Accueil Au quotidien Actualités
 

NEWSLETTER Août 2017

lundi 28 août 2017. - 1153 visites


MOUSTIQUE

"Moustique" nous a quitté à 63 ans...sans nous dire au revoir. Ce n’était pas dans ses habitudes, mais malheureusement, il n’y était pour rien.....

Ancien facteur et ancien footballeur, il a commencé la course à pied (sur route), dés le début, dans les années 1980. Très vite, il a rejoint le Club et le conseil d’administration de 1995 à 2007 et en partie le poste de secrétaire. Très travailleur, très efficace il a beaucoup contribué à l’organisation de la Corrida de Chouilly et au Sparnatrail. Quand il prenait ou qu’on lui confiait une mission.....il l’assurait à 100%.

Depuis 10 ans, il ne pouvait plus courir à cause de genoux puis de hanches récalcitrants....à son grand désespoir, mais il a pu s’occuper un peu plus de sa famille, sa (ses) maison et ses annexes (construites de ses mains) en pleine nature, ses lapins, ses poules et autres volailles, chevaux, moutons, cochons....j’en oublie sûrement....les vignes, les bois, la chasse, ses vins,....

Côté course, comme dans sa vie extra sportive, Moustique ne lâchait rien. De bons temps sur semi et marathon (un peu plus de 3h). Mais il va "s’éclater" en trail et ultra trail ( et aussi sur des treks dans le monde) comme beaucoup d’entre nous au club....Nous avons commencé le trail (presque) avant qu’il existe au début des années 1990. Etant un peu les pionniers, des amitiés fortes se sont créés entre coureurs...et qui durent depuis.

Pour exemple : le Super marathon du Verdon course en 3 étapes de 120km, crée en 1993, dans le magnifique cadre des gorges du Verdon où plusieurs d’entre nous ont participé plusieurs fois jusqu’au début des années 2000 et Moustique était à chaque fois de la fête.

Au Verdon nous avons côtoyé et couru avec Corrine FAVRE, multiple championne de France, Dawa SHERPA et Marco OLMO (tous les 2 vainqueurs de l’UTMB) et le marocain AHANSAL multiple vainqueur du marathon des sables. Eux c’étaient aussi leurs débuts en trail, ils ont atteint des sommets, nous non....mais nous avons gagné les amitiés de Jean-Paul GOBEAUX de Chimay, Jolyon CROSTWAITHE de Grenoble, Jean-Loup KSIAZENIKI, Richard CAZAU, Claude TOCUT, Bernard WEILER de Reims, Bernard HEBERT de Mimizan......

Moustique c’est aussi La diagonale des fous à la Réunion en 1997....il y a 20 ans ...une sortie club à 27 dont une quinzaine de coureurs....et la 1ère place du Jogging Club....quand je vous dis qu’il ne lâchait rien.

Sa devise : "prenez du plaisir".

Moustique aimait la vie, la fête, l’humour, sa famille et ses amis, toujours prêt à rendre service. Des idées bien arrêtées et pas besoin d’intermédiaire pour dire ce qu’il pensait.

C’est comme ça qu’on l’aimait, on ne t’oublie pas .....salut l’artiste

Samedi 5 août 2017 Course nature de BUZANCY (08)

Course estivale pour les masters 3 du Club dans les Ardennes. Ambiance et parcours toujours sympas chez nos voisins ardennais.

RESULTATS : 14.5km  : 137 arrivants

-  81ème  :Philippe DAVIAUX : 1h23’09’’
-  88  :André ADAM  : 1h25’09’’

Dimanche 6 août 2017 Trail’heure HAM sur HEURE (Belgique)

Je suis parti pour faire le 56 km, mais avec une légère gêne au tendon d’achille, aucune envie de compétition mais d’arrivée, et surtout avec l’idée de pouvoir s’arrêter au 36 km (1ere boucle de 36, passage à l’arrivée et 2ème boucle de 36 km) j’ai horreur des boucles..... quelques petites crampes à la fin, aucun plaisir, le tout..... à fait que j’ai décidé de ne faire que 36 km sur un rythme de 56 km........

Trail bien organisé, inscription qui défie toute concurrence (10 € quelque soit la distance), parcours 95 % en forêt avec deux terrils à "escalader", après course parfait pour les buveurs de bière... ; 3 ou 2 pts UTBM, seul petit bémol : balisage pas évident à certains moments, il fallait chercher un peu.........ANTOINE

RESULTATS : 36km : 700m+  : 162 arrivants

-  74ème : Antoine PAUL  : 4h04’38’’

Dimanche 6 août 2017 : Ubaye Trail Salomon  : BARCELONNETTE (04)

Le 42km

Plus de 40 % du parcours entre 2000 et 2682 m, plus de 70% de monotrace, un tracé technique, exigeant et engagé.

Des surfaces variées, des sections rapides, de franches montées et des descentes techniques, de la forêt, des alpages, des passages rocheux où il vous faudra "crapahuter" avec pieds et mains, au milieu de crêtes, sommets et paysages magnifiques.

Vous devrez franchir quatre cols de montagne et gravir un sommet à 2682 mètres d’altitude sur 9km et 1200m de dénivelé positif dont les 2 derniers kilomètres à + de 33%. Tous les ingrédients sont réunis pour permettre à votre potentiel physique et technique de s’exprimer pleinement sur ce trail et vous amener, sur les plus hauts sommets de la Vallée de l’Ubaye, sous l’œil intrigué des marmottes, des chamois et bouquetins. L’organisation

Sur le 42km, Franck était bien parti dans la 1ère partie en montée, mais la descente très technique ne lui a pas permis de continuer sur le même rythme, ses genoux n’ayant pas suivi....

Sur le 23km

Un trail alpin ludique, agréable et sportif, un profil montagnard avec deux cols à gravir, accessible à toutes et tous, avec des sections communes aux parcours "Open" et "Élite". Un parcours entre forêts, alpages et sommets, pour se faire plaisir en montagne. L’organisation

Belles places de Pierre et de Christelle sur 23km, pour une 1ère course de montagne....ça en appelle d’autres.

Leur récit :

Après 5 jours de canicule avec 37 degrés sous abri à 850 m nous redoutions la météo du 06/08.La prévision annonçait un rafraichissement et une dégradation. Au coup de sifflet du départ une petite pluie fine a démarré il faisait 16 degrés, pour des marnais temps idéal ...il a plu pendant 2 heures...PIERRE a été un peu gêné dans la descente car le sol était glissant parfois, pour ma part....... cela avait déjà séché.

Christelle : Pour mon 1er trail montagne je redoutais la montée mais c’est surtout dans la descente que j’ai vu la différence ! Comme au ski il me manque de l’engagement dans la pente, des cuisses, et du placement de pieds... à savoir que les batons étaient interdit !Malgré tout j’étais ravie de cette première expérience et de la beauté du lieu.

Pierre : Pour mon 1er trail montagne également j’avais décidé de partir tranquillement pour essayer de courir le plus longtemps possible ( sauf dans les pentes trop raides ). La montée s’est donc pas trop mal déroulée, restait à gérer la descente. Je me suis retrouvé seul la première partie ( après avoir été doublé par un avion ) et j ai commencé à rattraper plusieurs coureurs sur le parcours. La fin, comme à mon habitude, s’est soldée par quelques crampes aux mollets, dès que je suis arrivé sur le plat. Les nuages partis, la descente et l’arrivée se sont passés sous le soleil. Très belle expérience, à refaire.

Bravo à Franck que l’on n’a pas vu au départ dans la foule ni à l’arrivée !

RESULTATS : 42km : 2560m+ : 432 arrivants

-  221ème : Franck PLANCON  : 6h09’19’’

RESULTATS : 23km : 1050m+  : 543 arrivants

-  110ème : Pierre RICHE  : 2h41’49’’
-  447  :Christelle RICHE : 3h44’37’’

RESULTATS Ubaye Trail Salomon - 102.1 ko

RESULTATS Ubaye Trail Salomon

Résultats Ubaye Trail Salomon 23km - 111 ko

Résultats Ubaye Trail Salomon 23km

Franck ...pente à 33% ... - 175.9 ko

Franck ...pente à 33% ...

Belle foulée en descente pour des non montagnards... - 122.4 ko

Belle foulée en descente pour des non montagnards...

. - 128.8 ko

.

Pierre prend du plaisir - 98.2 ko

Pierre prend du plaisir

...et Christelle aussi , après 3h44  son plus long temps de course - 170.6 ko

...et Christelle aussi , après 3h44 son plus long temps de course

Jeudi 10 août 2017 Running Summer Tour LEUCATE Village (11)

Course estivale pour Yannick et David

RESULTATS : 10km  : 300 arrivants

-  54ème : Yannick GARILLON : 41’16’’
-  150  :David MOREIRA :48’24’’

Résultats Running summer - 345.8 ko

Résultats Running summer

Samedi 12 août 2017 Trail hauts forts AVORIAZ (74)

Plus de 600 participants pour cette édition 2017 du Trail des Hauts Forts. Deux parcours étaient proposés, 23km et 51km, avec départ à Morzine et arrivée à Avoriaz après de superbes ballades sur les sentiers des Portes du Soleil...

1er important dénivelé pour Caroline en course , bien aidée par Thierry

pour qui ça ne pose aucun problème.

RESULTATS : 23km :1900m+ :416 arrivants

-  346ème : Caroline LECOURT : 2h32’08’’
-  347  :Thierry LECOURT  : 2h32’10’’

Résultats trail des hauts forts - 151.3 ko

Résultats trail des hauts forts

Dimanche 13 août 2017 SIERRE ZINAL (Suisse)

Aire de départ-arrivée - 231.9 ko

Aire de départ-arrivée

La Course Sierre-Zinal (13 août 2017, 44e édition), aussi appelée la Course des cinq 4000, a souvent été considérée comme l’une des plus belles courses de montagne du monde. On a écrit qu’elle était à la course de montagne ce que le marathon de New York est au marathon. Elle est aussi la doyenne des grandes épreuves de montagne d’Europe.

Sierre-Zinal, au cœur des Alpes valaisannes, présente un parcours très engageant : 31 km, 2200 mètres de montée, 1100 mètres de descente. Des paysages exceptionnels, une ambiance chaleureuse une organisation soignée expliquent le succès et la longévité de Sierre-Zinal.

Comme l’écrivait Jonathan Wyatt (recordman de Sierre-Zinal et du Marathon de la Jungfrau, multiple champion du monde de la montagne) « Cette course de tradition avec son histoire, comme coureur de montagne tu dois simplement l’avoir vécue ! » L’Organisation

SIERRE-ZINAL par YVES

Sierre-Zinal, pourquoi j’y suis allé ?

Des amis du Jura m’ont dit que c’était la plus belle course de montagne ainsi que la première organisé en Europe. Alors, à 50 ans, c’est le moment !

Quelques chiffres :

44ème édition en 2017

31km

2000 D+

1100 D-

Pour permettre à tous d’y participer, départ des touristes à 5h. Puis départ des « élites » et classés à 9h45.

Total, 4350 participants. 13 nations différentes dans les 30 premiers. Et pour finir, une magnifique vue sur 5 sommets de plus de 4000 mètres. Dans l’ordre, le Weisshorn, le Zinalrothorn, l’Ober Gabelhorn, le Cervin et la Dent Blanche.

Jean-Claude et quelques connaisseurs m’avaient conseillé d’arriver 2 à 3 jours avant afin de m’habituer à l’altitude. Ils avaient raison. Arrivé le mercredi, en famille et avec des amis, j’ai passé 2 nuits avec des maux de tête. 3 jours plus tard, plus rien.

La neige était au rendez-vous sur les sommets, pour embellir le paysage.

Dès le jeudi, les bénévoles préparent la course. C’est l’évènement à Zinal. Les Suisses sont très bien organisés.

Kilian Jornet est très attendu, avec 4 victoires déjà, en espérant égaler Ricardo Mejia et ses 5 victoires.

Jour-J :

Rien que la descente en bus vers Sierre, cela vaut le détour. Départ à 9h45 sur une autoroute, 1km puis on attaque la montée. 7km interminables, les uns derrières les autres, en silence, comme par respect du site. Enfin un faux-plat. Un panneau annonce la vue sur les 5 sommets : WAOUH ! MAGNIFIQUE ! Puis 20km plus roulant avec un public très chaleureux, des marmottes, des ravitos très efficaces avec du sucre de raisin. La vue toujours aussi belle, l’hélico des secours parait minuscule. Enfin la descente. A l’arrivée, un grand bonheur.

Kilian a gagné pour la 5ème fois. Je ne sais pas si c’est la plus belle course de montagne mais j’ai compris pourquoi elle a cette réputation. Allez y au moins une fois dans votre vie. C’est un rêve facile qu’on réalise difficilement.

RESULTATS : 31km : 2200m+ : 800m- : 1227 arrivants

-  809ème  :Yves HUBERT  : 4h48’01’’

Résultats Sierre Zinal  - 569.3 ko

Résultats Sierre Zinal

. - 128.3 ko

.

. - 91.2 ko

.

5ème victoire pour Kilian Jornet - 116.8 ko

5ème victoire pour Kilian Jornet

Mylène et Kilian Jornet  toujours disponible pour ses fans - 214.7 ko

Mylène et Kilian Jornet toujours disponible pour ses fans

Souvent curieuses les marmottes - 173.7 ko

Souvent curieuses les marmottes

Mardi 15 août 2017 L’Embrunman EMBRUN (05)

Francis en rêvait depuis des années....et il l’a fait.

Il craignait d’être pas tout à fait au top sur les 3.8km de natation et elle s’est bien passée. Une bonne prépa en vélo, ça devait le faire....mais pas beaucoup de jambes dés les 1ers kilomètres (sans explication) et comme ça fait plus de 180km,ce fut un peu trop d’heures passées. Francis va reprendre beaucoup de places sur le marathon .....et devient finisher d’un des plus beaux et difficiles Ironman.

Plus modestement, Julie s’est engagée sur le M , pas du tout facile non plus.

RESULTATS : nat : 3.8km : vélo : 180km  :cap : 42km 835 arrivants

-  648ème  :Francis RONDEAU 15h55’09’’

M : 1.5/44/10  : 474 arrivants

-  390ème  :Julie PILLETTE 3h34’06’’

Dimanche 20 août 2017 : Les crêtes Vosgiennes (88)

42ème édition : Course de montagne inscrite au Trophée des Vosges, les Crêtes Vosgiennes sont devenues une épreuve incontournable dans le monde de la course à pied.

En effet, l’exigence du parcours (33 km pour 1000 m de dénivelé) et la beauté des paysages ont définitivement établi sa réputation.

L’intégralité du parcours emprunte des sentiers pittoresques (GR5) et offre une vue imprenable sur les Vosges et la plaine d’Alsace.

Forêts et lacs d’altitude, hautes-chaumes et tourbières...la course offre un condensé de ce que les Hautes-Vosges ont de plus beau.

Sans oublier la Vosgienne, la vache locale, qui ne manquera pas de vous encourager !

...L’Organisation

Un des plus anciens trails de France avec la 42ème édition cette année. Beaucoup de coureurs du club ont participé à cette belle épreuve dans les années 1990 sur les 33km entre la station du Markstein au lac blanc en passant par les 13 sommets des Vosges.

Cette année Fabrice qui connaît bien le massif vosgien pour s’y rendre souvent emmène dans ses bagages Christophe et Sébastien qui ont tous les 3 bien apprécié l’épreuve.

RESULTATS : 33km : 1000m+ : 834 arrivants

-  91ème : Christophe LABROCHE : 3h11’09’’
-  159 : Fabrice LOGETTE  : 3h23’44’’
-  222 : Sébastien REGNAUT : 3h35’20’’

Départ au Markstein - 251.1 ko

Départ au Markstein

. - 155 ko

.

. - 149.1 ko

.

. - 117.8 ko

.

Freinez.....ce n’est pas pour les coureurs.... - 137.7 ko

Freinez.....ce n’est pas pour les coureurs....

l’arrivée au lac blanc - 156.2 ko

l’arrivée au lac blanc

Résultats crêtes vosgiennes - 324 ko

Résultats crêtes vosgiennes

Mercredi 16 au samedi 20 août 2017 UT4M Challenge (GRENOBLE)

169km et 11000m+ en 4 étapes

Descriptif.....accéléré...

Cet ultratrail démarre au centre de Grenoble, dans le parc Paul-Mistral. Le premier massif traversé est le Vercors, en passant par Le Moucherotte (1 900 m, point culminant de la course en Vercors), puis Lans-en-Vercors et le pic Saint-Michel. Les coureurs descendent ensuite vers Vif, et rejoignent le massif du Taillefer par le lac Laffrey et l’Alpe du Grand Serre. Le point culminant de la course en Taillefer est atteint au pas de la Vache à 2 414 m d’altitude. Avant de rejoindre Belledonne, le parcours passe par le lac du Poursollet et redescend vers Rioupéroux. La course continue à la croix de Chamrousse (2 200 m), le Grand Colon (2 394 m, point culminant en Belledonne) et redescend vers la vallée du Grésivaudan pour se diriger vers le massif de la Chartreuse. Les coureurs enchaînent l’Emeindras, Chamechaude (2 082 m point culminant en Chartreuse) et le Mont Saint-Eynard. Le retour vers Grenoble se fait via le Mont Rachais et le fort de la Bastille. La course se finit au point de départ, dans le parc Paul-Mistral. Wikipédia

j’avais fait en 2013 la 1ère édition avec Franck (PLANCON) et Thierry (LECOURT). 160km et 10000m+ non stop. Les massifs sont superbes autour de Grenoble, mais nous n’avions pas vu le Massif de Belledonne....pour cause de nuit.

Retour cette année dans le Dauphiné, après le trail des passerelles en juillet, j’opte pour la formule UT4M 160 Challenge parmi les nombreux formats proposés.

2500 coureurs sur 8 épreuves - 148.9 ko

2500 coureurs sur 8 épreuves

UT4M Challenge pour moi - 125.4 ko

UT4M Challenge pour moi

Un massif par jour :

Mercredi 16 août : Le VERCORS : 40km et 2600m+

Jeudi 17 août : l’ OISANS : 48km et 3700m+

Vendredi 18 août : BELLEDONNE : 39km et 2400m+

Samedi 19 août : La CHARTREUSE : 42km et 2500m+

....un bon "bloc" d’entrainement pour le Grand Raid de la réunion dans 2 mois.

Comme toutes mes courses d’ultra cette année.....c’est... chaleur annoncée, ça ne m’arrange pas, il va falloir gérer comme d’hab.....

Ci dessous : petit récit des 4 jours.

Arrivée à Grenoble mardi 15 août chez mes amis Jolyon et Corinne. Super hébergement et organisation parfaite. Plutôt que de prendre les navettes (avec des horaires élastiques et des attentes) pour revenir à Grenoble le soir et repartir le matin au lieu de départ de la course, C’est Jolyon qui m’emmène le matin et me retrouve à l’arrivée de l’étape. Pendant ce temps, ce sera vélo pour lui et ses amis (100 à 120km/jour avec plusieurs cols).....

Mercredi 16 août : LE VERCORS :40km et 2600m+

Départ du parc Mistral pour les 328 partants du Challenge, auxquels il faut ajouter les concurrents qui ne font que la course du jour (150). Après 5km en ville pour sortir de Grenoble, viennent les 1ers dénivelés. Montée à Saint Nizier avec passage au tremplin de ski, vestige des jeux d’hiver 1968. Puis c’est la montée à Moucherotte (1900m), descente bien roulante vers Lans en Vercors et remontée au pic St Michel (1900m) , longue descente vers St Paul de vances. La chaleur est bien là maintenant (28° annoncé à Grenoble), la fontaine de St Paul est la bienvenue pour bien me rafraîchir avant la dernière montée de la journée : la montagne d’Uriol (400m+) avant de descendre sur VIF. J’ai galéré dans cette montée sans air et je suis arrivé un peu dans le dur à Vif à la 61ème place en 6h48’.....trop vite, mais ce n’est pas facile de trouver le bon rythme pour tenir les 4 jours.

Toutes les photos sont celles que j’ai prise les 4 jours de course.....a 10 secondes la photo, ce n’est que 10’ de perdues....

Départ  au palais des sports de Grenoble - 64.4 ko

Départ au palais des sports de Grenoble

Sécurité maximum ... - 140.3 ko

Sécurité maximum ...

les 3 pucelles - 134.1 ko

les 3 pucelles

Depuis les jeux d’hiver 1968, les lampadaires sont toujours là mais la nature a repris ses droits.... - 177 ko

Depuis les jeux d’hiver 1968, les lampadaires sont toujours là mais la nature a repris ses droits....

La montée au tremplin - 171.3 ko

La montée au tremplin

...en haut le comité d’accueil... - 160.4 ko

...en haut le comité d’accueil...

1er ravito - 136.1 ko

1er ravito

plateau du Vercors - 99 ko

plateau du Vercors

Descente vers  Lans en Vercors avant la montée au pic St Michel au fond - 97.8 ko

Descente vers Lans en Vercors avant la montée au pic St Michel au fond

J’ai essayé .....ça marche  - 134.2 ko

J’ai essayé .....ça marche

Ca me rappelle le pic St Loup - 143.9 ko

Ca me rappelle le pic St Loup

Bienvenue la fontaine de St Paul de Vances - 128.2 ko

Bienvenue la fontaine de St Paul de Vances

Arrivée de la 1ère étape du Vercors à Vif ..... - 115.4 ko

Arrivée de la 1ère étape du Vercors à Vif .....

Jeudi 17 août : le Taillefer et L’OISANS : 48km et 3700m+

Etape la plus longue, le départ est donc avancé à 7h à VIF (au lieu de 8h pour les autres)

La température augmente : annoncé 32°. Je vais partir plus lentement et prendre mes bâtons contrairement à la veille. Se joint à nous une centaine de coureurs qui ne font que l’Oisans. Avec 400 coureurs au total....pas de gène dans les chemins et monotraces. La 1ère montée vers les lacs de Laffrey se passe bien souvent à l’ombre. Puis c’est de plus en plus chaud et de plus en plus haut jusqu’au pas de la vache à 2400m. descente (parfois technique) dans des paysages superbes jusqu’au lac du poursolet. Remontée au pas de l’enviou à 2000m avant la dernière descente sur Riouperoux. J’ai mieux géré et termine 75ème en 9h30 environ

.....et départ le lendemain à 7h pour l’Oisans - 112.7 ko

.....et départ le lendemain à 7h pour l’Oisans

Ravito à Laffrey - 134 ko

Ravito à Laffrey

les lacs de Laffrey - 150.7 ko

les lacs de Laffrey

Montée dans le Taillefert - 86.1 ko

Montée dans le Taillefert

Vendredi 18 août : BELLEDONNE : 39km : 2400m+

Départ de Riouperoux à 8h : température annoncé : 35° à GRENOBLE.....ça m’inquiète, d’autant que j’ai mal dormi ....trop chaud.

Mais au Briefing du départ, on nous annonce des orages en fin de journée et par mesure de sécurité, le parcours est modifié et la montée au grand colon à 2400m est supprimée. Un parcours de repli à une altitude plus basse est balisé avec une distance un peu inférieure.

Bon ben on va faire avec...

Après une boucle de 2,5km dans le village pour étirer le peloton, c’est la montée à fort % vers l’Arselle (1000m+ sur 3km), c’est le parcours du km vertical qui a lieu le 9 juin et que les 1ers montent en 45’....soit 1300m+ à l’heure !!. Ce KV est suivi de la montée à la croix de Chamrousse (2200m). Ravitaillement et descente pleine pente vers Chamrousse. Puis viendra le parcours de repli avec montées et descentes, sur des chemins parfois bien roulants. Etant à une altitude plus basse, il fait de plus en plus chaud, ....les litres d’eau se vident vite, les points d’eau sont les bienvenus.

J’arrive au dernier ravitaillement à Freydières et surprise , on nous annonce 13km jusqu’à l’arrivée, alors que les coureurs ayant un GPS ont 32km au compteur !!! Résultat pour une étape plus courte, nous serons à 44/45km au lieu de 39 et quelques dénivelés supplémentaires.....quand on aime....

Je supporte difficilement la chaleur dans la descente de la vallée de Grésivaudan et je ne suis pas le seul... . Dernier ravitaillement en eau au Versoud à environ 7km de l’arrivée. Les bénévoles sont aux petits soins avec nous...je me verse carrément des litres d’eau froide sur le corps pour refroidir la machine. Ca fait beaucoup de bien.... mais...... ca ne dure pas longtemps. Dans les 5 derniers kms plats peu de coureurs peuvent courir. Une chape de plomb sur la tronche dans la traversée des champs de maïs, j’arrive à St Nazaire les EYMES exténué 76ème en 7h37’.

Départ de Rioupéroux pour Belledonne - 82.2 ko

Départ de Rioupéroux pour Belledonne

Descente pleine pente jusqu’à Chamrousse - 95.4 ko

Descente pleine pente jusqu’à Chamrousse

Samedi 19 août : La CHARTREUSE : 42km et 2500m+

J’ai eu du mal à récupérer en soirée, puis ce fut des rafales de vent et les orages une partie de la nuit. Au matin, je me sens beaucoup mieux, il fait bien frais, je vais gérer cette dernière étape et en profiter pour essayer de nouvelles chaussures pour le grand raid de la réunion. ( sur 8h de course, des dénivelés et des passages techniques, c’est significatif).

Si dans BELLEDONNE, seuls 160 coureurs ont fait l’étape spécifique, ce sont 320 coureurs alignés pour La Chartreuse ajouté au 255 restants sur le challenge, c’est un gros peloton qui s’élance de St Nazaire.

Cette étape va se passer super bien. Conditions météo idéales, terrain parfois collant, à peine mal au quadriceps dans les descentes...nickel.

Il n’y a pas beaucoup de plat avant d’attaquer la 1ère côte vers Emeindras (1500m), ça bouchonne un peu (beaucoup) dans le monotrace, puis ca va mieux jusqu’à Chamechaude (2100m). Ensuite c’est la descente bien technique jusqu’au col de Porte et le 2ème ravito au village du Sappey . Remontée vers le fort de St Eynard, descente jusqu’au col de Vence et descente finale sur Grenoble par la célèbre Bastille.

J’arrive vraiment bien, et j’ai bien profité une dernière fois des magnifiques paysages de ces 4 massifs tous différents.

Saint Nazaire Les Eymes : départ pour la chartreuse 4ème étape - 121.4 ko

Saint Nazaire Les Eymes : départ pour la chartreuse 4ème étape

ca bouchonne dans la montée vers Emeindras - 151.6 ko

ca bouchonne dans la montée vers Emeindras

Pas de chance pour moi, c’est un peu bouché à Chamechaude - 53.6 ko

Pas de chance pour moi, c’est un peu bouché à Chamechaude

Fort de St Eynard - 101.1 ko

Fort de St Eynard

160kms parcourus....plus qu’environ 10kms no problème - 86.6 ko

160kms parcourus....plus qu’environ 10kms no problème

La bastille - 111.3 ko

La bastille

Descente de la bastille - 104.1 ko

Descente de la bastille

Samedi soir : remise des prix puis repos bien mérité ; dimanche après midi , visite du vieux Grenoble suivi d’un bon resto italien sur les quais de l’Isère et les vins qui vont bien.....

Superbe épreuve, excellentes organisation et ambiance entre coureurs/bénévoles de toutes les courses ....que du plaisir et du bonheur, les moments difficiles sont vite oubliés...reste à rester sur cet état de forme jusqu’ à la diagonale des fous dans 2 mois....il y aura encore des kms et dénivelés dans le mois 1/2 qui vient.

RESULTAT FINAL : 169km :11000m+ : 328 partants

-  81ème : Jean-Claude PAROLI : 31h49’07’’ : 1er M3H

Classement UT4M Challenge - 243.4 ko

Classement UT4M Challenge

podium master 3 - 103.5 ko

podium master 3

Samedi 19 août au 26 août 2017 6 jours de France PRIVAS (07)

Vue d’ensemble du stade de PRIVAS - 45.2 ko

Vue d’ensemble du stade de PRIVAS

Le parcours de 1025m......soit 400 tours pour Jeannot et Christian !! - 249.3 ko

Le parcours de 1025m......soit 400 tours pour Jeannot et Christian !!
DEPART "6 jours de France" : le 19 Août 2017 à 16H00 et arrivée le 26 Août 2017 à 16H00.

 
LIEU : Privas (07) - Stade Municipal du Lac
 
 LE CIRCUIT : une boucle de 1025 m (mesurée FFA).



Course à allure libre de 6 jours (144h00 non stop) pour coureurs et marcheurs.


Le vainqueur sera celui ou celle qui aura effectué le plus grand nombre de kilomètres durant cette période et le classement se fera dans l’ordre décroissant par rapport à ce kilométrage.

Une enième édition pour Jeannot et Christian aux 6 jours de France....Antibes, le Var, Privas, ils ne s’en lassent pas.

....Environ 400 tours de circuit...même pas la tête qui tourne. C’est une formule d’Ultra que certains apprécient. La majorité des concurrents français et étrangers se connaissent tous se retrouvant depuis de nombreuses années....c’est comme une fête de famille, ambiance kermesse malgré la compétition.

Bravo à tous les deux.

RESULTATS : 132 arrivants

-  81ème : Jean-THIEBAULT :420.623km
-  90  :Christian VELLY  : 404.303km


Répondre à cet article

Forum de l'article