Accueil Au quotidien Actualités
 

NEWSLETTER Juin 2019 (2/2)

mercredi 3 juillet 2019. - 436 visites


Samedi 8 juin 2019 Dolomiti Extrème Trail (Italie)

Une très belle organisation, des paysages magnifiques, un dénivelé très raide, de la neige à partir de 1800 m (on monte jusqu’à 2300m) CLAUDE

RESULTATS : 53km :3800m+ :438 partants

-  256ème  :Claude ARNAUD  : 12h05’31’’

Résultats Dolomiti Extrème Trail  - 116.9 ko

Résultats Dolomiti Extrème Trail

Autre résultat de Claude

Trail de Chierry le 19 mai (26 Km - 800D+) 77ème/126 en 3h 00’

Trail trés agréable, organisation au top, très conviviale

Samedi 15 juin 2019 Trail de la vallée des lacs GERARDMER (88)

Jolie zone de départs et arrivées - 124.9 ko

Jolie zone de départs et arrivées

Dans mes 2 Ultras prévus en 2019 c’est au lac de Gérardmer que nous nous rendons un mois et demi après avoir terminé le MIUT pour participer l’ultra de la Vallée des Lacs ,un trail de 94 km et 5200 D+ a ne pas prendre à la légère.

Nous sommes donc parti pour un petit week-end de 4jours avec ma petite famille au bord du lac de Gérardmer, du jeudi au dimanche soir : (94 km pour moi le samedi et 20km et 900D+ pour Emma le dimanche).

le départ de la course se faisant dans la nuit du vendredi au samedi à 1h du matin, une superbe journée ensoleillée le jeudi , par contre le vendredi lors de la récupération des dossards de grosses pluies ont commencé à tomber, ce sera donc sous la pluie que le départ sera donné.

le trail de la vallée des lacs n’a rien a envier a certains 90 km de hautes montagnes , un départ dans l’humidité avec du brouillard et quelques averses jusqu’au lever du jour puis du mieux dans l’ensemble de la journée.

Un superbe trail passant par 7 lacs , Blanchemer,Lispach,Longemer etc.. plusieurs sommets La Bresse ,le Hohneck etc.. pas mal de passages très techniques (éboulis), un trail avec de belles ascensions mais aussi très roulant, sûrement celui ou j’ai le plus couru même les descentes en trottinant malgré les douleurs au quadriceps.

Ce trail s’est très bien passé dans l’ensemble même si les 10 derniers kilomètres étaient plutôt durs puisque 94 km et une côte de 300 mètres raide dans le pentu pour bien calmer tout le monde, un superbe trail dans le massif Vosgien à 3h de chez nous a ne pas manquer SEBASTIEN

RESULTATS : 90km :5300m+ :284 partants

-  159ème : Sébastien REGNAUT : 17h38’07’’

. - 108.5 ko

.

. - 232 ko

.

les vaches regardent passer ....le train....des coureurs - 104.8 ko

les vaches regardent passer ....le train....des coureurs

Montée du Honeck - 127.4 ko

Montée du Honeck

montée du tétras - 145.3 ko

montée du tétras

Déjà dans l’ambiance des courses de Maman et Papa - 217.6 ko

Déjà dans l’ambiance des courses de Maman et Papa

Samedi 22 juin 2019 Ardennes Méga Trail LES HAUTES RIVIERES (08)

10ème édition pour l’AMT (Ardennes Mega Trail) et toujours autant de succès. Une seule course lors des 1ères éditions d’environ 85/90km, puis viendront, comme pratiquement toutes les grandes épreuves, le Roc la Tour (54km 2800m+) et les relais. La course en relais a été remplacée cette année par la roche aux Corpias (34km 1800m+).

un terrain de jeu idéal pour le trail - 190.2 ko

un terrain de jeu idéal pour le trail

il est où le plat ?? - 49.8 ko

il est où le plat ??

les installations , salle des sports, salle polyvalente, terrain de jeux au bord de la Semoy se prêtent parfaitement à l’organisation d’un ultra trail ainsi que le massif ardennais couvert de forêts qui culmine à environ 500m autour de nous.

L’organisation est top, pasta, petits déjeuners, repas d’après course, buvette, staff médical, consigne, douches (trop chaudes...c’est rare), un emplacement camping, des navettes continues entre les parkings et des bénévoles comme toujours aux petits soins pour les participants. Les petits moins : l’organisation de la consigne, il fallait être patient pour récupérer son sac, la remise des prix très confidentielle pour les trois 1ers scratch uniquement et des ravitaillements très légers...mais ça c’était prévu dans le règlement.

Quand aux différents parcours : c’est du trail bien costaud comme tous les trails ardennais : un rapport distance/dénivelé important (trouver 5000m+ pour 100km ailleurs qu’en montagne, c’est très rare). C’est technique avec des successions de montées, descentes à fort %, single tracks, devers et peu de plat, un tobogan entre Meuse et Semoy et des relances permanentes.

Chaque année, nous sommes un bon groupe du club à participer. Personne cette année sur le 100km , 3 filles sur le Roc la Tour (54km) et 8 sur le 34km (Julien PETIT forfait).

Une partie de la troupe du 34km - 148 ko

Une partie de la troupe du 34km

Toujours heureux de nous revoir....Antoine PIERSON

Toujours heureux de nous revoir....Antoine PIERSON "mon frère jumeau" né le 27 septembre 1950 ...2h après moi.....mais pas de la même mère !!(chirurgien à Charleville)

Sur le Roc la Tour, les 3 filles connaissaient déjà les Ardennes pour avoir fait plusieurs courses. Catherine étant ardennaise d’origine et Karine pour sa seconde participation, de retour aux trails après un long arrêt suite à blessure termine 1ère M2F est satisfaite compte tenu du peu de volume d’entrainement. Catherine a eu un peu plus de mal, mais régulière sur la durée de cette course difficile avec plus 100 abandons.

Quand à Céline, elle adore ce terrain, 1ère M1F à l’Aymon trail, 1ère féminine au trail de la Meuse et une 1ère participation au Roc la Tour il y 2 ans.

ligne de départ, après une boucle d’un km repassage sur la ligne pour étirer le peloton avant le 1er monotrace - 101.5 ko

ligne de départ, après une boucle d’un km repassage sur la ligne pour étirer le peloton avant le 1er monotrace

Après un goût d’inachevé en revenant de mon 1er ultra Trail à Madère, j’ai pris le départ du 54kms ce matin ,plus motivée et déterminée que jamais. Mon chéri-coach m’avait lancé un double défi : faire 7h15 ( car j’avais fais 7h59 il y a 2 ans ) et faire un podium 😉

Défis relevés avec succès, puisque je gagne cette belle épreuve roc la tour et en 7h03

J’ai une fois de plus adoré ce parcours Ardennais ,la bonne ambiance et l’organisation au top (seule remarque à faire : pas de coca aux ravitos, ça m’a manqué)

Je suis partie assez rapidement et j’ai eu tout de suite de bonnes sensations. Heureusement que nous étions en sous bois la plupart du temps car j’ai eu très chaud.

J’ai bien géré mon alimentation et hydratation mais il était temps d’arriver car les crampes montaient progressivement.

Et quel plaisir de voir Papa Jean-Claude m’attendre à l’arrivée (il a fait le 34kms et 1er V3 ) .

Très contente d’avoir représenté au mieux la team-run-évasion .CELINE

Arrivée de Céline... - 133.4 ko

Arrivée de Céline...

...39, 34, 19, 15 aux différents points de contrôle et 14ème à l’arrivée , belle gestion de course et belle progression - 136.8 ko

...39, 34, 19, 15 aux différents points de contrôle et 14ème à l’arrivée , belle gestion de course et belle progression

podium féminin - 217.4 ko

podium féminin
Sur le 34km 8 coureurs dont 2 novices sur les terres Ardennaises. Céline après son marathon il y a un mois au Mont St Michel s’est lancée sur cette course difficile mais elle connaissait aussi le terrain étant également Ardennaise. Tout s’est bien passé pour elle qui franchit la ligne d’arrivée en 6h30 large sourire tout comme Marie-Christine qui prend un plaisir fou sur les trails. Elle rattrape Claude dans les derniers kms et terminent ensemble.

le bonheur de toutes nos filles à l’arrivée faisait vraiment plaisir à voir.

Chez les garçons, ça été un peu plus difficile. Avec 4 trails depuis un mois, j’avais décidé de faire celui-ci plutôt en mode cool et d’ailleurs sans bâtons, mais ce ne fut pas le cas pour le cool.

Dés le départ j’avais de bonnes sensations, je suis positionné dans les 1ers rangs pour ne pas être trop gêné dans le 1er monotrace montant, du coup je suis parti plus vite que d’habitude. Les parcours, je les connais bien et ils m’ont toujours souri avec 5 Aymon trail, 2 AMT (90km) et autant de 1ères places en master3 , on retrouve souvent les mêmes chemins dans un sens ou un autre. J’aime ce terrain pas trop technique mais avec relances permanentes.

Je vais essayer de maintenir ce bon rythme le plus longtemps possible. Dans la 3ème longue côte, je cours alors que tous les coureurs marchent devant moi. Je vais doubler Lionel Guillaume, qui abandonnera au 19ème km à cause de genoux récalcitrants puis Fabrice et Yannick qui termine 2ème master 2. Le bon chrono, je l’ai réalisé dans les côtes, presque toutes courues et j’ai tout donné en descentes....mon point faible..."un trail se gagne dans les côtes mais peu se perdre dans les descentes"

Les Kms défilent.

Au second ravitaillement en eau au 27ème km, je commence à avoir bien chaud et dans les deux derniers kms, je sens les crampes qui commencent à monter. Ça devient compliqué dans les derniers "coups de cul" sans bâtons. Il n’y a personne derrière moi et je ne veux rien lâcher : résultat une belle chute en descente et passage aux soins après la course mais..... personne ne m’a doublé.

Après une 3ème et dernière traversée de la rivière qui nous fait le plus grand bien, c’est l’arrivée, vraiment satisfait de ma course d’autant que j’attends Céline, annoncée comme très bien placée sur le 54km et qui termine au final 14ème au scratch...ravie....son père aussi....et son frère Florent 2ème du Bike & Run de Ste MENEHOULD....de quoi allons-nous parler au prochain repas de famille ??

Yannick et Fabrice, (avec peut-être un manque d’entrainement et de fatigue ?) terminent ensemble quelques minutes derrière Julien, Hervé terminant en milieu de classement.

RESULTATS : Le roc la tour  : 54km : 2800m+ : 474 partants

-  14ème  :Céline PAROLI : 7h03’46’’ : 1ère féminine
-  196 : Karine ELLNER  : 9h48’15’’ : 1ère M2F
-  311 : Catherine GUILLAUME :10h52’04’’

Résultats AMT 54km - 166.6 ko

Résultats AMT 54km

RESULTATS : Roche aux corpias : 34km :1500m+ :520 partants

-  30ème : Jean-Claude PAROLI : 4h07’50’’ : 1er M3H
-  55 : Julien PODVIN : 4h27’32’’
-  63 : Yannick LEVERT : 4h32’09’’ : 2ème M2H
-  64 : Fabrice LOGETTE : 4h32’09’’
-  109 : Marie-Christine HUCHARD : 4h48’57’’
-  110 : Claude AUBRY : 4h48’57’’
-  288 : Hervé GOMES : 5h45’14’’
-  441 : Céline LANCELOT-PERCEVAL : 6h30’52’’

Résultats AMT 34km - 160 ko

Résultats AMT 34km

Ravitaillement du 19ème...surtout en eau - 166.4 ko

Ravitaillement du 19ème...surtout en eau

traversée de la Semoy ...une fois.... - 176.6 ko

traversée de la Semoy ...une fois....

...deux fois.... - 143.7 ko

...deux fois....

Arrivée d’Hervé - 152.5 ko

Arrivée d’Hervé

Arrivée de Céline ...no pb  - 154.7 ko

Arrivée de Céline ...no pb

Céline et Céline - 150.9 ko

Céline et Céline

Karine - 64.7 ko

Karine

Belle matinée pour la team Paroli - 253.7 ko

Belle matinée pour la team Paroli

Aux soins : Je retrouve mon adversaire et ami Pascal SIPILI d’errance club (3ème M3H). Lui aussi a chuté, mais ça a nécessité quelques fils (à vif !!), heureusement une jolie infirmière le soutien. Nous nous retrouverons fin juillet à la 6000D sur les pentes du glacier de bellecôte (du moins ce qu’il en reste) - 262.7 ko

Aux soins : Je retrouve mon adversaire et ami Pascal SIPILI d’errance club (3ème M3H). Lui aussi a chuté, mais ça a nécessité quelques fils (à vif !!), heureusement une jolie infirmière le soutien. Nous nous retrouverons fin juillet à la 6000D sur les pentes du glacier de bellecôte (du moins ce qu’il en reste)

Samedi 22 juin 2019 Course par couple VILLERS ALLERAND

Un petit coin bien sympa.... - 147.1 ko

Un petit coin bien sympa....

. - 129.4 ko

.

. - 129.4 ko

.

Toujours autant de succès la courses en couple dans un cadre bucolique. 124 couples , 248 coureurs avec un peu plus de femmes que d’hommes, couples légitimes ou formés pour l’occasion , déguisés ou non.....tout le monde s’amuse tout en essayant quand même de faire une bonne place.

RESULTATS : 8.4km  : 124 couples

-  11ème  : David PIAT / Nadine HUBERT  : 40’39’’  : 2ème couple formé


-  21 : Anne-Cécile et Nicolas COLIN  : 45’23’’

Résultats couples VILLLERS ALLERAND - 64.6 ko

Résultats couples VILLLERS ALLERAND

. - 128.1 ko

.

.David et Nadine - 232 ko

.David et Nadine

. - 135.6 ko

.

. - 111.9 ko

.

. - 222.3 ko

.

. - 173.1 ko

.

Dimanche 23 juin 2019 Triathlon de VITRY le FRANCOIS

. - 121.8 ko

RESULTATS : M : 1.5 / 40 / 10km  : 273 partants

-  47ème : Nicolas COLIN  : 2h30’29’’
-  158 : Yves HUBERT : 2h53’52’’

Résultats Triathlon de VITRY  M - 230.9 ko

Résultats Triathlon de VITRY M

RESULTATS : XS : 04 / 12 / 2.5km  : 81 arrivants

-  35ème : Yvan MOREAU : 49’28’’

Résultats triathlon de VITRY XS - 175.1 ko

Résultats triathlon de VITRY XS

Dimanche 22 juin 2019 Bike & Run STE MENEHOULD

Déjà vainqueurs l’an passé, Arnaud TARDI-Julien FABER (Verdun Triathlon) ont récidivé hier ...., après un coude à coude avec Florent PAROLI-Eddy COLMART (JC EPERNAY-pédale suippase , consolés avec la victoire chez les vétérans.

Le parcours de 18km dessiné à travers sentiers pentus techniques, à souhait, de la forêt argonnaise a bien vite dessiné l’épreuve en projetant sous les feux de la rampe les deux paires meusiennes et marnaises, qui s’engouffraient en tête dans le 1er sous-bois avec un écart déjà creusé.

Ces duos là ne se lâchaient pas d’une semelle, se livrant un joli mano à mano. Il fallait attendre finalement les 1500 derniers mètres pour assister à un leger avantage pris par Tardy-Faber qui préservaient 20’’ d’avance sur la ligne d’arrivée L’UNION

FLORENT : Un Run & Bike à rebondissements !

1er Run & Bike de l’année avec mon coéquipier Eddy Colmart (Suippes) à Sainte Menehould. Sous un chaud soleil, c’est parti pour 18 km dans la nature Argonnaise avec départ et arrivée sur le site de l’hôpital de la cité, décomposée en 1 boucle de 600m à pieds (pour allonger le peloton) puis 17.5 km en équipe.

Les 3 distances au programme partent simultanément (8km, 11km et 18km), du coup, les équipes des petites distances partent très vite. Après les 600m à pieds, je passe le relais à Eddy en montant sur le VTT vers la 5-6ème position, jusque là tout va bien... Malheureusement 200m après, je chute assez lourdement, en me prenant une bordure que je n’avais pas vu en doublant les coureurs ! une belle cabriole, heureusement sans bobo grave, seulement des égratignures et des bosses... Nous repartons avec Eddy, un peu calmés, vers la 10-12ème place.

Assez rapidement, nous réussissons à nous replacer derrière le tandem de tête, une équipe de triathlètes de Verdun. Nous restons au coude à coude jusqu’à mi parcours, puis nous perdons quelques mètres petit à petit. Sur la 2ème boucle de parcours, nous perdons du temps (30” environ) en prenant un mauvais chemin, puis ensuite nous sommes mal aiguillés par les signaleurs et nous croisons les 1ers eux aussi mal dirigés. Nous faisons demi tour, sans s’énerver, puis retrouvons le bon parcours après plusieurs minutes perdues... l’écart était important sur le reste du peloton, nous repartons avec les triathlètes, mais de nouveau l’écart se creuse doucement sur les 4 derniers km. Au final, Eddy et moi terminons 2nd, 1ers Masters, à moins de 30” des 1ers. Rassurant pour moi après 2 contre performances au 10 km de Bezannes (abandon, blessure au mollet) puis au trail de Bouzy (9ème scratch avec une bonne fringale à mi-parcours).

Florent

RESULTATS : 18km  : 20 équipes

-  2ème  :Florent PAROLI / Eddie COLMART  : 1h35’02’’ : 1ers vétérans

. - 155.7 ko

.

. - 135.5 ko

.

Vendredi 28 juin 2019 90km du Mont Blanc CHAMONIX (74)

C’est pour ça que nous aimons le trail - 153.8 ko

C’est pour ça que nous aimons le trail

C’est sous la canicule en journée que s’est déroulé le 90km du Mont Blanc comme dans toutes les régions de France ce WE. Beaucoup de défaillances sur l’épreuve avec 45% d’abandons ou hors délai.

Trois coureurs du Jogging Club, trois à l’arrivée et 2 podiums....Bravo.

Carole était accompagnée de sa copine Charlotte GRUSON mais..... :

Sacrément dégoûtée 😣... évincée de la course par la barrière horaire !

Je vais suivre mon binôme qui a pu prendre de l’avance sur moi et qui devrait bien gérer sa course 💪.. força Carole Genet-Hostomme 😍 !!

Ce que je retiens malgré ma déception 😤😔 ... c’est que le 90k du Mont Blanc : « Est une course mythique magnifique et effroyablement difficile et technique .. »

J’ai pourtant mis en place mon mode opératoire habituel -> le mode 🐢.. j’pars cool et je remonte tranquille pour tenter de finir au mieux . Mais cette fois... ça n’a pas marché, barrières horaires très strictes. J’ose espérer « Un mal pour un bien.. ».. CHARLOTTE

. - 245.1 ko

.

le meilleur moyen de lutter contre la chaleur - 193.3 ko

le meilleur moyen de lutter contre la chaleur

. - 132.2 ko

.

. - 152.3 ko

.

. - 185.9 ko

.

. - 203.8 ko

.

Avec la fonte des neiges rapides, ça coule beaucoup, les  coureurs vont en profiter - 299.2 ko

Avec la fonte des neiges rapides, ça coule beaucoup, les coureurs vont en profiter

. - 335.5 ko

.

Les 90 km du Mont Blanc (enfin 100 au compteur à la fin 😱😱) Une aventure incroyable J’en ai rêvé je l’ai fait 😊 Une course hyper technique et difficile, très difficile Avancer toujours avancer et ne rien lâcher tout en admirant le paysage c’était magique Suis Finisher en 23h37 C’était interminable 😜 Bref j’ai adoré 😊 CAROLE

le salon .....et déjà derrière préparation du mur d’escalade pour la coupe du monde dans quelques jours - 125.6 ko

le salon .....et déjà derrière préparation du mur d’escalade pour la coupe du monde dans quelques jours

Nous y étions l’an passé....c’est très spectaculaire  - 106.8 ko

Nous y étions l’an passé....c’est très spectaculaire

veille de course ... - 120.3 ko

veille de course ...

. - 215.8 ko

.

Lever du soleil et un peu de fraîcheur avant la canicule de la journée - 109 ko

Lever du soleil et un peu de fraîcheur avant la canicule de la journée

descente du Brévent à Planpraz...ou comment aller vite... - 122.3 ko

descente du Brévent à Planpraz...ou comment aller vite...

. - 139.6 ko

.

. - 327.9 ko

.

. - 208.6 ko

.

. - 116.2 ko

.

. - 264.6 ko

.

. - 189.4 ko

.
Quand à Hervé et Céline LUCAK, c’est une belle mais très dure journée. Céline comme d’habitude gère ses courses, ça ne va pas vite, c’est limite barrières horaires....mais elle est inarrêtable, une endurance phénoménale !!!

Hervé va connaitre un début d’hyperthermie. Au 72ème, il va s’arrêter plus d’une demi heure. Il est diététicien, il se connait bien et sait ce qu’il faut faire dans ce cas....repos, réhydratation douce, réalimentation...

Après avoir perdu plusieurs places, il s’est refait une santé reprenant tous les coureurs l’ayant dépassé et termine à une belle 38ème place et 3ème master 2, Céline étant 2ème master, ce sera leur 1er podium ensemble. Bravo

Hervé au 72ème km - 170.9 ko

Hervé au 72ème km

même le sac transpire !! - 277.6 ko

même le sac transpire !!

Céline au 72ème....ouf il commence à faire moins chaud - 136.5 ko

Céline au 72ème....ouf il commence à faire moins chaud

Carole au 72ème avec le sourire....ça va - 131.1 ko

Carole au 72ème avec le sourire....ça va

A partir de là , c’est la nuit pour Carole et Céline - 77 ko

A partir de là , c’est la nuit pour Carole et Céline

RESULTATS : 90km :6200m+ :1003 partants :557arrivants

-  38ème : Hervé LUCAK  : 14h50’07’’ : 3ème M2H
-  448 : Céline LUCAK 22h45’07’’ : 2ème M2F
-  535 : Carole GENET  : 23h37’10’’

90km : podium master 2 ....un couple sur le même podium , c’est rare ( la 1ère fois pour Céline et Hervé) - 181.9 ko

90km : podium master 2 ....un couple sur le même podium , c’est rare ( la 1ère fois pour Céline et Hervé)

Trophées master 2 hautement mérités pour Céline et Hervé - 120.6 ko

Trophées master 2 hautement mérités pour Céline et Hervé

Résultats 90km  - 479.6 ko

Résultats 90km

Vendredi 28 juin 2019 KV (kilomètre vertical) CHAMONIX (74)

Ca fait quelques années que j’avais envie de faire un KV. Après 3 éditions du 90km, je souhaitais découvrir le marathon du mont blanc en 2018....mais le groupe du club n’ayant pas été tiré au sort, ce fut SAMOENS et nous n’avons pas perdu au change.

2019 : je retente l’inscription au 42km....sans plus de résultat. C’est donc l’occasion de faire le KV. Et pour ne pas faire le voyage pour quelques kms de course, je demande à Claude s’il vaut faire le duo étoilé avec moi, ce qu’il accepte volontiers.

Ce qui n’était prévu, c’était la canicule avec plusieurs jours à 37° à l’ombre dans la vallée de Chamonix...un four pourtant à 1000m d’altitude....l’isotherme 0° à 6000m avec température positive au Mont Blanc : du jamais vu !!!

A quelques heures du départ, je ne suis pas encore décidé à partir, la chaleur ne me réussit jamais et compte tenu de la "violence" de l’effort, je n’ai pas envie d’y laisser ma santé...des KV et autres objectifs j’en ai plein d’autres dans les "tiroirs".

Puis un SMS nous annonce ; 1er départ retardé d’1h soit à 17h. Comme c’est un contre la montre toutes les 15’’, mon horaire devient 18h22’’.

Ce nouvel horaire va me décider à prendre le départ, car ça change tout. La température est de 34° (quand même) et le soleil a la bonne idée de se cacher derrière LE BREVENT et toute la course va se dérouler à l’ombre.

le matin, j’avais reconnu le parcours et le type de terrain avec Claude avec comme conclusions : il me faut absolument refroidir la tête, et prendre des chaussures légères.

Pour la tête : idée de génie ...enfin pas tout à fait : prendre un chapeau (une taille de plus), y mettre un "boudin" de gel froid (quelques heures au congélateur)....une vraie clim pour refroidir les litres de sang qui transitent par le cerveau !!! inconvénient ça pèse 300gr, mais sans gène particulière. (voir photos)

prêt  - 117.4 ko Pour les chaussures : des asics qui ne me servent que pour les corridas ou 10km maxi ( 160gr drop zéro), semelle souple qui enroulent les pierres, ce qui permet de bien pousser...à part quelques glissades sur le gravier....nickel.

Je me mouille bien avant le départ

18h22’’ : départ type "tour de France" au milieu de la foule....impressionnant...et de suite pleine pente.

Ce que je savais pas c’est que les temps d’engagements (obligatoires) les plus longs partent en premier et les élites à la fin.

En regardant les temps des années précédentes, notamment les master 3, prudemment je m’étais engagé entre 1h06’ et 1h10’. Tous les départs vont se faire en un peu plus de 2 heures. En partant à 18h22, plus de 320 sur 550 sont déjà montés......Résultat, j’ai doublé presque constamment, pas facile dans un monotrace et j’ai perdu à chaque fois de précieuses secondes.

Mais je n’ai pas vu le temps passer, pas de souci de quadriceps, les côtes me ne posant pas de problème actuellement et le cardio bien haut mais sans l’essoufflement redouté.

Sur la ligne d’arrivée on m’annonce le 3ème meilleur chrono !! : 53’06’’ avec près de 300 coureurs déjà arrivés. Je suis agréablement surpris, mais bien sûr ça ne va pas durer longtemps, car les meilleurs sont à venir. (le vainqueur en 35’)

Une grande satisfaction pour une première. 2ème master 3.

J’ai maintenant un temps de référence qui compte tenu des conditions est d’environ 50’. (1200m/h)

Ca me donne vraiment envie de renouveler l’expérience....il n’y a pas que sur les ultras où on s’éclate, plein d’autres distances ou d’autres formules apportent beaucoup de plaisir.....comme par exemple le duo que je vais faire le lendemain soir avec Claude.

RESULTATS : 3.8km  : 1000m+ :551 arrivants

-  129ème : Jean-Claude PAROLI : 53’06’’ :2ème M3H

Résultats Kilomètre vertical - 401.7 ko

Résultats Kilomètre vertical
......effort violent....le kv - 135.6 ko

Vendredi matin reconnaissance du KV - 114.4 ko

Vendredi matin reconnaissance du KV

Dans la montée du KV.....des fraises partout  - 192.4 ko

Dans la montée du KV.....des fraises partout

On commence à prendre du D+ - 177.2 ko

On commence à prendre du D+

Je préfère ça au macadam ... - 144 ko

Je préfère ça au macadam ...

Après 800m+ partie plus aérienne (Claude qui a le vertige a pu monter....nous ferons la descente par un chemin plus cool - 107.2 ko

Après 800m+ partie plus aérienne (Claude qui a le vertige a pu monter....nous ferons la descente par un chemin plus cool

la foule au départ du KV - 128.3 ko

la foule au départ du KV

Samedi 29 juin 2019 Duo Etoilé CHAMONIX

Matinée plutôt calme pour Claude et moi. En milieu d’après midi nous retrouvons Hervé et Céline pour la remise des prix du 23 et 90km. Puis préparation pour notre course. Carole et Charlotte sont venus nous encourager.

Le départ est donné à 20h. La température est encore de 32° et nous allons avoir bien chaud dans les plus de 3h de course.

Le parcours a changé cette année pour éviter les bouchons. Le large chemin des planards sur 2km n’a pas posé de problème aux plus de 1000 coureurs.

Je vais rester derrière Claude toute l’épreuve. Je ne veux pas le mettre dans le rouge dans la longue montée vers le montenvers. Il fait la montée à son train à un bon rythme. Après le ravito, direction le plan de l’aiguille et environ 3/400m+. On court presque partout avec un peu plus de difficultés pour Claude dans les passages techniques.

2ème ravito au plan de l’Aiguille. Il reste 6km de descente et 1150m-. Après quelques difficultés à doubler au début, mon binôme fait une descente d’enfer. Prenant des risques, frisant plusieurs fois la chute, doublant duo après duo, j’ai parfois du mal à suivre...il prend vraiment du plaisir....Mais dans l’euphorie, c’est une belle gamelle ....50m avant la fin de la descente...un peu sonné et un peu de "vernis" enlevé (menton, côtes, avant bras, cuisse..)...ça va piquer sous la douche.

Reste un bon km avant l’arrivée, ça va le faire, nous perdons une place et terminons 88ème. C’est vraiment sympa ces courses en équipe, chacun donnant son maxi pour l’autre et l’ambiance dans le cœur du peloton est très joyeuse.

Très bon résultat pour mon ("petit") neveu Matthieu TRICHET-BOUVET, (team kalenji), (adhérent une année au club et désormais à Aix les Bains) qui termine 10ème duo.

RESULTATS : 20km  : 1450m+ :516 duos

-  88ème : Jean-claude PAROLI / Claude AUBRY : 3h15’ 02’’

Résultats duo étoilé - 562.4 ko

Résultats duo étoilé

le duo Champenois - 280.7 ko

le duo Champenois

Dans quelques secondes on lâche les fauves... - 118.5 ko

Dans quelques secondes on lâche les fauves...

C’est parti pleine pente jusqu’au Montenvers (mer de glace à 1900m) - 98.7 ko

C’est parti pleine pente jusqu’au Montenvers (mer de glace à 1900m)

coucher de soleil - 124.9 ko

coucher de soleil

ravito au montenvers..... - 136.6 ko

ravito au montenvers.....

direction le plan de l’aiguille - 104.8 ko

direction le plan de l’aiguille

musique et un peu de fraîcheur d’un névé au plan de l’aiguille - 66 ko

musique et un peu de fraîcheur d’un névé au plan de l’aiguille

team kalenji : 10ème - 133.6 ko

team kalenji : 10ème

Dimanche 29 Juin 2019 Ironman de NICE

RESULTATS : 3.8 / 155 / 30 km : 2282 arrivants

-  878ème : Yvan MOREAU  : 10h 35’48’’
-  990 : Céline QUIQUEREL-BOUCAR : 10h 46’ 47’’
-  1073 : Francis RONDEAU  : 10h 54’48’’
-  1375 : Thierry LECOURT  : 11h 22’ 16’’
-  2146 : Christian LHOTTE : 12h 40’ 10’’ : 3ème M6H (qualifié Championnat du monde 70.3)


Répondre à cet article

Forum de l'article