Accueil Au quotidien Actualités
 

NEWSLETTER Septembre 2018

mercredi 3 octobre 2018. - 248 visites


Calendrier des courses de la Marne prises en charge par le club.

-  Dimanche 14 octobre : Corrida de ST MEMMIE : 8.2km
-  Dimanche 21 octobre : run in Reims : 10, semi et marathon (inscription individuelle et remboursement par le Club)
-  Dimanche 18 novembre : Cross du COCAA CHALONS en CHAMAPGNE : 9km
-  Samedi 24 novembre : Corrida de CORMONTREUIL : 8km
-  Dimanche 2 décembre : Corrida de FERE CHAMPENOISE : 12km
-  Dimanche 9 décembre : Cross national de REIMS 8.12km Cross open : 11.7km
-  Dimanche 16 décembre : cross d’EPERNAY : ANNULE
-  Vendredi 28 décembre : Corrida de BETHENY : 8.5km

Inscription sur l’ESPACES MEMBRES du site

Autre course non prise en charge

-  Samedi 22 décembre : trail hivernal des MESNEUX : ANNULE

Retour sur la semaine du 29 août au 2 septembre

Mercredi 29 août 2018 UTMB CHAMONIX TDS(73)

Résultats : TDS : 123km : 7300m+ :1799 partants :1329 arrivants

-  49ème : Hervé LUCAK  : 17h53’50’’ : 3ème M2H

Podium TDS Hervé 3ème M2H - 150.3 ko

Podium TDS Hervé 3ème M2H

49ème 3ème Master 2 sur 1799 partants, il est fier Hervé  - 200.5 ko

49ème 3ème Master 2 sur 1799 partants, il est fier Hervé

Vendredi 31 août 2018 UTMB CHAMONIX CCC : 101km 6100m+

Résultats : CCC : 101km : 6100m+ : 2147 partants :1622 arrivants

-  1025ème : Yves HUBERT : 23h45’50’’

J’avoue que je suis parti faire cette CCC en pensant que le prix était excessif, le système des points et le matériel demandé était exagéré.

Maintenant que je l’ai faite, je pense que tout est justifié, et si il n’y avait pas le problème des vendanges qui sont à la même date ,je résigne tout de suite.

Mais j’y retournerais, en retraité !.

Arrivé le mercredi soir à Chamonix avec la petite famille, on se rend compte que c’est vraiment un privilège de participer à une épreuve de ce sommet mondial du trail.

Jeudi, pendant que Sylviane ,Émilie ,Mylène et Gauthier vont découvrir le lac blanc, je fais juste l’aller retour en télécabine à la flégère, histoire de prendre un peu l’altitude.

Ensuite direction le retrait de dossard, un peu de stress devant tant de contrôles, mais en montagne, la météo,la sécurité, c’est sérieux.. !

Vendredi matin ,départ en bus pour Courmayeur, c’est mon premier 100km ,mais faut y aller !

Avec le système des points, et à partir de je ne sais quels calculs, je me retrouve dans le 2éme sas de départ sur 3 sas.

9h.les premiers partent ,sur la musique de vangélis,. :émotion .

9h15,c’est parti.et je me dis qu’en fait ils nous emmènent en bus à Courmayeur et on a plus qu’a revenir à pied, à Chamonix, en évitant la douane ,par les chemins. !

La météo est bonne, et j’en prend plein les yeux !

Première montée : cela bouchonne et je me rend compte que je ne serais jamais seul pendant ces 101kms.

Autour de moi ,plus de 100 nationalités beaucoup d’espagnols, d’italiens, des numéros de dossards proche du mien.

Difficile de décrire le paysage, coté Italien : majestueux !(voir vidéo CCC 2018 best of).

Des passages assez techniques, des montées interminables, des descentes chaotiques, mais je m’éclate !

Au niveau du col ferret, le brouillard, la pluie et la, on apprend que le kit grand froid a été déclenché pour ceux de l’UTMB qui partaient à 18h.

La nuit s’annonce moins drôle !..mais c’est supportable et je décide de rester en short ,débardeur et kway, pour garder des habits secs pour la nuit.(petite erreur)..

J’arrive donc à Champex à 20h,frigorifié ,la famille m’attend et je prends le temps de changer chaussettes et maillot..

Je repars réchauffé, et leur donne rdv le lendemain à Chamonix.

Quelques km et ravitos plus tard ,j’ai un petit coup de fatigue, je suis en avance sur les barrières horaires ,mais je ne m’arrête pas pour dormir ; je profite juste des ravitos

et j’ai hate d’en finir. !

km 83, j’attaque la dernière montée, la flégère ! nous n’irons pas jusqu’au sommet de la tète aux vents pour des raisons de sécurité(chute de rochers)

Vers 9h ,entrée dans Chamonix ,l’ambiance est chaleureuse, la famille est là, soulagée que j’en termine et moi de même.

Je pense que je ferais l’UTMB un jour ,rien que pour refaire de jour les km que j’ai faite de nuit sur cette CCC.

Merci à Jean-Claude pour ses bons plans(gîte la tapia...),merci aux bénévoles, et à l’organisation : tous au top !.

YVES

Vendredi 31 août 2018 UTMB CHAMONIX

Résultats : UTMB  : 172km : 10000m+ : 2561 partants

-  577ème : Céline QUIQUEREL-BOUCAR : 38h30’42’’

-  999 : Céline LUCAK  : 42’03’21’’

Enfin remise de mes émotions ! 😎 Je tiens à tous vous remercier du fond du cœur pour tous vos encouragements qui m’ont permis de franchir la ligne d’arrivée de cet UTMB !❤️

A trois heures du départ, il a fallu changer tout le sac car l’organisation a déclenché le kit grand froid dû à une météo exécrable.

Depart émouvant sous la pluie, premiere nuit sous la pluie, journée sous la brume avec le kit grand froid activé au Grand Col Ferret. Deuxième nuit glaciale, et arrivée émouvante sous le soleil.

Pas de jambes, ni d’envie tout au long de la course. Heureusement que toute ma petite famille était là à chaque ravito et me transférait tous vos gentils messages d’encouragements !! C’est un top 1000 avec une 999eme place qui cloture mon deuxième UTMB.

Beaucoup d’émotions partagées lors de la magnifique course de mon Vévé avec une belle 3e place en V2 sur la TDS !! Encore une sacrée aventure !!!

CELINE LUCAK

Merci à tous ceux qui m’ont suivi sur la TDS. Pour ceux qui ont vu la vidéo, j ai fais une arrivée renversante. Mais la vraie star c’est bien Céline HERVE

Pas trop motivée...vers le départ....au programme  172km et 10000m+ avec la pluie et le froid - 188.8 ko

Pas trop motivée...vers le départ....au programme 172km et 10000m+ avec la pluie et le froid

Le fan club - 133.2 ko

Le fan club

Toujours pleine d’ émotion l’arrivée à Chamonix - 177.5 ko

Toujours pleine d’ émotion l’arrivée à Chamonix

Les honneurs de la presse locale... - 289.3 ko

Les honneurs de la presse locale...

UTMB, je me souviens...

Je me souviens avoir eu la chair de poule lorsque la musique de départ a retenti, cette musique que j’avais entendu tant de fois en regardant des videos, et là, j’y étais ! Je me souviens de cette ambiance indescriptible durant une dizaine de kilomètres, avec des trottoirs et des bords de route noirs de monde applaudissant et encourageant les coureurs Je me souviens de la montée du col du Bonhomme, un endroit que je connais pour l’avoir parcouru à plusieurs reprises lors de randonnées, et de m’y retrouver là, en pleine nuit, en pleine course. Je me souviens de la guirlande de frontales dans l’ascension, éclairant le chemin parcouru et celui à venir Je me souviens du brouillard au col de la Seigne, qui donnait une ambiance toute particulière à la course Je me souviens de tous les messages reçus sur mon téléphone, qui m’ont fait chaud au cœur et m’ont portée jusqu’à l’arrivée Je me souviens de l’aube au lac Combal, de l’odeur de l’herbe qui a givré, et de la lumière rosée qui nous enveloppait, et de me sentir bien Je me souviens de la beauté des paysages jusqu’au refuge de Maison-Vieille Je me souviens du ravitaillement de Courmayeur, où je retrouve Karine, et nous discutons tranquillement au milieu d’un capharnaüm humain, tant et si bien que j’en oublierai tout ce que je devais prendre dans mon sac de délestage, et réalisant bien après que Karine a du faire plusieurs heures de voiture pour venir me voir quelques minutes Je me souviens de la difficile montée au grand col Ferret, où les rafales de vent nous glaçaient le visage et les mains, faisaient voler nos bâtons et claquer nos vestes Je me souviens de ce coureur britannique, dont j’ai suivi le pas de la Peule à la Fouly. Après l’avoir remercié, en échange bons procédés, je nous ai monté jusqu’à Champex à un bon rythme, et cela nous a fait rire, on se disait qu’on allait craquer. Je me souviens de l’arrêt à Champex, heureuse de retrouver Jean-François et Eloi, sereine, alors qu’eux avaient eu beaucoup de mal à parvenir jusque là en voiture. Je me souviens du ravito de Trient où j’ai retrouvé mes trois suiveurs préférés, avoir essayé de dormir, n’avoir pas réussi du tout à cause d’un animateur qui hurlait son bonheur d’être là dans un micro, sono à fond Je me souviens de la montée des Tseppes, variante corsée des années précédentes, où, la fatigue aidant, plus personne ne parlait, et on n’entendait plus que le souffle des coureurs dans l’effort Je me souviens d’être repartie du ravito de Vallorcine en me disant qu’il ne restait plus grand-chose à courir, alors qu’en fait, un bon gros morceau de montagne m’attendait encore Je me souviens d’avoir eu une énorme bouffée d’émotion lorsque, en sortant enfin des bois, nous avons eu un panorama grandiose : toute la vallée était cachée dans une mer de nuages que nous surplombions, alors que les montagnes scintillaient au soleil levant Je me souviens de l’arrivée à la Flégère, de m’être dit que ça y était, j’allais le faire, plus que 8 km de descente et la ligne d’arrivée en point de mire. Si contente ! Je me souviens d’être repartie, d’avoir recommencé à trottiner et que soudain quelque chose clochait. Mon corps si coopératif jusque là, qui ne m’avait pas fait défaut une seule minute, refusait d’avancer et disait stop. Enfin, pas tout à fait : la moitié droite était d’accord pour continuer jusqu’à Chamonix, mais pas la moitié gauche, affaissée, toute molle, sans force. Je me souviens que huit kilomètres c’est très très long lorsqu’on marche penchée à angle droit, avançant vaille que vaille, bien déterminée à aller jusqu’au bout, mais luttant à chaque pas, et râlant après moi-même Je me souviens de Karine qui m’attendait vers le bas du chemin, qui a couru à ma rencontre, et n’a même pas osé se moquer de moi. (Bon, elle s’est bien rattrapée depuis !!) Je me souviens de cette traversée interminable dans les rues de Chamonix, de la frustration de ne pas pouvoir au moins y trottiner Je me souviens du passage de la ligne d’arrivée, dont j’avais tellement rêvé, et qui se réalisait Je me souviens que j’ai déjà envie d’y retourner CELINE QUIQUEREL-BOUCAR

. - 198.3 ko

.

. - 183.1 ko

.

. - 134.2 ko

.

. - 213.9 ko

.

Dimanche 2 septembre 2018 Triathlon de l’omois CHATEAU-THIERRY (02)

Résultats : S : 750m/25km/5km : Relais  : 25 arrivants

-  3ème : Yvan MOREAU-Jean-Claude PAROLI : 1h22’11’’

-  Natation Yvan : 11’58’’
-  Vélo : Jean-Claude : 46’23’’
-  Cap : Yvan : 21’45’’

Une belle matinée à Château-Thierry avec Yvan. J’ai pris beaucoup de plaisir à faire ce tri relais.

Souvenir...souvenir...mon précédent relais datait de ....1993 à Paisy Cosdon dans l’Aube avec mes enfants Céline (14ans) en natation, Florent (17ans) en vélo et papa (43ans) en course à pied : 5km en 17’35’’ (17.11km/h...depuis ma VMA a un peu baissé...) que du bonheur.

Avec Mr le Maire... - 113.2 ko

Avec Mr le Maire...

3ème en relais....et le gros lot à la tombola....mais pas un vélo de chrono !! - 136.1 ko

3ème en relais....et le gros lot à la tombola....mais pas un vélo de chrono !!

Dimanche 2 septembre 2018 Trail de la ST AUBEU

1er trail de la nouvelle saison et les coureurs du club sont déjà en forme. 13 coureurs et 5 podiums. Belle performance de Céline, 1ère féminine qui fait (presque) jeu égal avec Fabrice et Christophe sur 25km qui n’ont pas flâné en course.

Résultats : 14km  : 327 arrivants

-  8ème : Damien COLLIGNON : 1h01’39’’
-  24 : Fabrice MORALES  : 1h07’34’’ : 1er M3H
-  68 : Nadine HUBERT : 1h15’26’’ : 1ere M2F
-  169 : Patrick HERBOUX : 1h27’48’’
-  195 : André ADAM : 1h29 :’52’’
-  285 : Christiane HOSTOMME : 1h43’00’’ 1ère M4F

Résultats : 25km : 600m+ : 174 arrivants

-  4ème : Florent PAROLI  : 1h49’52’’ 1er M1H
-  17 : Sébastien MICHAUT : 2h04’50’’
-  22 : Fabrice LOGETTE  : 2h07’06’’ :
-  27 : Céline PAROLI : 2h08’18’’ 1ère féminine
-  32 : Christophe LABROCHE :2h09’36’’
-  77 : Ryan LEROY  : 2h21’20’’
-  123 : Carole GENET  : 2h33’39’’

. - 182.5 ko

.

Damien - 143.6 ko

Damien

Christiane  1ère M4F - 118.9 ko

Christiane 1ère M4F

Patrick - 122.9 ko

Patrick

Christophe - 131.5 ko

Christophe

Fabrice ....la main sur le chrono... - 133.5 ko

Fabrice ....la main sur le chrono...

Fabrice 1er master 3 14km - 139 ko

Fabrice 1er master 3 14km

Sébastien - 133.5 ko

Sébastien

Ryan - 111.2 ko

Ryan

Carole - 135 ko

Carole

Florent - 168.8 ko

Florent

André .....dossard N°1  ( quand on s’appelle Adam !) - 108.1 ko

André .....dossard N°1 ( quand on s’appelle Adam !)

Céline - 129.2 ko

Céline

Céline 1ère féminine - 141.5 ko

Céline 1ère féminine

Florent 1er Master 1 - 138.8 ko

Florent 1er Master 1

podium masters 25 km - 107.1 ko

podium masters 25 km

Podium féminin - 111.1 ko

Podium féminin

Podium masters 14km - 102.6 ko

Podium masters 14km

Samedi 8 septembre 2018 Marathon du Médoc PAUILLAC (33)

Le Marathon du Médoc associe fête et course dans les vignes avec comme particularité un thème de déguisement.

Depuis sa première édition en 1985, le marathon du Médoc réunit les grands sportifs amoureux de vin. En effet, outre le tracé de la course qui amène les coureurs à s’immerger dans le monde du vin en sillonnant les vignes, de nombreuses étapes de dégustations sportives rythmeront la course, permettant aux concurrents de goûter les grands crus des propriétés qu’ils traverseront (23 dégustations sont prévues).

Cette année encore vous n’y échapperez pas si vous êtes dans la région. A vos déguisements : le thème de cette 34ème édition est ... "La fête Foraine" ! Vous aurez l’occasion de traverser 50 châteaux bordelais et y découvrir les productions locales lors des ravitaillements.

Souvent qualifié de plus long marathon du monde pour son organisation, cette course atypique attire plus de 9000 coureurs et près de 50.000 spectateurs, tous séduits par cette ambiance si particulière, accompagnée de nombreuses animations proposées dans chacun des villages traversés. LE FIGARO

Comme promis, un petit compte rendu du marathon du médoc

Le marathon du médoc est une fête avec obligation de courir déguisé.

La consigne donnée aux participants est de profiter un maximum des animations , dégustations, orchestres, etc. Avec mon partenaire, nous avons appliqué à la lettre cette consigne.

Pour connaitre l’ambiance de quelques courses chronométrées, ici l’ambiance est tout autre.

Ce marathon est une fête qui met en avant des valeurs de partage et de rigolade.

Quelques chiffres :

22 haltes de dégustation principalement de grands crus classés (Cos d’Estournel, Beychevelle, Lagrange, Belgrave, ...) et on les a toutes faites.

3500 bénévoles,

8500 participants officiels (et plus de 40 000 de d’inscription, autant dire que les dossards partent très vite)

Malgré un soleil bien présent, la course fut très agréable, nous avons aussi profité des dégustations solides (croissants, frites, cannelés, huitres, entrecote, fromage, glace pour terminer le repas)

C’est vraiment génial, nous n’avions qu’un seul objectif arriver avant la barrière horaire de 6h30 pour bénéficier d’une bouteille de Médoc (comme si nous en avions manqué !)

L’objectif a été atteint avec une arrivée sous la barre des 5h.

Personnellement, je pense que c’est une course mythique que tout coureur doit avoir à son palmarès LAURENT

RESULTATS : 42.195km : 7959 arrivants

-  999ème : Laurent GAMELIN  : 4h58’28’’

. - 164 ko

.

. - 123.2 ko

.

. - 130.8 ko

.

. - 117.3 ko

.

. - 283.8 ko

.

Dimanche 9 septembre 2018 Triathlon des vieilles forges

RESULTATS :S : 750m/20km/5km 168 arrivants

-  51ème : Yvan MOREAU  : 1h28’49’’

Résultats triathlon des vieilles forges - 183.1 ko

Résultats triathlon des vieilles forges

Dimanche 16 septembre 2018 Foulées aquatintiennes TINQUEUX

Bien que la route ne soit pas la surface préférée des coureurs du club, nous étions 19 sur le parcours plutôt roulant de Tinqueux.

Les 3 distances (7, 14 et 21km) permettent au plus grand nombre de participer.

Le site de départ et d’arrivée dans un parc, la qualité de l’organisation et des bénévoles en nombre font le succès et le plein de coureurs : 2000

Sur 7km : Céline retente prudemment la route après plusieurs années sans (périostites à répétition).

Sur 14km : Florent prend une 5ème place en préparation du marathon de Reims. Un jour sans pour Yannick...pas de Jambes et pas plus pour Yvan.

Une bonne course pour Sandrine qui aurait bien fait un tour de plus et 21km. C’est ce qu’a fait Marie-Christine qui refait un tour après son arrivée sur 14km. En retour de blessure, elle voulait savoir si ça tenait sur 21km avec Run in Reims en objectif.

Sur le semi : satisfaction pour tous : objectif de temps atteint pour Sébastien, Christophe et Fabrice Logette.

Fabrice Moralès tente de suivre le meneur d’allure à 14km/h et réussit, étant le seul à rester avec lui sur la ligne d’arrivée !!!. : 1er master 3 en 1h29’..57’’.

Quant à moi, n’ayant pas fait de semi marathon depuis 2008 (la dernière édition de la côte des blancs),j’avais prévu de partir sur 4’30’’ au km pour 1h35 au final, mais avec de bonnes sensations ce sera 4’23’’ et 1h32’.

Mêmes bonnes sensations pour Nadine qui passe sous 1h40’ et 1ère master 2. (son meilleur chrono amélioré de 8’ !!) Les 2 séances de fractionné que nous pratiquons chaque semaine depuis fin août y sont pour beaucoup...ça paie...merci les coachs.. à condition d’accepter de souffrir un peu, de se faire violence et débrancher parfois le cerveau pour ne pas trop écouter la rengaine négative qu’il voudrait nous imposer...

RESULTATS : 7km  : 813 arrivants

-  34ème : Gino GUFFANTI  : 28’37’’
-  56 : Céline PAROLI  : 30’10’’  : 2ème SEF

7 km de Tinqueux - 128.7 ko

7 km de Tinqueux

RESULTATS 14km  : 685 arrivants :

-  5ème : Florent PAROLI  : 48’59’’  : 1er M1H
-  21 : Damien COLLIGNON : 54’40’’
-  83 : Yannick GARILLON : 1h01’02’’
-  149 : Laurent VAUTRAIN : 1h05’52’’
-  160 : Cyril LESURE : 1h06’11’’
-  185 : Yvan MOREAU  : 1h07’26’’
-  376 : Sandrine JOURNE  : 1h15’17’’
-  427 : Stéphane JOURNE  : 1h18’11’’
-  438 : Marie-Christine HUCHARD : 1h18’51’’

Résultats 14km de Tinqueux - 113.6 ko

Résultats 14km de Tinqueux

RESULTATS : 21.1km : 426 arrivants

-  37ème Sébastien MICHAUT  : 1h25’17’’
-  58 Christophe MORLAT : 1h28’33’’
-  61 Fabrice LOGETTE  : 1h28’59’’
-  66 Fabrice MORALES  : 1h29’57’’ : 1er M3H
-  85 Jean-Claude PAROLI  : 1h32’32’’ : 2ème M3H
-  174 Nadine HUBERT  : 1h39’55’’ : 1ère M2F
-  214 Yves HUBERT 1h43’41’’
-  366 José LACERDA 2h00’53’’

Résultats semi de Tinqueux - 79.8 ko

Résultats semi de Tinqueux

Quelques photos du 7km....le photographe courait le 14km...

Pas de bousculade à la remise des dossards et Tee shirt....un chalet par course - 128.5 ko

Pas de bousculade à la remise des dossards et Tee shirt....un chalet par course

Un cadre agréable avec un gazon un peu sec ....comme partout - 178.9 ko

Un cadre agréable avec un gazon un peu sec ....comme partout

Départ du 7km (Gino avec le Maire de Reims) - 156.7 ko

Départ du 7km (Gino avec le Maire de Reims)

Céline sur 7km - 149.6 ko

Céline sur 7km

Départ du semi et 14km - 204.8 ko

Départ du semi et 14km

Dimanche 16 septembre 2018 Marathon de BERLIN

Il n’y a pas que Eliud KIPCHOGE qui a battu son record personnel (2h01’39’’ record du monde)...il y a aussi Jean-Louis et Adrien : record personnel en 3h39’ : Bravo

Le Marathon de BERLIN par JEAN-LOUIS

Voici un petit moment que je souhaitais faire ce marathon, donc date fût prise pour mes 40 ans...

J’ai effectué ce marathon avec AFCF qui organise différents marathons dans le monde .

Cette course je ne l’ai pas faite seul comme souvent sur les marathons, je l’ai fait avec Dri ..."mon jumeau" comme diraient certains du jogg... !

Départ vendredi 14 septembre de Charles de Gaule direction Berlin.

Arrivé sur place, visite guidée en bus de Berlin avec partie EST et partie OUEST, cette ville est devenu très jolie, avec des architectures récentes mais toujours chargée d’histoire.....

Direction l’ancien aéroport retirer les dossards puis direction l’hôtel.

Samedi matin : BMW marathon organise chaque année un petit footing de 6 kms avec arrivée au stade olympique pour un petit déjeuner sur place. Nous étions plus de 15000 l’ambiance est fort sympathique, le stade très beau et chargé d’histoire avec les jeux olympiques de 1936 et ses vestiges et cette finale de coupe du monde 2006 perdu par la France et ce fameux coup de tête de Zizou.....

Dimanche matin : Après une bonne nuit et un bon petit déjeuner nous voici partis direction dépôt des consignes puis direction les SAS, en Allemagne cela ne ce fait pas par temps mais par lettre ...

Nous sommes bien, hormis une petite pointe à la cuisse qui me fait un peu stresser.... Le temps est ensoleillé et la température idéale pour courir ..

Départ donné .... Objectif descendre en dessous des 3h40....

Ce n’est pas simple car avec de gros regroupements , nous courrons par à-coup, difficile de garder l’allure moyenne prévu .... Plus aucune gêne pour moi au niveau de la cuisse.

Les sensations sont bonnes pour tous les 2.

Les ravitaillements car sont pas simple car il n’y a pas de bouteilles mais des gobelets....

Quelques petites poses obligatoires...... pour tous les 2 qui nous ont fait perdre quelques minutes précieuses... certainement due au stress de cette course .

Les kilomètres défilent .... Les jambes sont bonnes nous passons le semi avec du retard par rapport à l’objectif.

Dès le 27ème kilomètre nous décidons d’accélérer.... Les jambes répondent toujours aussi bien ainsi que le cardio.

Nous passons le 30, 35 et 40 kms tjs sur un même rythme en continuant d’accélérer....

Objectifs atteints nous arrivons en 3h39.... Et qq secondes . Adrien devant moi à une vingtaine de secondes

Très heureux de cet objectif.

Nous avons eu un négative split de 5 minutes par rapport à la première parti du semi !!

Ce qui est de bonne augure pour les prochains marathon dont le but est d’atteindre les 3h30

Une fois la médaille autour du coup nous avons dégusté quelques bières......

Lundi matin nous avons continués à visiter Berlin puis direction l’aéroport pour un retour tard dans la soirée .

Place à un peu de repos, peut-être le run in Reims en octobre car très joli.

En octobre trail de nuit en duo sur Annecy de 42 kms avec Carole et Julien et moi avec...Dri

Des dates sont déjà prises en 2019 pour le marathon de st Tropez , Porto ou Irlande et Rome en 2020

RESULTATS : 42.195km : 28443 arrivants

-  7891ème : Adrien DUHAMEL : 3h39’01’’
-  7968 : Jean-Louis FOSSIER : 3h39’31’’

Samedi 29 septembre 2018 100km de MILLAU

2 représentants du club dont l’inusable Jeannot , une des ses toutes dernières courses en master 4 !!

Grosse chaleur à Millau sans vent et bon coup de chaud pour Fred dés le 33ème km. Il décide quand même de continuer à marcher et courir avec Hervé comme accompagnateur vélo mais au final sans beaucoup de plaisir. Beaucoup d’abandons avec plus de 30% cette année...

RESULTATS : 100km : 1017 arrivants

-  377ème : Fred WARRAND  : 12h51’10’’
-  694 : Jean THIEBAULT  : 15h09’19’’ : 2ème M4H

Jeannot en tête du peloton !! - 153.3 ko

Jeannot en tête du peloton !!

Samedi 22 septembre 2018 Xtrail Corrèze Dordogne ARGENTAT (19)

Lionel et Catherine de retour sur les courses en Corrèze où ils ont "un pied à terre". Petites courses de reprise dans une nature propice aux trails.

RESULTATS : 14km : 420m+ : 197 arrivants

-  35ème : Lionel GUILLAUME  : 1h22’02’’
-  119  :Catherine GUILLAUME :1h41’37’’

Samedi 29 septembre 2018 Trail Shem barrage de MAREGES(19)

RESULTATS : 10km : 500m+ : 32 arrivants

-  5ème : Lionel GUILLAUME : 1h11’42’’ : 1ère M2H

Résultats 10km du barrage - 42.8 ko

Résultats 10km du barrage

. - 86.9 ko

.

. - 231.1 ko

.

Dimanche 30 septembre 2018 Course des terrils RAISMES (59)

L’ Authentique reprend les 2 terrils de Sabatier avant de plonger dans l’univers forestier. Elle rejoint le vieux et coriace terril du « Mont des Ermites » Juge de Paix avant l’arrivée.

35ème édition pour les terrils, une épreuve particulière où on s’amuse beaucoup. C’est aussi la fête comme savent le faire les chtis...

RESULTATS : L’Authentique : 16km : 3 terrils : 1284 arrivants

-  418ème : François PROCUREUR : 1h30’42’’

. - 247.9 ko

.

Après une telle débauche d’énergie...il faut bien.... - 139.1 ko

Après une telle débauche d’énergie...il faut bien....

....ca pour Francois ! - 259.3 ko

....ca pour Francois !

Dimanche 30 septembre 2018 Alésia trail ALISE Ste REINE (21)

. - 209.1 ko

.

Hervé et Claude avaient déjà participé en 2016 et 2017 à l’Alésia trail et nous avaient vanté la qualité de l’épreuve. Un organisation au top, de beaux parcours en côte d’or avec une zone départs et d’arrivées autour de la statue du gaulois le plus célèbre ...Vercingétorix.. Dans Côte d’Or...il y a côte et nous avons eu notre dose...

La moitié du groupe arrive samedi et nous profitons pour aller visiter un des plus beaux villages de France : Flavigny sur Ozerain : "Bâtie autour d’une abbaye bénédictine fondée au VIIIème siècle, cette cité bourguignonne raconte son histoire médiévale à travers ses remparts, ses portes fortifiées, ses ruelles pavées, ses maisons et hôtels... mais aussi ses dragées à l’anis toujours fabriquées dans l’ancienne abbaye et dont l’odeur vous souhaite la bienvenue à votre arrivée..."

Claude, Hervé, Yannick et Nadine arrivent dimanche matin.

Départ à 8h30 pour le 51km, à 9h15 pour le 34km.

Ca va partir pour 51km 1700m+ - 147.8 ko

Ca va partir pour 51km 1700m+

au départ du 34km 1200m+ ...où est passée Nadine ? - 140.7 ko

au départ du 34km 1200m+ ...où est passée Nadine ?

Petite fraicheur matinale, idéale pour courir. Peloton de 214 coureurs sur le 51km, nous ne sommes pas gênés dans les monotraces. j’ai de bonnes sensations dés le départ et les 1ères côtes bien raides vont se faire en courant, remontant vers le haut du peloton. Au second ravitaillement (km18) je rattrape Yannick, qui au contraire n’a pas trop de jambes. Nous allons courir ensemble presqu’au 3ème ravitaillement au km 27, car Yannick chute dans une descente pierreuse et se fait un peu mal à la cheville. Ca va aller, je repars.

Pas besoin de m’arrêter au ravito, Yannick ne revient pas derrière moi, ça m’inquiète un peu.

Tout va bien, ça déroule jusqu’à une dizaine de kms de l’arrivée.... car dans un monotrace en pleine forêt, ...un gros bourdonnement et je subis une violente et inattendue attaque de frelons sur tout le bras droit, de l’épaule à la main : nombreuses piqûres très douloureuses. Je fuis rapidement la zone, retrouve 2 coureurs un peu plus loin, avec chacun une piqûre sur le crane.

...C’est impressionnant, j’ai le bras endolori et je ne suis plus dans l’allure. Je vais m’arrêter 2 fois avec des débuts de vertige (choc histaminique ??) et terminer les 10 derniers kms plus du tout dans la course. Pas de gonflement mais au retour sur la route, des démangeaisons et le soir une grosse réaction cutanée sur le corps....avec un passage aux urgences d’Epernay et traitement antihistaminique....Beaucoup se sont fait aussi attaquer, mais la plupart avec une seule piqûre comme Jean-Fabrice TOULCACON.

Quand à Yannick, il arrive 1/2h derrière moi car il venu en aide à un coureur qui a lourdement chuté suite à un malaise vagal et qui est mal en point. N’ayant pas de N° de téléphone des secours sur les dossards et toute façon, il n’y avait pas de réseau, il est remonté jusqu’au ravitaillement précédent pour prévenir les secours. Avec 3km de plus et le temps passé, sa course était aussi finie...restait à rentrer.

Depuis quelques nouvelles de ce coureur : Je tiens à remercier tous les coureurs qui ont pris le temps de s’arrêter dans cette montée pour prendre de mes nouvelles. J’ai fait un malaise vagal. Ce matin ça va mieux, juste un point de suture sur la lèvre supérieure et un peu mal au cou. Vous êtes formidable et vous avez tous l’esprit trailer. J’espère bientôt vous revoir sur d’autres courses.

Claude fait sa course sans souci ainsi d’Hervé prudent avant le Grand Raid dans 3 semaines.

Sur le 34km, les 3 inscrits du club, plus J-F Toulcanon ont fait une belle course.

Fabrice termine 25ème et 1er master 3, Céline 4ème féminine et Nadine 2ème master 2, n’ayant pas encore participé à un trail si difficile.

Concernant ma course : j’ai apprécié le parcours, un peu moins la grande côte avec une corde, tellement elle était raide. J’étais super bien jusqu’au 30ème km puis après, plus de jus. Peut-être à cause de ma coupure depuis Tinqueux, (15 jours avec seulement 2 petits footing, à cause de mon inflammation à la cheville). Petite déception car j’étais 3ème toute la course et une fille me dépasse dans les 3 derniers kms...C’est le jeu. CELINE

RESULTATS :Vercingetorix : 51km :1700m+ : 214 partants

-  57ème : Jean-Claude PAROLI : 5h47’19’’ : 1er M3H
-  91 : Yannick LEVERT  : 6h16’51’’
-  113 : Claude AUBRY : 6h31’30’’ : 3ème M3H
-  123 : Hervé GOMES 6h36’47’’

Résultats Alésia trail 51km - 176.5 ko

Résultats Alésia trail 51km
RESULTATS :Mandubienne : 34km :1200m+ :280 partants

-  25ème : Fabrice MORALES  : 3h22’56’’ : 1er M3H
-  39 : Jean-Fabrice TOULCANON :3h30’51’’
-  58 : Céline PAROLI  : 3h34’50’’
-  87 : Nadine HUBERT  : 3h47’21’’ : 2ème M2F

Résultats Alésia trail 34km - 237.5 ko

Résultats Alésia trail 34km

passage par Flavigny - 125.8 ko

passage par Flavigny

En forêt  - 168.5 ko

En forêt

de belles montées sur des chemins pierreux - 181.5 ko

de belles montées sur des chemins pierreux

km 18, je retrouve Yannick (de dos) - 109.1 ko

km 18, je retrouve Yannick (de dos)

Traversée de village.....ce n’est pas un ravitaillement mais l’apéro hebdomadaire entre voisins !! - 125.1 ko

Traversée de village.....ce n’est pas un ravitaillement mais l’apéro hebdomadaire entre voisins !!

2ème passage de cordes, après la descente...la montée, un vrai mur  - 270.9 ko

2ème passage de cordes, après la descente...la montée, un vrai mur

dernier ravito au domaine viticole - 112.7 ko

dernier ravito au domaine viticole

Arrivée de Yannick....fataliste - 150 ko

Arrivée de Yannick....fataliste

Arrivée de Jean-Fabrice - 169.4 ko

Arrivée de Jean-Fabrice

Céline..en haut de la dernière grosse montée ...reste 150m...plus de jus .. - 188.7 ko

Céline..en haut de la dernière grosse montée ...reste 150m...plus de jus ..

Quelques photos de Flavigny sur Ozerain à 4km de la course (à voir)

les bonbons d’anis...depuis 1591...pas le renault ! - 120.9 ko

les bonbons d’anis...depuis 1591...pas le renault !

dégustation - 126.6 ko

dégustation


Répondre à cet article

Forum de l'article