIAT  : 48’43’’
-  91 : Sébastien REGNAUT : 48’45’’
-  93 : Fabrice LOGETTE  : 48’46’’
-  112 : Fred WARRAND  : 49’22’’
-  140 : Yves HUBERT : 50’26’’
-  158 : Nadine SANCHEZ  : 51’13’’ :2ème V1F
-  175 : Thierry LECOURT  : 51’40’’
-  183 : Yannick GARILLON : 51’58’’
-  192 : Antoine PAUL : 52’12’’
-  204 : Cyril LESURE  : 52’32’’
-  205 : Pierre RICHE : 52’33’’
-  215 : Axel PLANCON : 52’35’’  : 2ème Cadet
-  245 : Adrien DUHAMEL  : 53’44’’
-  247 : Jean-Louis FOSSIER : 53’44’’
-  259 : Patrice WILLOT  : 54’05’’
-  266 : Laurent VAUTRAIN : 54’10’’
-  279 : Jessy COLAS  : 54’36’’
-  333 : David MOREIRA  : 56’22’’
-  335 : Laurent GAMELIN  : 56’23’’
-  350 : Yvan MOREAU  : 56’50’’
-  351 : Bérengère THIBAULT-BELET : 56’51’’
-  352 : Christian LHOTTE : 56’51’’
-  356 : Francis RENOIS  : 57’01’’
-  407 : Nathalie ANDRE  : 58’14’’
-  419 : Philippe DAVIAUX : 58’27’’
-  423 : Julie PILLETTE  : 58’35’’
-  480 : Bruno GADAUT  : 1h00’00’’
-  487 : Jean-Gé EMERIQUE : 1h00’25’’
-  505 : Patrice GOBIN  : 1h00’35’’
-  507 : Patrice LECLERT  : 1h00’36’’
-  508 : Nathalie BOUDESOCQUE :1h00’38’’
-  532 : Evelyne LECLERT :1h01’39’’ : 3ème V3F
-  542 : Jérôme THOMAS :1h01’53’’
-  566 : Céline LANCELOT-PERCEVAL : 1h03’00’’
-  589 : Sandrine ASSAILLY : 1h03’51’’
-  616 : Florence LELIEVRE : 1h05’10’’
-  617 : Line GOUVENAUX  : 1h05’10’’
-  634 : Hélène RAZAFINDRANALY : 1h05’44’’
-  643 : Caroline LECOURT : 1h05’58’’
-  672 : Virginie GAMELIN : 1h07’11’’
-  717 : Virginie RENOIS  : 1h09’44’’
-  756 : Daniel BURNIER  : 1h14’05’’
-  774 : Jean THIEBAULT  : 1h16’14’’
-  777 Nicole LHOTTE  : 1h16’44’’

Résultats Fère Champenoise  - 164.1 ko

Résultats Fère Champenoise

cadeau finisher - 82.7 ko

cadeau finisher

Dimanche 11 décembre 2016 Cross national de REIMS

Je me doutais bien que cette formule de cross long (type cross du figaro) allait connaître un certain succès.

Les organisateurs attendaient entre entre 50 et 100 participants pour une 1ère édition et nous seront 109 à l’arrivée. Succès donc avec en prime un beau plateau (Benoit VERRIER, Franck SOURD, Damien VERDIET pour ne citer qu’eux.)

Lever du jour sur le parc de champagne - 118.8 ko

Lever du jour sur le parc de champagne
Le parcours tracé dans le parc de Champagne s’est avéré très technique : succession de côtes et descentes courtes, rapprochées avec quelques monotraces très sinueux, sans oublier les lignes droites où certains ont pu faire parler leur vitesse.

C’est le cas de Christophe et de Jérôme, suivis à 3’ par Fabrice et Sébastien.

J’ai fait une bonne séance mais je n’avais pas la souplesse ni la force dans les cuisses dans les montées/descentes des talus à répétitions.....un petit reste de la Saintelyon et de la bonne séance de côtes en vèlo la veille....

Céline partie sur des bases un peu rapides n’a pas pu maintenir la vitesse dans le dernier tour et termine 2ème féminine.

Julie et Céline ont été, comme nous tous, conquises par le parcours et l’ambiance sur place.

Sur le cross master, Florent poursuit sa série de bons résultats en terminant 3ème , trois secondes derrière Michel VERHAEGHE (vainqueur du Sparnatrail) et le 1er David DUQUESNOY nouveau Champion de France de 100km......2 bons exemples où : pour performer sur le long, il faut aussi l’être et travailler le court.

Sébastien a pris son pied sur ce parcours (moins vallonné que le cross long) à 15.3 de moyenne ainsi que Yves qui a pu se confronter à des crossman aguerris. (c’est bien d’avoir pu l’engager sans licence compétition).

RESULATS Trail/Cross : 11km : 109 arrivants

-  19ème : Christophe LABROCHE : 52’03’’
-  22 : Jérôme THOMAS : 52’54’’
-  37 : Fabrice LOGETTE  : 55’08’’
-  40 : Sébastien REGNAUT : 55’14’’
-  52 : Jean-Claude PAROLI : 56’24’’ 2ème M3H
-  59 : Céline PAROLI : 57’40’’ : 2ème Féminine
-  89 : Céline LUCAK  : 1h06’35’’
-  94 : Julie PILLETTE  : 1h08’26’’

RESULTATS Cross Master  : 7.940km :72 arrivants

-  3ème : Florent PAROLI  : 27’58’’
-  18  :Sébastien MICHAUT : 31’08’’
-  59 : Yves HUBERT  : 35’36’’

Résulats cross national de Reims - 93.2 ko

Résulats cross national de Reims

Céline

Céline "P"

. - 126.3 ko

.

Fabrice - 146.3 ko

Fabrice

. - 92.7 ko

.

Christophe - 83.3 ko

Christophe

Sébastien - 111.2 ko

Sébastien

Céline

Céline "L"

Florent (cross master) - 194.8 ko

Florent (cross master)

Sébastien (cross master) - 198.6 ko

Sébastien (cross master)

Yves (cross master) - 136.8 ko

Yves (cross master)

Samedi 17 décembre 2016 Trail des noct’en bulles LES MESNEUX

4ème édition et toujours le même succès. Un parcours varié (en sens inversé cette année) et une super ambiance communiquée tout au long du parcours par les organisateurs de trail aventures et leurs nombreux bénévoles. Flambeaux, bougies et feu de camp en forêt....c’est magique.

joli village des Mesneux et ses décos de noel - 136.2 ko

joli village des Mesneux et ses décos de noel
Cette année, pas de boue mais beaucoup de brouillard bien gênant avec la frontale, encore plus pour les porteurs de lunettes.

Côté club, c’est un très bon millésime avec 10 podiums pour 43 coureurs.

Une nouvelle belle course de Florent qui termine 2ème au scratch (après une entorse qui lui avait couté la 1ère place l’année passée) derrière un jeune coureur de 26 ans de l’Efsra Antoine ROUGIEUX qui promet beaucoup avec un palmarès Itra déjà bien fourni et une 20ème place à la Saintelyon cette année.

Une promettante 5ème place pour Damien (entrainé par Florent) plutôt coureur sur route mais qui a prouvé, malgré des conditions difficiles que le trail ne lui faisait pas peur.

7ème place et 1er master 2 pour Hervé peut-être pas aussi motivé que d’habitude mais qui termine une belle saison de trails et ultra trails.

Fabrice (37ème) termine lui aussi sur le podium master 2, 3ème à .....3" du second. Des jambes de feu ce soir....

C’était le cas également pour moi. Après un départ un peu laborieux dans les 1ers kms en faux plats montants et la 1ère côte où les cuisses "chauffaient" (sûrement dû à un échauffement trop court), la machine s’est mise en marche. J’ai perdu Gino et rejoins Fabrice Logette, Sébastien et Jérôme, les côtes passant bien et malgré des essuyages de lunettes réguliers j’ai gardé le rythme jusqu’à l’arrivée sans trop m’occuper où je mettais les pieds. Jérôme ( 1er trail sous les couleurs du club) m’a rejoint dans le dernier km au prix d’un bel effort et très fairplay m’a gentiment laissé passer avant la ligne d’arrivée.

Arrivés ensemble, Hervé et Claude complètent le podium master 3

Les filles ne sont pas en reste.....surtout les célines... :

Céline PAROLI termine dans le top 100 ...99ème et 4ème féminine devant Céline QUIQUEREL-BOUCAR 118ème, 7ème féminine et 3ème master 1. Céline LANCELOT-PERCEVAL : 3ème master 2

Partie tranquillement avec ma copine de l’Efsra Nadia , j’ai enchaîné les côtes sans aucun problème, malgré un tibia sensible depuis quelques jours . On joue au yoyo tout au long du parcours avec Yannick garillon .

Vers le 14ème km, Nadia ayant un peu de difficultés , je décide de partir car je sens que "j’en ai encore sous la semelle " .

Et effectivement sur la fin du parcours je double sans cesse dont une féminine . J’ai de bonnes jambes .

Je rattrape Yannick à l’entrée du village et il me laisse galamment passer la ligne d’arrivée .

Contente de cette sortie nocturne malgré le brouillard qui nous a empêché de profiter du paysage . Céline PAROLI

Carole rentre dans le top 10 féminin : 9ème et Nicole : 3ème master 3

Pour le reste de la troupe ....des fortunes diverses : dure chute pour Angélique en fin de parcours ainsi que Pauline. Beaucoup de plaisir pour certains, un peu moins pour d’autres mais une bonne ambiance à l’arrivée pour le dernier trail marnais de l’année.

RESULTATS : 19km : 530m+ :581 arrivants

-  2ème : Florent PAROLI  : 1h24’19’’ : 1er M1H :
-  5 : Damien COLLIGNON : 1h30’20’’ 2ème SEH
-  7 : Hervé LUCAK : 1h31’31’’ : 1er M2H
-  37 : Fabrice MORALES  : 1h39’07’’ : 3ème M2H
-  45 : Jean-Claude PAROLI : 1h40’23’’ : 1er M3H
-  46 : Jérôme THOMAS  : 1h40’27’’
-  58 : Fabrice LOGETTE  : 1h42’04’’
-  60 : Sébastien REGNAUT : 1h42’39’’
-  99 : Céline PAROLI  : 1h49’13’’
-  100 : Yannick GARILLON : 1h49’15’’
-  112 : Francis RONDEAU  : 1h50’42’’
-  118 : Céline QUIQUEREL-BOUCAR : 1h51’03’’ : 3ème M1F
-  161 : Hervé GOMES  : 1h55’33’’ : 2ème M3H
-  162 : Claude AUBRY  : 1h55’36’’ : 3ème M3H
-  165 : Cyril LESURE  : 1h56’03’’
-  173 : Carole GENET  : 1h56’40’’
-  174 : Gino GUFFANTI  : 1h56’45’’
-  175 : David PIAT  : 1h56’46’’
-  187 : Jessy COLAS  : 1h57’43’’
-  208 : François PROCUREUR : 1h58’54’’
-  211 : Yvan MOREAU  : 1h59’07’’
-  212 : Adrien DUHAMEL  : 1h59’26’’
-  213 : Jean-Louis FOSSIER : 1h59’28’’
-  216 : Thibault LUZURIER : 2h00’06’’
-  260 : Céline LUCAK  : 2h04’44’’
-  271 : David MOREIRA  : 2h05’53’’
-  275 : Laurent GAMELIN  : 2h06’07’’
-  285 : Patrice WILLOT  : 2h07’02’’
-  352 : Christian LHOTTE : 2h14’50’’
-  363 : Nathalie ANDRE  : 2h15’37’’
-  373 : Dorothée RAVAUX  : 2h16’27’’
-  378 : Héloïse BALZAC  : 2h16’51’’
-  395 : Céline LANCELOT-PERCEVAL : 2h18’37’’ : 3ème M2F
-  427 : Caroline LECOURT  : 2h21’58’’
-  429 : Thierry LECOURT :2h22’02’’
-  442 : Mathilde GUEDAL  : 2h22’46’’
-  443 : Denis GUEDAL  : 2h22’49’’
-  460 : Alice IZARD  : 2h23’20’’
-  486 : Nicole LHOTTE  : 2h26’40’’ : 3ème M3F
-  514 : Angélique IZARD  : 2h31’06’’
-  515 : Pauline MAITRE : 2h31’08’’
-  527 : Line GOUVENAUX  : 2h32’43’’
-  528 : Virginie GAMELIN : 2h32’45’’

Résultats trail des noct’en bulles - 435.3 ko

Résultats trail des noct’en bulles

....avec le brouillard, on ne voyait pas les côtes.... - 129.1 ko

....avec le brouillard, on ne voyait pas les côtes....

....tous en 3’.... - 122.3 ko

....tous en 3’....

Merci à Fabrice qui chaque année fête son anniversaire et offre le champagne...... - 135.2 ko

Merci à Fabrice qui chaque année fête son anniversaire et offre le champagne......

David....en récup - 146.5 ko

David....en récup

Thierry et Caroline.....course en couple cette année - 137.5 ko

Thierry et Caroline.....course en couple cette année

Gino et Mathilde - 146.7 ko

Gino et Mathilde

.....on refait le match.... - 132.2 ko

.....on refait le match....

Les 7 premières féminines ...dont 2 du club - 144.5 ko

Les 7 premières féminines ...dont 2 du club

Les 7 premiers masculins dont 3 du club + le 1er M3 - 138 ko

Les 7 premiers masculins dont 3 du club + le 1er M3

le 1er et le second font connaissance.... - 176.1 ko

le 1er et le second font connaissance....

Hervé - 240.5 ko

Hervé

podium JCEC (manque Céline) - 171.4 ko

podium JCEC (manque Céline)

Quel bonheur de courir en famille... - 200.1 ko

Quel bonheur de courir en famille...

Dimanche 18 décembre 2016 Tower Run de LILLE

Quand il y a une formule de course un peu originale.....c’est pour Yves. Mais bon, il ne faut pas y aller exprès car ça ne dure pas longtemps....mais on s’amuse beaucoup.

RESULTATS : 555 marches :25 étages : 100m+  :

Je ne connaissais pas, je savais que cela allait être rapide mais je ne pensais pas que cela serait aussi rapide (personnellement c’est mon plus petit chrono en compétition et pour ma fille Myléne qui m’accompagnait également)

> le décor : la tour de Lille Europe

> Distance:97m+.

> 555 marches

> je mets 3min48s (198eme)

> Mylène met 6min09s.(646ème)

> le premier met 2min 36s et nous étions 1100 participants .

> Mais le but n’était pas de faire un TEMPS évidement mais de participer à une épreuve plutôt festive juste avant les fêtes.YVES


-  198ème :Yves HUBERT  : 3’48’’
-  646 : Mylène HUBERT  : 6’09’’

....A fond jusqu’en haut.... - 241.4 ko

....A fond jusqu’en haut....

...le cardio esr redescendu.... - 161.4 ko

...le cardio esr redescendu....


Répondre à cet article

Forum de l'article